fbpx


Laura Mousnier
24 février 2022

L’impatriation, un régime fiscal attractif

Revenir travailler en France après une période de résidence à l’étranger peut présenter des avantages non négligeables sur le régime d’imposition.

Afin d’attirer les talents, le régime fiscal des impatriés se veut très avantageux.

Les concernés

Ce régime spécifique a été mis en place en juillet 2016 pour les Français vivant à l’étranger depuis au moins cinq ans et ayant choisi de venir travailler dans une entreprise en France. Deux situations permettent d’en bénéficier :

  • être “appelé par une entreprise” qui a des liens avec l’entreprise établie à l’étranger, aussi dénommée la mobilité intra-groupe.
  • être directement appelé de l’étranger pour occuper un emploi dans une entreprise en France, l’embauche externe.

Il est à noter que la situation dans laquelle un Français vivant à l’étranger déciderait de sa propre initiative de venir travailler en France, ou aurait déjà établi son domicile en France, ne peut pas bénéficier du régime d’impatriation.

Les avantages à l’impôt sur le revenu

Une exonération d’impôt sur le revenu est possible concernant :

  • le supplément de rémunération directement lié à l’exercice d’une activité professionnelle en France (prime d’impatriation). Les conditions d’exonération de la prime d’impatriation sont précisés sur le site du gouvernement ;
  • la part de la rémunération se rapportant à l’activité exercée à l’étranger effectuée dans l’intérêt de l’employeur ;
  • 50 % des revenus de capitaux mobiliers de source étrangère ;
  • 50 % de certains produits de la propriété intellectuelle ou industrielle de source étrangère ;
  • 50 % des gains de cession de valeurs mobilières et de droits sociaux de source étrangère.

Les nouveaux arrivés qui n’ont pas été fiscalement domiciliés en France au cours des cinq dernières années civiles sont imposables à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) à raison des seuls biens et droits immobiliers situés en France sans condition d’emploi.

> Lien utile

Site du gouvernement sur le régime des impatriés

share Partager

Etudier et travailler

Le visa du nomade numérique en Croatie

De nombreux pays ont saisi l’occasion d’attirer les télétravailleurs étrangers sur leur territoire avec l’instauration de visas spécifiques. Des mesures où tout le monde s’y retrouve, avec une relance de l’économie de ces territoires et un accès facilité pour les nomades numériques. Français à l’étranger a sélectionné une vingtaine de pays pour étayer ce dossier et continue ce tour du monde avec un pays en vogue. Nous partons en Croatie.

Etudier et travailler

Un guide de l'expatriation pour les jeunes

Quelles sont les démarches à faire pour vivre en toute tranquillité toutes les étapes de son expatriation quand on est jeune ? France Diplomatie répond à toutes ces questions dans son « guide du jeune expat ».

Etudier et travailler

Focus : “partir travailler à Hong Kong avec un PVT“

Si vous avez entre 18 et 30 ans, que vous rêvez de partir travailler à Hong Kong et de découvrir un site hors norme, pensez Permis Vacances Travail (PVT) !

Etudier et travailler

Le visa du nomade numérique au Cap-Vert

De nombreux pays ont saisi l’occasion d’attirer les télétravailleurs étrangers sur leur territoire avec l’instauration de visas spécifiques. Des mesures où tout le monde s’y retrouve, avec une relance de l’économie de ces territoires et un accès facilité pour les nomades numériques. Français à l’étranger a sélectionné une vingtaine de pays pour étayer ce dossier et poursuit ce tour du monde avec un parfum floral. Nous partons au Cap-Vert.

Etudier et travailler

Informations utiles avant de candidater dans une université américaine

Bon nombre d’étudiants sont fortement attirés par les universités américaines qui figurent parmi les meilleurs établissements d’enseignement supérieur au monde. Quelques informations sont néanmoins à prendre en compte avant de déposer sa candidature.