Suivez nous sur

Travailler dans le pays

Le principal défi à relever lorsque l’on décide de tenter sa chance à l’étranger, est de trouver un emploi. Chaque pays possède ses propres réseaux, ses organismes locaux de recherche d’emploi, mais il existe des associations structurées pour aider à l’expatriation, et ce même depuis la France. Il faut donc en faire le tour afin de déterminer de quelle façon ils pourront appuyer votre projet. Un projet qui peut aussi bien se décliner en salariat qu’en création d’entreprise. Car l’expatriation, c’est aussi la possibilité de créer son propre travail en investissant de la meilleure façon possible votre argent à l’étranger.

Organismes alliés

Les candidats à l’expatriation peuvent s’appuyer sur un réseau d’organismes français ou européens qui ont pour mission d’aider les citoyens européens à trouver des emplois en dehors de leur pays.

> Assemblée des Français de l’étranger (AFE)

L’Assemblée des Français de l’étranger représente plus de deux millions et demi de Français à l’étranger. Elle est composée de 443 conseillers consulaires élus au suffrage universel pour un mandat de six ans. Ces derniers désignent parmi leurs pairs les 90 conseillers venant siéger à l’AFE, deux fois par an.

Les conseillers assistent et défendent les droits et intérêts des Français résidant à l’étranger. L’AFE est l’interlocuteur du gouvernement et des postes diplomatiques et consulaires sur toutes les questions relatives à l’expatriation. Les conseillers de l’AFE se trouvent dans les consulats français.

www.assemblee-afe.fr

> Business France

Business France accompagne les entreprises dans leurs projets d’exportation et d’implantation à l’international. Elle prépare les entreprises et les met en relation avec des partenaires commerciaux. L’opérateur couvre 124 pays et possède 84 bureaux et fait travailler quelque 1 500 collaborateurs.  Son réseau de partenaires  publics et privés lui permet d’actionner les leviers indispensables à la réussite d’un projet à l’international. Ses équipes réalisent des analyses de marchés, apportent une assistance juridique et fiscale, effectuent des démarches administratives, aident au choix du marché/, identifient les partenaires… L’agence gère aussi le Volontariat international en entreprise.

www.businessfrance.fr

Aide à l’emploi

Un réseau de Français implantés à l’étranger au service de celles et ceux qui veulent s’installer à l’étranger.

> L’ADFE

L’Association démocratique des Français à l’étranger (ADFE) défend les intérêts des Français résidant hors de France et apporte son soutien et ses conseils aux Français désireux de s’expatrier. Pour cela, elle se repose sur plus de 150 sections ou groupes locaux implantés dans plus d’une centaine de pays. Elle assure une représentation active au sein des différentes commissions consulaires et nationales dans de nombreux domaines (protection sociale, bourses scolaires, emploi, formation professionnelle…).

> La Fiafe

Cette association animée par des bénévoles s’adresse aux Français et francophones expatriés. Cafés-rencontre, soirées, sorties… La Fédération internationale des accueils français et francophones à l’étranger (Fiafe) propose près de 220 accueils dans 90 pays. Ces foyers de diffusion de la langue et la culture française sont animés par 10 000 bénévoles qui aident le nouvel arrivant et sa famille à s’adapter à son nouveau pays de résidence. C’est aussi l’occasion pour vous de commencer à vous créer un réseau sur place.

Contact : www.fiafe.org

> L’Union des Français de l’étranger (UFE)

Créée en 1927, cette association a pour mission de défendre les intérêts des Français installés à l’étranger et agit dans de nombreux domaines. (droit, protection sociale, santé, enseignement, fiscalité, sécurité…). Vous trouverez sur son site internet toute une série de conseils et de renseignements qui vous aideront à mener à bien votre projet professionnel.

www.ufe.org/fr

Aide à la création d’entreprise

Selon le pays où l’on souhaite s’installer, les règles de création d’entreprises sont différentes. Néanmoins, il existe des organismes qui vous aideront et des questions que vous devrez vous poser avant d’investir.

> Des organismes pour vous aider

Le pôle international du Medef rassemble des entreprises françaises de toutes tailles et de tout secteur. Ce réseau mondial aide les investisseurs français qui se lancent sur les marchés émergents et en développement. www.medefinternational.fr

Le MOCI est le plus ancien et le plus important magazine professionnel entièrement dédié au commerce international. Il donne des renseignements très précis sur la situation économique du pays ciblé et est une excellente source d’information. www.lemoci.com

Les Directions régionales du commerce extérieur coordonnent les différents dispositifs de soutien du commerce extérieur français. Elles travaillent en liaison avec les chambres de commerce et d’industrie françaises à l’étranger ; ainsi qu’avec le réseau Business France.

Pour créer une entreprise au sein de l’Union européenne, un seul guichet : https://europa.eu/youreurope/business/start-grow/start-ups/index_fr.htm

Erasmus + : « Erasmus pour jeunes entrepreneurs » est un programme d’échanges transfrontaliers qui offre aux jeunes futurs entrepreneurs la possibilité de se former auprès d’entrepreneurs chevronnés dirigeant de petites entreprises.

> Les bons réflexes

Où s’installer : la moitié des entreprises françaises établies à l’étranger le sont en Europe de l’Ouest. Mais il ne faut pas pour autant écarter le reste du monde, notamment les pays où la croissance est forte, comme en Asie du Sud-Est.

Faire une reconnaissance dans le pays avant de partir. 75% des créations d’entreprises sont réalisées par des Français qui vivaient déjà dans le pays d’expatriation. C’est indispensable pour notamment connaître la langue, les habitudes de consommation, les besoins…

Les partenariats locaux : dans de nombreux pays, il n’est pas possible de créer son entreprise sans avoir un partenaire local, lui-même expatrié ou natif du pays dans lequel on souhaite implanter son entreprise.

Financer son projet : difficile d’emprunter de l’argent dans un pays où on vient de s’installer. La plupart du temps, il faudra faire avec ses économies ou de l’argent emprunté en France. Le soutien des compatriotes expatriés est réel, d’où l’importance de se constituer des réseaux avant son départ.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

FERMER
CLOSE