fbpx
Suivez nous sur

Vie pratique

Pékin serait de moins en moins polluée

Nathalie Laville

Publié

le

Selon l’enquête de AirVisual, la branche recherche de la société suisse IQAir, Pékin « est sur la bonne voie » pour réduire de près de 20% cette année par rapport à 2018 les particules PM2,5 (2,5 microns de diamètre). «La concentration de PM2,5 au cours des huit premiers mois de 2019 était inférieure de moitié à celle de 2009 sur la même période». C’est en 2013 que les autorités avaient lancé un plan contre la pollution, destiné à réduire d’un quart la concentration de particules fines dans certaines régions autour de grandes villes comme Pékin et Shanghai. Si la situation s’est améliorée, les niveaux actuels restent cependant quatre fois plus élevés que ceux recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMC). En 2018, Pékin était classée 122e parmi les villes les plus polluées du monde.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR