fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Berlin et Oslo coupent certaines aides au Brésil

Avatar

Publié

le

L’accélération de la déforestation depuis que Jair Bolsonaro est arrivé au pouvoir au Brésil a provoqué l’ire de la Norvège et de l’Allemagne qui viennent de décider de supprimer leurs subventions pour la protection de la forêt amazonienne. Le pouvoir a d’ailleurs suspendu le conseil d’administration et le comité technique du Fonds de préservation de la forêt amazonienne. Les fonds seront suspendus tant que les chiffres ne prouveront pas que le gouvernement ralentit les coupes dans la forêt. « Ils peuvent utiliser cet argent comme bon leur semble. Le Brésil n’en a pas besoin », a répondu Jair Bolsonaro.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    Nathalie

    17 août 2019 at 13 h 55 min

    La situation est totalement dramatique . Je propose que les ONG internationales se mobilisent pour une campagne de boycott du tourisme au Bresil . Car au-delà de l’Amazonie , Ce sont toutes les zones protégées qui sont menacées un par le grignotement des fermiers et deux par la privatisation des parcs prévue par Paulo Guedes le ministre de l économie ultraliberal du gvt bolsanoro. L un d eux est emblématique : c est le parc national d iguaçu où se situent les chutes du même nom. D ailleurs cette semaine, Un député a organisé des debats publics pour proposer la réouverture d une route qui scinde en deux le parc national. Pourquoi est il emblématique ? il est le deuxieme site touristique après Rio donc mondialement connu. 2 les 170000 hectares du parc côté brésilien représentent qu il reste des 1,3 millions km2 de la mata atlantique qui couvrait TOUT le sud du Bresil – plusieurs Frances! – ( 7 / 93 % ) , Il y a encore une centaine d années. Donc il est La mesure de la dévastation qui est en train d advenir en Amazonie : dans le seul mois de juillet , l équivalent d parc national d iguaçu – comparable aussi à la taille de l état de Rio de Janeiro – a été décimé en Amazonie .
    La mobilisation internationale est primordiale et le boycott du site d iguaçu – car il y plus de Monde qui se rend à Foz qu en Amazonie- pourrait une etre une action concrète contre la politique anti environnementale du gvt actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE
Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR