fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour du 8 au 14 mai par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Publié

le

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique.

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Afrique du Sud

En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont l’Afrique du Sud.

Plus d’informations sur les conditions de déplacement depuis l’Afrique du Sud (et les dispositions en vigueur sur le pays)

Contact utile :

Site de l’ambassade de Franc en Afrique du Sud

> Allemagne

L’Allemagne a décidé de renforcer les règles de quarantaine et de test auxquelles doivent se soumettre les voyageurs en provenance de l’un des trois types de zones à risque (zone à risque, zone à fort taux d´incidence, zone à circulation de virus variant). Depuis le 28 mars 2021, la France entière, y compris les territoires d’outre-mer, est classée comme zone « à fort taux d’incidence ».

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Allemagne et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Allemagne

> Angola

Les frontières nationales angolaises demeurent fermées sauf exceptions définies par les autorités angolaises. Les vols réguliers non commerciaux intérieurs et internationaux ont repris. Certaines conditions sont obligatoires pour rentrer dans le pays, voir ci-dessous :

  • La présentation d’un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures est requise pour les arrivées et les sorties d’Angola.
  • Les personnes devant voyager de et vers l’Angola doivent prendre impérativement l’attache de la compagnie aérienne pour connaître les formalités exigées par les autorités sanitaires le jour de l’embarquement. En effet les dispositions pratiques d’application de ces mesures peuvent évoluer en fonction de la situation sanitaire.
  • Avant tout voyage en Angola les voyageurs doivent enregistrer un formulaire en ligne sur le site https://viagem.covid19.gov.ao/en/
  • Tous les passagers à l’arrivée à Luanda doivent effectuer un test Covid rapide (antigénique). Ce test est à la charge financière du voyageur.
    Dans le cas où ce test s’avère positif, le voyageur sera placé en isolement institutionnel, soit dans un centre, soit dans un hôtel agréé mais à la charge du voyageur.
  • Un isolement de 7 jours à domicile ou institutionnel est toujours obligatoire pour tous les passagers à l’arrivée à Luanda.
  • A chaque fois que les autorités angolaises estimeront que les conditions d’isolement domiciliaire ne seront pas remplies pour une personne arrivant d’un pays où circule un des nouveaux variants de la Covid-19, la personne sera placée en isolement institutionnel.

Plus d’informations sur la situation en Angola

Contact utile :

Site de l’Ambassade de France en Angola

> Arabie Saoudite

L’entrée en Arabie Saoudite est, depuis le 3 février 2021, interdite aux ressortissants non-saoudiens en provenance de France, Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Brésil, Égypte, Émirats Arabes Unis, États-Unis, Inde, Indonésie, Irlande, Italie, Japon, Liban, Pakistan, Portugal, Royaume Uni, Suède, Suisse et de la Turquie. Ces voyageurs doivent passer un minimum de 14 jours en dehors des pays précités avant de pouvoir prétendre à l’entrée dans le royaume. Pour pouvoir être admis sur le territoire, ils doivent ensuite se soumettre aux mesures ci-dessous indiquées.

  • Les autorités saoudiennes ont par ailleurs annoncé la mise en place, à compter du 20 mai 2021, des mesures de quarantaine, les connaître

Plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France en Arabie saoudite

> Argentine

Les autorités argentines ont mis en place les restrictions d’accès au territoire argentin : Suspension ou restriction des vols en provenance ou à destination de zones jugées à haut risque sanitaire par les autorités nationales (liste évolutive, en fonction de la situation épidémiologique mondiale). Sinon à l’arrivée en Argentine, il faut remplir les conditions suivantes, voir ci-dessous :

  • Mesure de quarantaine obligatoire et réalisation d’un test antigénique et d’au moins deux tests PCR pour tout voyageur autorisé à entrer en Argentine (test PCR moins de 72h avant le départ du vol ;
  • test antigénique à l’aéroport suivi d’un test PCR si le résultat du test antigénique est positif ;
  • test PCR sept jours après l’entrée sur le territoire argentin). La quarantaine est levée après présentation d’un résultat négatif à l’issue du troisième test.
  • En cas de résultat positif du test à l’arrivée en Argentine, le voyageur devra réaliser sa quarantaine dans un établissement prévu à cet effet par les autorités argentines. Les trois tests et les frais éventuels de séjour pour la quarantaine sont à la charge du voyageur.
  • Les personnes pouvant prouver avoir contracté le Covid-19 dans les 90 jours et au moins 10 jours précédant leur voyage sont dispensées de présenter un test PCR négatif.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Argentine et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Ambassade de France en Argentine

> Bangladesh

En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont le Bangladesh.

Plus d’informations sur les conditions de déplacement depuis le Bangladesh (et les dispositions en vigueur sur le territoire)

Contact utile :

Ambassade de France au Bangladesh

> Botswana

L’aéroport international de Sir Seretse Khama (Gaborone), l’aéroport international de Kasane, l’aéroport international de Maun ainsi que l’aéroport international Philip G. Matante de Francistown sont ouverts. Tous les voyageurs qui arrivent au Botswana devront respecter les exigences ci-dessous :

  • présenter un test PCR Covid-19 négatif de moins de 72 heures, à compter de l’heure d’arrivée au Botswana ;
  • rester en contact avec l’autorité de santé locale pour une période de 14 jours et être sous auto surveillance sanitaire ;
  • si le voyageur présente des symptômes, il devra se soumettre à l’arrivée à un deuxième test PCR réalisé par les autorités botswanaises, et se soumettre ensuite à une période d’isolement ou à une quarantaine de 14 jours à ses propres frais, un nouveau test PCR interviendra au 10e jour ;
  • pour les vols internationaux et intérieurs, un test antigénique est désormais obligatoire. Ce test sera réalisé à l’aéroport à l’arrivée au Botswana pour un vol international, et avant l’embarquement pour un vol intérieur.
  • Il convient de noter que la variante sud-africaine 501.V2 du virus est présente au Botswana, et circule activement dans la région de Maun.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur au Botswana

Contacts utiles :

> Brésil

Depuis le 30 décembre 2020, les voyageurs, brésiliens ou étrangers, arrivant au Brésil depuis l’étranger, doivent présenter à leur compagnie aérienne avant l’embarquement, plusieurs documents. Les connaître

Plus d’informations sur les dispositions en vigueur sur le territoire brésilien 

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Brésil.

> Bulgarie

L’accès au territoire bulgare est autorisé sans restriction aux personnes en provenance d’un autre Etat membre de l’Union européenne et des pays de l’espace Schengen (y compris de Saint-Marin, Andorre, Monaco et du Vatican). Tous les voyageurs, y compris ceux en provenance de France, devront présenter les documents ci-dessous:

  • un test PCR négatif pour la Covid-19, réalisé jusqu’à 72 heures avant leur arrivée sur le territoire bulgare ;
  • un certificat de vaccination contre la Covid-19. Ce certificat doit comporter votre nom et prénom (écrits en alphabet latin selon la pièce d’identité utilisée pour le voyage), votre date de naissance, les dates d’administration des doses respectives du vaccin, le nom commercial et le numéro du lot, le nom du producteur ou du détenteur de l’autorisation d’usage, le pays d’émission et le nom de l’institution d’émission ;
  • pour les personnes ayant eu la Covid-19 : un document prouvant le résultat positif d’un test PCR ou d’un test rapide antigénique de détection de la Covid-19, pour la période du 15eme au 180eme jour depuis la date du test de dépistage inscrite dans ce document. Ce document doit comporter votre nom et prénom (tels qu’ils figurent sur la pièce d’identité utilisée pour le voyage), les données du laboratoire où le test a été réalisé (nom, adresse ou autres coordonnées), la date à laquelle le test a été effectué, ainsi que la méthode utilisée (PCR ou RAT) et le résultat (positif), permettant d’interpréter le document.

Plus d’informations sur la situation en Bulgarie

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Bulgarie

> Chili

Les frontières chiliennes sont à nouveau fermées depuis le lundi 5 avril 2021. L’entrée des ressortissants étrangers non-résidents est interdite depuis cette date. Depuis le 31 mars 2021, toute personne entrant dans le pays doit séjourner durant les 5 jours suivant son arrivée dans un “hôtel de transit” désigné par les autorités locales et effectuer un test PCR au Chili au terme des 5 jours. Les frais sont à la charge du voyageur (à l’exception des personnes ayant quitté le Chili avant le 28 mars 2021). Au-delà des 5 premiers jours, la quarantaine pourra être poursuivie à domicile si le test est négatif ou en résidence sanitaire si le test est positif. Plus d’informations ci-dessous :

  • L’isolement au domicile doit être individuel, ou réalisé avec le groupe avec lequel la personne a voyagé ; il n’est pas possible de cohabiter avec d’autres personnes au sein d’un même foyer, ou de recevoir des visites.
  • Tout voyageur qui présenterait, à son entrée dans le pays, un ou plusieurs symptômes liés à la maladie, sera placé en résidence sanitaire jusqu’à ce que le risque de maladie soit écarté. Tout voyageur qui serait testé positif à la maladie durant les 14 jours suivant son arrivée au Chili devra réaliser sa période d’isolement obligatoire de 11 jours dans l’une des résidences sanitaires mises en place par les autorités chiliennes.
  • Le voyageur devra également compléter le passeport sanitaire sur le site du Ministère chilien de la santé, et le formulaire de suivi pendant 14 jours.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée au Chili et sur les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Chili

> Chypre

Les règles sanitaires pour l’entrée à Chypre évoluent pour s’aligner sur la classification du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) : La France est classifiée dans la nouvelle catégorie rouge “haut risque”. Pour entrer à Chypre depuis la France, il est nécessaire de disposer d’un test PCR négatif réalisé moins de 72h avant le départ et de remplir le CyprusFlightPass. Un deuxième test (payant) doit être réalisé à l’arrivée à Chypre et un isolement est nécessaire dans l’attente du résultat (généralement 24h).

  • Il n’y a plus d’interdiction d’entrée pour les non-résidents, ni de période de quatorzaine en provenance de France.
  • Par ailleurs, les personnes pleinement vaccinées (deux doses pour la plupart des vaccins, vaccins approuvés par l’AEM et Sputnik V) en provenance de France, des pays européens et de plusieurs autres Etats sont dispensées de test pour entrer à Chypre. Le CyprusFlightPass reste requis.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur à Chypre

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Chypre

> Emirats arabes unis

Les vols depuis et à destination des aéroports émiriens sont de nouveau autorisés sous réserve du respect de mesures sanitaires obligatoires demandées par les compagnies aériennes et les aéroports. Plusieurs destinations européennes sont desservies, parmi lesquelles Paris. Tous les voyageurs se rendant aux EAU, quel que soit leur statut (résidents, touristes, passagers en correspondance) doivent au préalable se munir d’un test PCR négatif, voir ci-dessous :

  • d’une validité inférieure à 72h si la destination est Dubaï,
  • d’une validité inférieure à 96 h si la destination est Abou Dabi.
  • Ce test doit être présenté à la compagnie aérienne au moment de l’enregistrement. Pour Dubaï, une version en anglais ou en arabe des résultats du test peut être exigée par certaines compagnies aériennes. Les enfants de moins de 12 ans en sont exemptés. Pour les voyageurs en provenance de France, ce test PCR peut être effectué dans n’importe quel laboratoire agréé par les autorités françaises. Les tests antigéniques ne sont en revanche pas reconnus pour permettre l’entrée sur le territoire émirien.

Plus d’informations sur l’accès au territoire émirien et sur les autres mesures en vigueur

Contacts utiles :

Les sites de l’ambassade de France à Abou Dabi et du Consulat général à Dubaï.

> Espagne

Tout passager devant se rendre en Espagne par avion doit remplir plusieurs conditions, voir ci-dessous :

  • compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.
  • Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Cette obligation est étendue aux voyageurs entrant par la route, depuis la France, à compter du 30 mars. Ne sont pas concernés par cette mesure : les enfants âgés de moins de six ans, les voyageurs en correspondance aérienne, et, s’agissant de l’arrivée par la route, les professionnels du transport routier entrant en Espagne dans le cadre de leur activité, les travailleurs transfrontaliers et les résidents de la zone frontalière pour des déplacements ne dépassant pas un rayon de 30 km de leur lieu de résidence.
    Cette obligation de présentation d’un test PCR négatif s’applique aux voyageurs, quels que soient leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation.
  • Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non-présentation d’un test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais.
    Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le voyage.
  • Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur.
  • L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité“ .

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Espagne

Contact utile :

Ambassade de France en Espagne

> Ghana

Au Ghana, seule la frontière aérienne est ouverte. L’entrée au Ghana se fait donc par le seul aéroport international du pays, Kotoka International Airport (KIA). Outre les mesures de distanciation et d’hygiène (masques obligatoires dans l’avion et à l’aéroport, prise de température à l’arrivée, lavage des mains…), le protocole sanitaire suivant s’applique, voir ci-dessous :

  • les passagers arrivant au Ghana ne doivent pas présenter de symptômes de la Covid-19, notamment avoir une température supérieure à 38°C. Une déclaration doit être remplie avant l’embarquement ;
  • Ils doivent être en possession d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le départ du pays d’origine. Depuis le 21 avril, ce test doit être effectué auprès d’un laboratoire répertorié sur le site Africa CDC. Un compte personnel sur PANABIOS (ou sur l’application mobile PANABIOS) doit être créé. Le résultat du test effectué dans un laboratoire partenaire sera automatiquement chargé dans l’espace PANABIOS et génèrera un QR code. Si le laboratoire n’est pas partenaire, il conviendra de cliquer sur « Test uploaded by Traveller » et d’y saisir le code TT ou BIOMARS figurant sur le certificat de PCR, ou de télécharger le certificat. Cela générera un QR code. A l’arrivée, celui-ci devra être présenté aux autorités aéroportuaires. 
  • Ils doivent aussi se soumettre à un nouveau test PCR à leur arrivée à Accra, à leurs frais (150US$). Le paiement doit se faire en ligne, avant l’embarquement.
  • L’obligation de quarantaine est supprimée, sauf pour ceux qui seront testés positif et qui devront suivre un protocole médical imposé par les autorités sanitaires.
    Les passagers en transit au Ghana ne sont pas tenus de faire un test COVID-19 à l’arrivée à Accra.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur au Ghana

Contact utile :

Ambassade de France au Ghana

> Grèce

Toutes les personnes qui résident en France ou dans un des autres pays de l’UE, de l’espace Schengen, et des 12 pays suivants : Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Thaïlande, Rwanda, Singapour, Emirats arabes unis, Russie, Serbie, USA et Israël sont autorisés à entrer en Grèce. Sont également autorisés les arrivées des résidents des pays figurant sur la liste de pays « sûrs » recommandée par l’UE. Pour tous les autres pays, seuls les voyages essentiels sont autorisés. Tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité et provenance, doivent obligatoirement présenter à leur embarquement ou aux frontières les documents ci-dessous  :

  • un formulaire en ligne saisi au moins 24h avant le voyage (conseillé de le faire le plus tôt possible) ;
  • les résultats rédigés en anglais d’un test négatif au coronavirus Covid-19 (RT-PCR), y compris pour les enfants de plus de cinq (5) ans, de moins de 72h avant leur arrivée en Grèce (arrivées par voie terrestre autorisées uniquement via la Bulgarie).
  • Les résidents des pays de l’UE, de l’espace Schengen, des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d’Israël, des Emirats arabes unis et de la Serbie sont dispensés de la quarantaine préventive de 7 jours s’ils ont un test PCR négatif ou un certificat de vaccination de plus de 14 jours, rédigé en anglais. Pour les résidents des autres pays, il est obligatoire de se soumettre à un test rapide en arrivant en Grèce, ainsi qu’à une quarantaine préventive de 7 jours.
  • Le test PCR Covid-19 est exigé pour les enfants de plus de cinq (5) ans. Le formulaire de localisation PLF est également obligatoire pour tous les résidents qui quittent le pays.
  • Par ailleurs, un dépistage aléatoire à la Covid-19 (PCR) peut être demandé à l’arrivée de voyageurs, quelles que soient leur nationalité, leur provenance et leur voie d’entrée en Grèce. Ils devront respecter un auto-confinement sur le lieu de leur séjour, à l’hôtel ou à domicile jusqu’à l’obtention des résultats du test. Tout test positif implique d’observer une quarantaine de 14 jours (au moins 7 jours pour les « cas contacts ») dans une structure désignée par les autorités sanitaires. En cas de dégradation de la situation sanitaire, des mesures de confinement temporaires et ciblées pourront être prises.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Grèce et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Ambassade de France en Grèce

> Inde

Les liaisons aériennes commerciales internationales sont suspendues. Un arrangement temporaire permet cependant la desserte de Delhi, Bombay et Bangalore au départ de Paris par Air France. Les catégories de passagers autorisés à voyager sont précisées sur le site de la compagnie aérienne, ainsi que la procédure à suivre pour signaler son arrivée au moyen de formulaires à renseigner en ligne.

Plus d’informations sur les mesures spécifiques applicables à l’arrivée en Inde et sur la situation dans le pays

Contact utile :

Ambassade de France en Inde

> Italie

À l’entrée sur le territoire italien, tous les voyageurs doivent remplir ce formulaire et prendre connaissance, en le signant, de ce document d’information. L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation (italien/anglais). Jusqu’au 15 mai, les voyageurs entrant en Italie en provenance de France (liste dite “Elenco C” consultable en ligne) doivent, voir ci-dessous :

  • Présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique réalisé moins de 48h avant le voyage ;
  • Se signaler dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale (consulter la liste des ASL par région) ;
  • Se soumettre à un isolement de 5 jours même si le premier test est négatif, à l’adresse indiquée aux autorités sanitaires (adresse privée ou hôtel) et refaire un test à la fin de l’isolement.

Plus d’informations sur les voyageurs exemptés de test ET de quarantaine et les sur mesures en vigueur en Italie

Contact utile :

Ambassade de France en Italie

> Jordanie

Depuis le 20 janvier, l’entrée sur le territoire jordanien est conditionnée par la présentation d’un test PCR négatif effectué dans les 72h précédant l’arrivée en Jordanie et d’un second test PCR réalisé à l’arrivée en Jordanie. Si le test est positif, la personne doit observer une quarantaine de 14 jours à domicile. En cas de résultat négatif, aucune quarantaine n’est exigée. Les tests PCR ne sont pas requis pour les enfants de moins de 5 ans.

  • Il convient également d’imprimer, de compléter et de présenter à l’embarquement ce formulaire (PDF – 241 Ko).
  • Depuis le 3 février 2021, les passagers doivent également présenter à l’embarquement un reçu électronique témoignant du paiement du test PCR qui sera effectué à l’arrivée en Jordanie, délivré par le laboratoire agréé par l’aéroport d’arrivée (Queen Alia ou King Hussein).
    Il convient donc de s’enregistrer en suivant le lien ci-dessous correspondant à l’aéroport d’arrivée :
  • Queen Alia : https://registration.questlabjo.com/
  • King Hussein : https://portal.biolab.jo/registration/index
  • Les passagers qui n’auraient pu obtenir un reçu électronique peuvent s’adresser à leur compagnie aérienne ou leur agence de voyage qui sera en mesure de leur délivrer un avoir correspondant au montant du test PCR.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de  de l’ambassade de France en Jordanie

> Lettonie

L’entrée en Lettonie des voyageurs provenant de l’Union européenne, de l’Espace économique européen (EEE) et de la Suisse par le biais de services de transport international de passagers ou par un véhicule privé est autorisée uniquement si les voyageurs peuvent justifier leur déplacement par un motif “urgent et important”.

  • Il est obligatoire de montrer un test négatif datant de moins de 72h avant le départ. Seuls les résultats de tests PCR sont acceptés (sur smartphone ou imprimés). Si une personne a été atteinte de la Covid-19 au cours des trois derniers mois, elle doit fournir une attestation médicale indiquant qu’elle a été atteinte de la Covid-19 et n’est pas infectieuse. Le résultat du test ou l’attestation sont acceptés en langue française. Plusieurs catégories de voyageurs sont exemptées : les enfants âgés de moins de 11 ans, les personnes vaccinées contre la Covid-19, les passagers en transit, les personnes entrant en Lettonie pour des raisons professionnelles, les agents des transporteurs et les représentants du corps diplomatique.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Lettonie et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Lettonie

> Malawi

Depuis le 22 avril 2021, tous les passagers en provenance de l’étranger doivent fournir un résultat négatif de test PCR Covid-19 datant de moins de 72 heures avant l’arrivée au Malawi. Un nouveau test PCR Covid-19 peut ensuite être pratiqué à l’arrivée à l’aéroport, le résultat devant être communiqué dans les 48h. Les modalités de quarantaine étant évolutives, il est recommandé de les vérifier avant un retour au Malawi. Les autorités sanitaires locales se réservent le droit, le cas échéant, d’ordonner un placement en centre de quarantaine dédié.

  • Des mesures de confinement dit « partiel » ont été mises en place par le Gouvernement du Malawi.

Plus d’informations sur la situation au Malawi

Contact utile :

Ambassade de France au Malawi

> Népal

En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont le Népal.

Plus d’informations sur les conditions de déplacement depuis le Népal (et les dispositions en vigueur sur le territoire)

Contact utile :

Ambassade de France au Népal

> Pakistan

En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont le Pakistan.

Plus d’informations sur les conditions de déplacement depuis le Pakistan (et les dispositions en vigueur sur le territoire)

Contact utile :

Ambassade de France au Pakistan

> Panama

Depuis le 12 octobre 2020, conformément au décret 1089 du 23 septembre 2020, les règles applicables pour entrer sur le territoire panaméen sont les suivantes, voir ci-dessous :

  • présentation à l’arrivée au Panama d’un test négatif (PCR/antigène) daté de moins de 48h ;
  • à défaut, un test rapide est réalisé à l’aéroport international de Tocumen (50 dollars à la charge du voyageur). Si le résultat est positif : placement obligatoire en isolement pendant 7 jours dans un hôtel-hôpital désigné par le ministère de la Santé panaméen, puis réalisation d’un nouveau test au bout de 7 jours (isolement renouvelé de 7 jours si toujours positif).

Plus d’informations sur les mesures en vigueur au Panama

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Panama

> Philippines

Une interdiction d’entrée sur le territoire philippin est en vigueur du 29 avril au 14 mai 2021, pour toute personne en provenance d’Inde, ou ayant un antécédent de voyage en Inde au cours des 14 derniers jours. Le 7 mai, une interdiction de voyage similaire a été annoncée concernant les voyageurs venant du Bangladesh, du Népal, du Pakistan et du Sri Lanka, qui s’appliquera également jusqu’au 14 mai.

  • L’accès des étrangers au territoire philippin demeure cependant très limité et réservé à certaines catégories de voyageurs, les connaître.

Plus d’informations sur la situation aux Philippines

Contact utile :

Ambassade de France aux Philippines et en Micronésie

> République de Macédoine du Nord

Tous les postes frontières terrestres sont ouverts sans obligation de présenter un test PCR négatif, ni de rester en isolement ou d’être placé en quarantaine. Une quarantaine de 14 jours est obligatoire pour tous les voyageurs venant d’Inde et du Brésil.

  • Dans le contexte d’une forte recrudescence des cas de Covid-19, le gouvernement a décidé d’introduire des mesures sanitaires supplémentaires, jusqu’au 18 mai 2021, les connaître

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Macédoine du Nord.

> Rwanda

Les personnes entrant au Rwanda doivent remplir les conditions ci-dessous :

  • Disposer d’un test PCR négatif à la Covid-19 réalisé dans les 72 heures avant leur départ, les enfants accompagnés de moins de 5 ans sont dispensés de ce test.
  • Elles doivent également remplir le formulaire en ligne disponible sur le site des autorités rwandaises.
  • À l’arrivée à l’aéroport international de Kigali, les personnes entrant au Rwanda et en transit sont de nouveau testées à l’aéroport (test PCR d’un coût de 60 USD). Elles doivent ensuite observer une quarantaine obligatoire de 24 heures, dans l’un des hôtels de cette liste dans l’attente des résultats de ce test. Les résultats du test sont consultables sur ce site à l’aide du numéro de téléphone fourni lors du prélèvement.
  • Tous les voyageurs en provenance d’Inde devront effectuer une quarantaine obligatoire de 7 jours dans un hôtel désigné à leurs frais.

Plus d’informations sur la situation au Rwanda

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Rwanda

> Seychelles

À l’exception temporaire des personnes en provenance d’Afrique du Sud, d’Inde, du Pakistan et du Sri Lanka, les autorités seychelloises autorisent tous les voyageurs pour raison professionnelle ou touristique à se rendre aux Seychelles et à y circuler librement. Voir ci-dessous les conditions d’accès :

  • Toute personne désirant se rendre aux Seychelles doit préalablement soumettre ses informations individuelles et les résultats de son test PCR sur une application dédiée à cet effet (Seychelles Island Travel Authorization ; démarche payante). Une autorisation lui sera transmise par mail, qu’il conviendra de présenter à l’embarquement.
  • Au départ des Seychelles, la plupart des compagnies aériennes exigeant un test PCR réalisé localement, il est important de noter que tout voyageur testé positif devra effectuer une quarantaine de 10 jours au moins sur son lieu de résidence et à ses frais.
  • Les bateaux de plaisance sont autorisés à entrer dans les eaux territoriales nationales à condition d’en avoir formulé la demande au préalable (newport@health.gov.sc), accompagnée de l’itinéraire du navire indiquant les derniers ports fréquentés (avec dates et durées d’escales) au cours des 30 derniers jours et d’un relevé de température de chaque personne à bord au cours des 14 derniers jours. Le navire doit être resté en mer pendant 14 jours au moins. À défaut, les passagers d’un navire n’étant pas resté en mer pendant plus de 14 jours devront présenter un test PCR négatif effectué au dernier embarquement.
  • Une liste des hôtels agréés pour recevoir du public dans le contexte de l’épidémie Covid-19 est disponible sur le site du Département du Tourisme seychellois.

Plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France aux Seychelles

> Singapour

Les règles sur les arrivées, départs et transits à Singapour étant très évolutives, les voyageurs et résidents de Singapour sont invités à consulter le site officiel safetravel.ica.gov.sg.

  • À l’exception des Singapouriens et résidents permanents, les voyageurs ayant séjourné en Inde, au Bangladesh, au Népal, au Pakistan et au Sri Lanka depuis le 16 avril 2021 sont interdits d’entrée à Singapour jusqu’à nouvel ordre. Cette interdiction concerne également les titulaires de titre de séjour singapourien (Employment Pass, Dependant Pass, etc.).
  • Tous les visiteurs en court séjour (tourisme, voyage d’affaires, transit, etc.) sont interdits d’entrée et de transit à Singapour.

Connaître les exceptions à cette interdiction et plus de détails sur les conditions d’entrée à Singapour

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Singapour.

> Sri Lanka

En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont le Sri Lanka.

Plus d’informations sur les conditions de déplacement depuis le Sri Lanka (et les dispositions en vigueur dans le pays)

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Sri Lanka

> Trinité et Tobago

Les voyageurs entrant dans le pays sont obligés de produire un test PCR négatif de moins de 72 heures et de se mettre en quarantaine imposée pour 14 jours ou 7 jours sous contrôle médical selon les cas. Ils seront testés après 6 jours de quarantaine et autorisés à sortir en cas de résultat négatif. La quarantaine aura lieu à l’hôtel Kapok.

  • Les frontières maritimes et aériennes sont fermées jusqu’à nouvel ordre.
  • En raison de la dégradation de la situation sanitaire à Trinité et Tobago, un renforcement des restrictions est mis en œuvre depuis le 4 mai 2021. Un confinement complet du pays est mis en place jusqu’au 23 mai 2021.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Trinité-et-Tobago.

> Tunisie

Depuis le 3 mai 2021, les voyageurs entrant en Tunisie doivent respecter les mesures sanitaires suivantes :

  • présenter un test PCR négatif à la Covid-19, réalisé moins de 72 h avant le premier embarquement. Sont exemptés de cet impératif de test les enfants de moins de 12 ans ;
  • se soumettre, à leur arrivée en Tunisie, à un auto-isolement à leurs frais dans un hôtel agréé (liste complète des établissements ici) pour une durée de 7 jours. Les preuves de la réservation d’hôtel et du paiement (« voucher ») seront demandées à l’embarquement ;
  • la sortie d’auto-isolement est possible après un test PCR négatif au 5e ou au 7e jour d’auto-isolement, aux frais du voyageur (coût indicatif : 170 dinars tunisiens).
  • remplir les informations obligatoires demandées sur le site https://app.e7mi.tn/travelers/add puis imprimer et signer les deux documents générés par l’application : la fiche sanitaire et la fiche d’engagement qui seront remises aux services sanitaires tunisiens à l’arrivée.
  • Sont néanmoins exemptés de confinement obligatoire en hôtel, les connaître

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Tunisie et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Tunisie.

> Turquie

En raison de la circulation particulièrement active de l’épidémie ou de la propagation de certains variants, des mesures renforcées sont mises en place pour les déplacements vers la France depuis plusieurs pays, dont la Turquie.

Plus d’informations sur les conditions de déplacement depuis la Turquie (et les dispositions en vigueur sur le territoire)

Contacts utiles :

Sites du Consulat général et de l’ambassade de France en Turquie.

> Zimbabwé

Les conditions d’entrée sur le territoire sont assorties de dispositions sanitaires spécifiques, les connaître

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Zimbabwé

Autres alertes

Israël et territoires palestiniens -Dégradation accentuée de la situation sécuritaire (11/05/2021)

Depuis le 10 mai, un nombre important de roquettes a touché la région de Tel Aviv et la région de Jérusalem. Des frappes israéliennes sont menées sur la bande de Gaza.

Il est impératif de gagner l’abri le plus proche en cas de retentissement des sirènes d’alarme. Il convient de se conformer aux consignes des autorités locales et de se tenir informé de l’évolution de la situation.

Jérusalem-Est :

De fortes tensions sont observées depuis plusieurs semaines à Jérusalem-Est, dans la vieille ville, aux abords de la porte de Damas et dans le quartier de Sheikh Jarrah. De violents affrontements ont lieu sur l’Esplanade des mosquées.

Il est vivement recommandé d’éviter de se rendre dans la vieille ville, notamment aux abords de l’Esplanade des mosquées ainsi que dans le quartier de Sheikh Jarrah.

Il convient d’observer la plus grande vigilance lors des déplacements, et d’éviter les rassemblements.

Tchad – Situation intérieure (06/05/2021)

Le couvre-feu qui avait été instauré sur l’ensemble du territoire a été levé. La plus grande vigilance est toujours recommandée lors des déplacements en ville, particulièrement après la tombée de la nuit. Par ailleurs, il est recommandé de limiter ses déplacements au strict nécessaire en cas de manifestations dans la capitale et dans les villes de province, et de se tenir à l’écart des lieux de rassemblement. Les déplacements à l’intérieur du pays doivent être évités.

Des attaques de coupeurs de routes ou de groupes terroristes avec risque élevé d’enlèvement sont susceptibles d’être menées durant cette période dans la région du Lac Tchad. Les axes reliant Nguimi (Niger) – Nokou – Mao – Ngouri – Bol et Bagasola doivent être impérativement évités, ainsi que les zones situées autour de ces villes, et ce jusqu’à nouvel avis.

Il est recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR