Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Benoît Perdu, fils du Mékong

Français à l'étranger

Publié

le

Le delta, c’est le Vietnam au rythme d’un fleuve nourricier qui irrigue tout. Benoît Perdu, Normand pur pomme, en a fait son pays de cocagne, pour le bonheur des touristes. 

Oubliée l’ambiance pétaradante de Saïgon ou d’Hanoï. Le Mékong, c’est le Vietnam à hauteur d’eau, au rythme d’un fleuve nourricier qui irrigue tout le delta. C’est un triangle plein de mystères, une région grande comme un 10eme de la France.Vingt millions de personnes y vivent, comme Benoît Perdu. Le Français propose aux rares touristes qui s’aventurent jusqu’ici des croisières d’une nuit ou deux sur le fleuve. « On a monté une petite flottille de trois bateaux en bois, explique-t-il. Le premier était une barge à riz qu’on a convertie, on a mis quelques cabines dessus. Et puis on en a construit depuis deux autres, qui sont des dessins originaux, mais en respectant la tradition puis construit par le même chantier naval à quelques dizaines de kilomètres de Cân Tho dans le delta. » Benoît Perdu a créé la société avec son épouse vietnamienne. « Il y a douze membres d’équipage sur chaque bateau. Il faut faire toute la buanderie, il faut organiser tous les portionnements pour la cuisine, pour que les choses restent dans un standard de qualité qui tienne la route, donc c’est déjà une entreprise relativement importante. » A terre, le couple a aussi un petit hôtel et deux restaurants.

Lui écrire  : benoit@mekong-delta.com   

Par Emmanuel Langlois, France Info

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE