fbpx
Suivez nous sur

Actualités

Le sens de l’accueil à Chicago

Nathalie Laville

Publié

le

Derrière un job un peu austère, analyste de données, Guillaume Labat organise tous les mois un apéro pour les nouveaux arrivants français sur les rives du lac Michigan.

Ils ne sont que deux, avec son copain Hubert, à animer le site et l’association «French in Chicago». Autant dire que leur clavier n’a pas le temps de refroidir. «On édite une newsletter avec des infos sur la vie quotidienne, l’assurance, la banque ou la nourriture, explique Guillaume. Et une fois par mois, on se rencontre autour d’un verre et d’une crêpe, dans le restaurant d’un ami. Ça aide à s’intégrer plus facilement.» Guillaume Labat travaille au sein d’une équipe de vingt personnes. «Aux États-Unis, dit-il, on fait totalement confiance à l’employé. On vous donne une mission à accomplir en un temps donné, mais quand et comment vous la faites, on ne veut pas le savoir. » Les Américains sont des grands enfants qui «organisent des concours de chili con carne au bureau et viennent travailler en jean mais uniquement le vendredi». La ville aussi a séduit le Français: « Chicago a une architecture magnifique. Il n’y a qu’ici qu’on retrouve un mélange de gratte-ciels contemporains et de buildings plus anciens, datant du début du XIXe siècle. »

Lui écrire guilabat@gmail.com

Par Emmanuel Langlois, France Info

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR