fbpx
Suivez nous sur

Vie pratique

CCPAS… comment ça marche ?

Nathalie Laville

Publié

le

Si vous traversez des difficultés financières, même si vous résidez à l’étranger, vous pourrez bénéficier d’aides de la France. Votre interlocuteur sera alors l’ambassade et le Comité Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale. Ce dernier  se réunit une fois par an pour examiner les propositions d’attribution d’aides sociales aux Français en difficulté résidant à l’étranger.

Les dossiers sont recevables auprès des Services Consulaires et font l’objet d’une enquête conduite par les agents consulaires de l’Ambassade de France du pays où vous résidez. Cela permet de préciser les motifs qui les justifient et de donner les indications nécessaires sur la nature des difficultés et le montant des ressources familiales. Ces demandes, une fois instruites, sont soumises au Comité Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale, pour décision.

Allocation de Solidarité

  • Disposer de revenus inférieurs au taux de base ;
  • Etre âgé d’au moins 65 ans, ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail délivrée par le médecin référent du Consulat.

Allocation Adulte Handicapé (AAH)

  • Disposer de revenus inférieur au taux de base  ;
  • Etre âgé d’au moins 20 ans ;
  • Etre titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80%.

Allocation Enfant Handicapé (AEH) :

  • Etre âgé de moins de 20 ans ;
  • Etre titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 50%.

Allocation à durée déterminée (A.D.D.)

Elle vise à soutenir sur une durée de quelques mois les ressortissants en difficulté suite à des bouleversements personnels ou familiaux et doit favoriser l’insertion sociale et professionnelle..

Secours occasionnels (SO)

Pour permettre aux Français résidents ou de passage, en situation précaire, de résoudre des difficultés ponctuelles.

Secours mensuel spécifique en faveur des enfants en détresse (SMSE)

Le secours mensuel spécifique enfant ne peut être accordé – sur décision du conseil – , que s’il s’inscrit dans le cadre d’un projet d’insertion sociale pour des enfants en détresse âgés de moins de 18 ans (soutien psychologique, médical, alimentaire etc.) et pour lequel la famille se trouve en grande difficulté financière.

Le CCPAS peut aussi vous aider à monter votre dossier pour faire des demandes d’aides dans votre pays de résidence, en particulier s’il s’agit d’un pays européen.

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
FERMER
Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR