fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Coronavirus : foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 194 millions de personnes contaminées

Plus de 4,16 millions de décès

Afrique

Le dispositif  Covax et la Banque mondiale ont trouvé un accord afin de mettre en place un mécanisme de financement qui permettra de fournir aux pays les plus pauvres de quoi vacciner 250 millions de personnes supplémentaires contre le corrronavirus d’ici mi-2022. De nombreux pays d’Afrique sont concernés, car ils sont souvent  partiellement approvisionnés en vaccins anti Covid-19 par  Covax. Le Covishield, le vaccin d’AstraZeneca fabriqué en Inde et distribué par ce même système Covax, a été récemment homologué par la France.

Sur le continent africain, les chiffres officiels de la pandémie rapportés par le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies restent toujours sans commune mesure avec ceux déclarés en Europe ou aux États-Unis, mais encore une fois, il est difficile de se fier à des données souvent peu précises ou vraisemblablement incomplètes. Car, Malgré les chiffres, de nombreux hôpitaux sont débordés en Afrique, surtout dans les grandes villes où le variant Delta circule activement et la demande en oxygène a très fortement augmenté. Cependant, après huit semaines d’une forte recrudescence de la pandémie sur l’ensemble du continent africain, une légère baisse des contaminations se fait sentir ces derniers jours. 

En Afrique du Sud, les cas de Covid sont en baisse et, même si la prudence reste de mise, la plupart des mesures restrictives ont été levées. La firme pharmaceutique sud-africaine Aspen, en charge du conditionnement du vaccin Johnson & Johnson en Afrique du Sud, a livré lundi 26 juillet le premier lot de vaccins fabriqués localement. Pour l’instant réservée au plus de 35 ans, la vaccination en Afrique du Sud ouvrira à partir du 1er septembre aux plus de 18 ans. Par contre, le nombre de malades atteints du Covid-19 répertoriés au Botswana, en Angola, au Mozambique et au Malawi est en hausse, alors que les chiffres semblent se stabiliser au Zimbabwe. En Namibie et en Zambie aussi, moins de cas sont déclarés quotidiennement, mais ces pays voisins de l’Afrique du Sud sont affectés par le variant Delta et leurs capacités hospitalières sont saturées, surtout dans les endroits les plus densément peuplés. L’oxygène, ainsi que les médicaments manquent et les soignants sont épuisés. La Tanzanie (où l’ancien chef d’État a nié l’existence de la pandémie pendant de nombreux mois) prépare sa campagne de vaccination contre le Covid-19. La Tanzanie ne transmet plus de données sur l’avancement de la pandémie sur son territoire depuis avril 2020…

À Madagascar la situation sanitaire s’améliore et l’accès à la vaccination s’organise efficacement (approvisionnement par Covax, dons de vaccins des USA etc.).  Par contre, à Maurice, île jusqu’à maintenant relativement épargnée par le virus, la courbe des contaminations s’envole, mais les autorités affirment que les nombreux centres de quarantaine ne sont pas saturés et qu’il n’y a ni morts, ni personnes gravement atteintes (environ 40% des Mauriciens sont totalement vaccinés et 50% ont reçu au moins une dose).

En RDC (République démocratique du Congo), le dernier pic épidémique semble passé, mais le variant Delta est toujours bien présent, ce qui a poussé le pays voisin, le Congo-Brazzaville à signifier aux responsables d’Air France qu’afin de se protéger de ce variant très contagieux, il n’était plus possible que les vols au départ et à destination de leur pays fassent escale à Kinshasa (capitale de la RDC).  Le Kenya signale le plus grand nombre de nouveaux cas depuis avril dernier, la vaccination est en cours. En Ethiopie le virus circule toujours, diverses organisations (l’OMS ou encore l’EPHI (l’Institut éthiopien de santé publique)) tentent d’immuniser les populations et les réfugiés de guerre dans des zones d’insécurité et de combats. Le Soudan du Sud est aussi confronté à une crise sanitaire et économique, le pays fait face à l’insécurité, à la violence, au manque de nourriture et les systèmes scolaires et de santé sont en crise permanente. Les stocks de vaccins anti Covid qui avaient été obtenus grâce aux Nations Unies sont pour l’instant épuisées. En Egypte, les cas de Covid-19 sont toujours en baisse, la fabrication d’un vaccins chinois sur le territoire égyptien permet une avancée rapide de la vaccination. En Libye par contre, face à une reprise de l’épidémie, le gouvernement a annoncé l’instauration d’un couvre-feu de 18h à 6h du matin pendant deux semaines, à partir du mardi 27 juillet, dans le centre et dans l’ouest du pays.

Au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, l’inquiétude grandit face au variant Delta. Cette mutation extrêmement transmissible du Coronavirus a été détectée dans le pays il y a quelques semaines et le taux d’incidence est en hausse. Par ailleurs, comme au Niger, la plupart des autres pays de cette région d’Afrique de l’Ouest communiquent des données plutôt rassurantes, stables, avec une tendance générale à la baisse (Mali, Libéria, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, etc.. ) Seul le Sénégal semble encore sous le coup d’une troisième vague beaucoup plus importante que les précédentes. Les hôpitaux de Dakar (la capitale) sont débordés par l’afflux de personnes atteintes du Covid-19, bien que le taux d’incidence soit moindre dans les régions. L’avancement de la campagne de vaccination est ralenti par des pénuries ponctuelles de sérum et le manque d’engouement de la population à se faire vacciner.

En Algérie, la levée de l’obligation pour les voyageurs de s’isoler pendant cinq jours dans un hôtel à l’arrivée dans le pays a été levée, malgré une recrudescence des cas de contamination liée au variant Delta et observée depuis plusieurs semaines. Le couvre-feu en vigueur de 20 h à 6 h du matin a été étendu dans 35 des 58 préfectures du pays depuis lundi dernier, pour une durée de dix jours, et d’autres mesures restrictives ont été renforcées. Certains hôpitaux manquent sévèrement d’oxygène. La campagne de vaccination est en cours et les autorités tentent d’accélérer sa cadence. En Tunisie, Sur un fond de crise sociale et politique, le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 commence une décrue, mais le nombre de décès bat toujours de tristes records. De nombreux pays (Europe, pays du Golfe, Chine, etc.) apportent un soutient à la Tunisie afin d’éviter au pays la “catastrophe sanitaire“ vers laquelle il s’acheminait. Au Maroc, où la courbe épidémique est en hausse, l’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 10 septembre (au moins). Le Royaume enregistre ces derniers jours les bilans quotidiens les plus lourds jamais atteints depuis le début de la pandémie.

Lien vers le site Africa CDC (le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies ) qui répertorie par pays, sur le continent africain, le pourcentage de population vaccinée.

Amériques

Au Canada, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 demeure faible, malgré une certaine recrudescence de la pandémie dans l’Ouest du pays (observée particulièrement chez les personnes non-vaccinées). Cette hausse n’a pour l’instant aucune répercussion sur la mortalité ou sur la situation dans les hôpitaux. Au Canada 80% des plus de 12 ans au reçu au moins une dose de vaccin et 63% des personnes admissibles sont pleinement vaccinées. Le Canada possède depuis cette semaine, suffisamment de doses de sérum anti Covid pour toute sa population.

Aux États-Unis, le variant Delta et le fait que la vaccination ne rencontre plus suffisamment preneurs inquiètent. Le nombre de cas augmente, ce qui incite à de plus en plus de décisions allant dans le sens d’une obligation vaccinale. À New York, le personnel soignant, les pompiers, policiers et autres agents administratifs vont devoir, soit être vaccinés contre le Covid-19, soit se faire tester chaque semaine. Même chose en Californie, où les soignants et les fonctionnaires devront compléter leur schéma vaccinal (ou se faire tester toutes les semaines) à partir du mois d’août.  Actuellement, environ 57 % des Américains ont reçu au moins une dose, et 49 % sont pleinement vaccinés. Le port du masque est de nouveau obligatoire dans les zones à risque, même pour les personnes immunisées. Les frontières américaines restent fermées pour l’instant à tous les voyageurs internationaux, vaccinés ou non et ce malgré les appels à la réciprocité des pays européens qui ont rouvert leurs portes aux américains vaccinés (ou présentant un test Covid négatif).

Au Mexique l’épidémie reprend de la vigueur, la frontière avec les États-Unis reste close jusqu’au 21 août (au moins).

Dans les Caraïbes, de nombreuses îles sont aux prises avec une nouvelle vague de l’épidémie. Les îles françaises sont sévèrement touchées. À Saint-Martin et Saint-Barthélemy, où le Sénat a rétabli l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 septembre, le Préfet a annoncé plusieurs mesures restrictives, dont la fermeture des boîtes de nuit (à partir du 26 juillet), «afin de contenir les chaînes de contamination». En Martinique, tous les indicateurs sont au rouge, les hôpitaux sont au bord de la saturation et le même scénario semble se dessiner en Guadeloupe.

Le Brésil qui commençait à voir une amélioration dans sa courbe de contamination se retrouve confronté au variant Delta et la vaccination ne se déploie pas assez rapidement à travers le pays pour contrer ce nouveau fléau.  Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus et sur l’avancement des campagnes de vaccinations dans la plupart des pays de cette zone géographique .

Asie

En Chine quelques cas (environ 76) de Covid-19 ont été détectés, surtout dans le Jiangsu (au Nord de Shangaï). Des confinements sont en vigueur dans les zones affectées. Par ailleurs, une ville chinoise à la frontière avec la Birmanie recourt toujours à des caméras de reconnaissance faciale pour surveiller les déplacements des habitants et s’assurer que les règles sanitaires soient respectées. En Birmanie l’épidémie fait rage, l’économie est paralysée et l’insécurité ainsi que la situation humanitaire s’aggravent. En Inde, les chiffres du Covid-19 sont en net recul, mais le pays est à nouveau confronté à une recrudescence de cas d’une infection fongique (surtout dans l’État de Maharashtra) souvent mortelle, nommée « champignon noir“ et qui se répand parmi les patients qui ont été atteints du Covid-19. Mais un autre sujet défraie la chronique, il s’agit d’une polémique à propos des chiffres de la pandémie publiés par le gouvernement indien et faisant état d’environ 418 000 morts. Selon une étude américaine, ces chiffres pourraient être multipliés par 10… En Inde, moins de 7% de la population est complètement vaccinée.

Au Laos, les cas se multiplient et le confinement en vigueur a été prolongé jusqu’au 3 août (au moins). La Thaïlande est en plein coeur d’une vague de coronavirus portée par son variant Delta, les nouveaux cas et les décès atteignent quotidiennement des niveaux record. Des mesures de confinement partiel et de couvre-feu sont en place dans plusieurs provinces dont celle de la région de Bangkok. Surpris par l’ampleur soudaine de l’épidémie, le gouvernement n’a pu assurer un approvisionnement suffisant en vaccins et le pays va rejoindre au plus vite le programme Covax. Au Vietnam, la situation n’est pas encourageante non plus, un couvre-feu vient d’être imposé dans une grande partie du pays, dont les villes d’Ho Chi Minh-Ville (anciennement Saïgon) et Hanoi, la capitale. Comme en Thaïlande, la campagne de vaccination n’a pas été anticipée. Les doses de sérum manquent, mais le Vietnam s’emploie à développer ses propres vaccins. Le Cambodge se débat aussi dans la tourmente imposée par le variant Delta, mais la situation s’améliore dans certaines régions et la vaccination avance rapidement. Le taux d’incidence augmente également en Malaisie.

L’Indonésie est devenue l’épicentre du Covid-19 en Asie avec des hôpitaux saturés, en particulier sur l’île densément peuplée de Java, le pays a enregistré des chiffres de décès record ces derniers jours. Le rythme de la vaccination dans l’archipel indonésien est nettement inférieur à l’objectif du gouvernement. Moins de 7 % de la population est complètement vaccinée. La Corée du Sud enregistre un nouveau pic d’infections, Séoul a été placé en semi-confinement jusqu’au 8 août (au moins) et d’autres mesures sont prises : interdiction des rassemblements de plus de deux personnes après 18h, couvre-feu à 22h pour les restaurants et cafés, les discothèques et autres lieux de divertissement sont fermés. Au Japon, l’inquiétude grandit face à la hausse des cas de Covid, surtout à Tokyo où se déroule les Jeux Olympiques. L’état d’urgence sanitaire déclaré à Tokyo permet de limiter les heures d’ouverture des bars et des restaurants et interdit (normalement) la vente d’alcool. 25% de la population est entièrement vaccinée.

La campagne de vaccination piétine en Iran et de nombreux iraniens se rendent en Arménie pour se faire injecter le sérum anti Covid dont les arméniens ne sont pas très friands… L’Irak a enregistré cette semaine le bilan de contamination au coronavirus le plus lourd depuis le début de la pandémie. Cette flambée de cas serait le résultat du non-respect des mesures préventives, ainsi que des rassemblements célébrant l’Aïd al-Adha (la plus importante des fêtes musulmanes qui s’est déroulé du 19 au 23 juillet). En Israël, où 60 % des plus de 12 ans sont vaccinés, la circulation du variant Delta fait apparaître une légère reprise de l’épidémie. Le port du masque à l’intérieur est à nouveau obligatoire depuis une dizaine de jours et le gouvernement israélien pense imposer de nouvelles mesures, dont une limitation des rassemblements des personnes à risque et non vaccinées. Le projet de l’injection d’une troisième dose de vaccins aux populations les plus sensibles est à l’étude.

Europe

La Russie se débat toujours avec un nombre de contaminations et de décès très important, mais celui-ci n’augmente plus. La vaccination n’avance pas assez vite dans le pays par rapport à l’avancée du variant Delta. Au Royaume-Uni ainsi que dans plusieurs autres pays d’Europe (Pays-bas ou Danemark) la reprise fulgurante de l’épidémie a cessé très brutalement pour faire place à une chute rapide du nombre de cas, ce qui surprend les épidémiologistes.

Ailleurs en Europe, reprise de l’épidémie causée par le variant Delta, pass sanitaire et obligation vaccinale sont les 3 sujets phares de ces dernières semaines. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

Le confinement de la ville de Melbourne a été levé mardi dernier. Les autorités de la seconde ville d’Australie affirment que la propagation du variant Delta a pu être contenue. L’Etat voisin d’Australie du Sud va également lever les restrictions en vigueur depuis quelques temps. Mais pour Sydney, la plus grande ville du pays déjà confinée depuis 5 semaines,  le confinement a été prolongé jusqu’au 28 août et les mesures sanitaires vont certainement être davantage renforcées, ce qui soulève de nombreux mécontentements.

La Nouvelle-Zélande a suspendu sa “bulle de voyage“ avec l’Australie. Les frontières sont fermées. La Nouvelle-Zélande et l’Australie ont annoncé le 22 juillet qu’elles ne participeraient pas à la Coupe du monde 2021 de rugby qui doit se dérouler en Angleterre du 23 octobre au 27 novembre prochain, pour des raisons de sécurité face à la pandémie. Les deux pays demandent à ce que cet évènement soit reporté.

Dans les îles Fidji, plusieurs zones sont confinées, une campagne de vaccination massive a été lancée, mais le variant Delta continue de se propager à travers l’archipel. La situation semble hors de contrôle, le système de santé est totalement saturé.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
4 Comments

4 Comments

  1. Claude Courty

    29 juillet 2021 at 9 h 29 min

    Un carte aurait été la bienvenue.

    • Weena Truscelli

      29 juillet 2021 at 10 h 06 min

      Bonjour,
      Pour une carte de l’Afrique, il y a un lien vers le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) et pour l’Europe, celle du site “toute l’Europe“. Sinon, en effet, je suis une découpe des zones géographiques assez précise, avec obligation par moment, de faire des détours.
      Cordialement,
      WT

  2. ROUSSEAU

    29 juillet 2021 at 12 h 03 min

    Bonjour .Actuellement au Cambodge la situation ne s’améliore pas . Le gouvernement a de nouveau instaurer des règles de blocages à SIEM REAP et BATTAMBANG ( pas d’entrer DANS LA VILLE et 21h30 couvre-feu pas de repas servir de RESTAURATION uniquement takeaway) et Phnom Penh retour aux zones rouge jaune et vert .JE SUIS À KEP EN ATTENTE d’informations après le week-end.

    • Weena Truscelli

      29 juillet 2021 at 14 h 21 min

      Merci pour les informations. C’est simplement dans certaines campagnes qu’il semblerait que la situation soit davantage sous contrôle, peut être grâce aux mesures prises ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR