fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

PVT Argentine, une belle réussite, avec Pvtistes.net

Avatar

Publié

le

Si aujourd’hui la crise est bien là en Argentine, les entreprises continuent tout de même d’embaucher des profils bien formés. Et les loyers qui s’envolent, la vie chère, ne découragent pas les amoureux de la pampa ou de Buenos Aires, la ville la plus européenne d’Amérique du Sud !

Pourquoi choisir l’Argentine ? Sans doute pour découvrir son intense vie artistique et culturelle, en particulier à Buenos Aires ! L’Argentine est un pays qui compte une forte communauté française, et notamment des entreprises françaises qui peuvent être intéressées par l’embauche d’un Français.

Les conditions. Comme pour l’Australie, le PVT en Argentine est accessible jusqu’à l’âge de 35 ans. Vous devez avoir suffisamment d’économies pour subvenir à vos besoins en début de séjour (au minimum 2 500 €). Pour partir en PVT Argentine, il est obligatoire de souscrire à une assurance maladie, hospitalisation, rapatriement et maternité. Attention, il y a un quota : seuls 1 000 Français peuvent se voir délivrer un visa PVT pour l’Argentine. Un chiffre qui semble suffisant pour l’instant puisque toutes celles et ceux qui en font la demande, et correspondent aux critères établis par l’accord, se voient accorder ce visa !

Témoignage de Marie, PVTiste aguerrie !

« L’Argentine nous a sortis de notre zone de confort de bien des manières. On s’est en effet retrouvés bien des fois dans des hostels avec un confort très sommaire.
Il a parfois fallu prendre sur soi, mais c’est également ce qui est intéressant dans le voyage, relativiser, voir les choses avec un nouveau regard, se remettre en question !
On a malheureusement souvent été confrontés à la pauvreté, surtout dans les petits villages reculés.
La vie quotidienne, m’a un peu déroutée parfois. Par exemple, je me rappelle avoir été assez surprise quand on m’a dit qu’on devait jeter le papier toilette à la poubelle et non dans les WC. Après à part quelques petites choses, il n’y a pas forcément beaucoup de différences.
L’une des choses que je n’ai vraiment pas appréciée, c’est le rapport à l’argent, et le fait qu’on catégorise un peu trop les touristes comme très riches et on n’hésite pas à les faire payer plus. Les activités et les entrées au Parc sont souvent chères et les touristes étrangers se voient souvent obligés de payer 2 à 3 fois plus cher que les Argentins ou habitants limitrophes. C’est le point qui m’a le plus déçue je pense.
Mais mis à part 2 ou 3 points négatifs, ce PVT a été une très belle aventure !
On a été éblouis par la beauté des paysages, si grandioses, et cette diversité ! »

Rendez-vous le 5 octobre 2019 à Paris pour en apprendre plus sur ce programme qui séduit près de 47 000 Français par an !

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE
Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR