fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Alerte sécurité du 20 au 25 juin, avec International SOS

Nathalie Laville

Publié

le

Vous pouvez bénéficier, en exclusivité, des informations de notre partenaire International SOS, qui couvre pour la semaine du 20 au 25 juin les événements nécessitant une vigilance accrue.

AFRIQUE

Côte d’Ivoire. Jours à venir. Les partisans d’Alassane Ouattara se sont rassemblés pour protester contre les propos tenus par H. K. Bédié qui soutient le concept d’ivoirité. Des propos identiques avaient déjà provoqués de graves tensions dans le pays en 1995 et 2000.

Madagascar. Jours à venir. Le parti présidentiel aurait remporté une majorité absolue lors des dernières élections législatives. Des rassemblements d’opposition pourraient avoir lieu, notamment dans la capitale. La Haute Cour constitutionnelle a deux semaines pour valider ces résultats.

Malawi. Jours à venir. Suite aux accusations d’irrégularités qui auraient entachées les élections du 21 mai dernier et qui a vu la victoire du Président Peter Mutharika, la société civile appelle à se rassembler pour demander la dissolution de la Commission électorale.

Mauritanie. Jusqu’au 22 juin. Des rassemblements pourraient survenir jusqu’à l’annonce des résultats des élections présidentielles qui se tiendront le 22 juin. Un second tour est prévu le 6 juillet si aucun candidat ne remporte la majorité absolue.

RDC. Jours à venir. Les  rassemblements d’opposition se multiplient dans le pays tant du côté du parti présidentiel que du côté de la coalition Lamuka, alors même que deux grandes figures de l’opposition sont rentrées dans le pays, Jean-Pierre Memba et Moïse Katumbi.

Sénégal. Jours à venir. La société civile ainsi que l’opposition ont appelé à manifester pour protester contre le scandale de corruption impliquant le frère du Président. Des rassemblements non autorisés risquent de se produire dans les jours à venir, comme ceux qui ont eu lieu le 14 juin dernier à Dakar.

Soudan. Jours à venir. Malgré la reprise du dialogue entre le TMC et ses opposants et la médiation des Etats-Unis et de l’Ethiopie, la situation n’est toujours pas apaisée, en particulier à Khartoum.

AFRIQUE DU NORD/MOYEN-ORIENT

Golfe persique. Jours à venir. On note une aggravation des tensions entre l’Iran et les Etats-Unis ainsi que leurs partenaires respectifs, qui impactent plus particulièrement le trafic maritime.

Jordanie. 21 juin. Une marche de soutien à la Palestine se déroulera le 21 juin à Amman où elle partira du Taj Mall Circle pour rejoindre l’ambassade des Etats-Unis.

Turquie. 23 juin. A l’occasion des nouvelles élections municipales d’Istanbul qui auront lieu le 23 juin prochain, des mouvements de protestation auront probablement lieu. Le parti du Président avait fait annuler la victoire du parti d’opposition.

AMÉRIQUES

• Brésil. Jours à venir. Profitant de la Copa America qui a débuté le 14 juin dernier, des manifestations pourraient avoir lieu dans le pays pour protester contre le gouvernement. Dans le même temps, pourraient se dérouler des affrontements entre supporters rivaux près des stades.

• Guatemala. Jours à venir. Des tensions sont à prévoir après le premier tour des élections générales. La période électorale s’étend jusqu’au 11 août prochain et verra s’affronter, pour le second tour, la première dame Sandra Torres de l’Une et Alejandro Giammattei du parti conservateur Vamos.

• Honduras. Jours à venir. Les secteurs de l’éducation et de la santé sont toujours en grève. Les hôpitaux et les universités de Tegucigalpa et de San Pedro Sula avaient été particulièrement touchés lors rassemblements précédents, et le trafic de l’aéroport de Toncontin avait été perturbé.

• Pérou. 20 juin. Le principal syndicat du pays, le CGTP, organise une grève nationale le 20 juin prochain afin de dénoncer les réformes du travail gouvernementales. On attend une forte mobilisation à Lima, en particulier sur la Plaza Dos de Mayo à partir de midi, jusqu’au Congrès en passant par la Plaza San Martin.

ASIE/PACIFIQUE

• Hong Kong. 20 juin. Même si le projet de loi sur l’extradition a été suspendu, la mobilisation se poursuit. Deux nouvelles manifestations sont prévues, les 21 juin et 1er juillet prochains. Les mots d’ordre sont le retrait définitif du projet de loi et le départ du chef de l’exécutif, Carrie Lam.

• Pakistan. 21 juin. Après l’arrestation de l’ancien Président Asif Ali Zardari (suspecté de fraudes et détournements de fonds), des rassemblements sont prévus dans de nombreuses villes du pays le 21 juin prochain. Il doit comparaître devant la Cour des Comptes pakistanaise et, s’il n’était pas relâché, les mouvements de protestation pourraient se poursuivre.

EUROPE

• Albanie. 21 juin. Des manifestations à Tirana sont prévues le 21 juin pour protester contre le gouvernement, probablement aux abords du Parlement, des bureaux du Premier ministre et du ministère de l’Intérieur ainsi que sur le boulevard Deshmoret e Kombit.

• Géorgie. 18 au 23 juin. Pour la première fois, une Gay Pride se déroulera à Tbilissi où près de 1 500 participants sont attendus. Elle avait été annulée en 2018 et début 2019 face aux risques de débordement des militants d’extrême droite.

• République tchèque. 23 juin. Les partis d’opposition organisent de grandes manifestations le 23 juin prochain à Prague pour demander la démission du Premier ministre Andrej Babis. D’autres villes comme Brno, Hradec, Liberec, Ostrava ou Pizen pourraient également être touchées par ces mobilisations.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR