Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Des chapeaux français à Londres

Français à l'étranger

Publié

le

La «french touch» a toujours la côte, en particulier au Royaume-Uni, dans la mode, où la Française Cécile Millinery a percé. 

Cécile nous reçoit dans sa charmante maison à étages de Stoke Newington, quartier familial et vivant du nord-est de Londres. C’est ici qu’elle travaille, au milieu des feutres, plumes et rubans. La Française fabrique tous ses chapeaux à la main, de A à Z. Cécile a lancé sa première collection à Londres en 2016. Ici, dit-elle, on porte un chapeau bien plus souvent qu’en France : « Les femmes osent beaucoup plus. Mariage, baptême, il y a toujours une occasion pour porter un chapeau ! En juin, il y a beaucoup de courses de chevaux. Toutes les femmes s’habillent pour sortir entre copines, avec des chapeaux excentriques. Elles se lâchent vraiment sur les formes et les couleurs. »  Ses chapeaux vont de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros. Cécile court toute la journée, entre ses rendez-vous avec des clientes dans les hôtels et les palaces, les trois magasins où sont vendus ses chapeaux et son job de costumière free lance à l’opéra. Enfin, la Française donne des cours de chapellerie dans une ancienne chocolaterie reconvertie en studio.

Lui écrire : contact@cecilemillinery.com

Par Emmanuel Langlois, France Info

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE