fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour les 1er et 2 juin par le Quai d’Orsay concernant l’évolution des mesures prises dans de nombreux pays pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les contacts utiles dans ces pays.

Français à l'étranger

Publié

le

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

> Azerbaïdjan

prolongation des mesures de suspension de tous les vols commerciaux internationaux en provenance et à destination de Bakou jusqu’au 15 juin 2020 ainsi que la fermeture de toutes les frontières du pays.

Les autorités locales ont annoncé :

  • la prolongation des mesures de suspension de tous les vols commerciaux internationaux en provenance et à destination de Bakou jusqu’au 15 juin 2020 ainsi que la fermeture de toutes les frontières du pays ;
  • le placement en quarantaine obligatoire d’une durée de 14 jours dans un des hôtels spécialement désignés par les autorités de tous les étrangers à leur arrivée sur le territoire azerbaïdjanais y compris ceux disposant d’un permis de résidence en Azerbaïdjan ;
  • le maintien de l’état d’urgence sanitaire assorti d’un assouplissement, à compter du 31 mai, des mesures de confinement : réouverture des centres commerciaux, extension des horaires d’ouverture des cafés et restaurants, de 08h00 à 22h00 ;
  • l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public et le maintien de restrictions en matière de déplacement entre la capitale et les régions, et entre les régions.
    D’une manière générale, les autorités incitent la population à limiter les déplacements au plus strict minimum ;
  • le port d’un masque (chirurgical, FFP2 ou en tissu) obligatoire dans les lieux publics fermés ou ouverts au sein desquels il est impossible de respecter une distance de 1,5 à 2 mètres entre individus ;
  • la suspension, depuis le 13 mars 2020, de toute délivrance de visa électronique azerbaïdjanais. Il reste néanmoins possible d’obtenir un visa auprès de l’ambassade de la République d’Azerbaïdjan à Paris, mais sous certaines conditions.

Compte tenu de ces mesures, il convient de reporter les voyages vers l’Azerbaïdjan en attendant que la situation se rétablisse.

Les mesures adoptées par les autorités locales sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans des pays tiers, les autorités azerbaïdjanaises sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, la liste des pays faisant l’objet de mesures spécifiques à l’arrivée en Azerbaïdjan.

Contacts utiles :

Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS et de l’ambassade de France en Azerbaïdjan.

Les informations sur les mesures gouvernementales azerbaïdjanaises et le décompte du nombre de personnes infectées par le virus en Azerbaïdjan figurent sur le site internet officiel spécialement dédié au Covid-19 (www.koronavirusinfo.az), en azerbaïdjanais seulement.

> Birmanie

Depuis le 14 avril et jusqu’au 15 juin minuit, tous les vols internationaux au départ et à l’arrivée de la Birmanie sont suspendus à l’exception des vols spéciaux et de fret, ainsi que ceux réservés aux évacuations sanitaires.

Les mesures adoptées par les autorités birmanes sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate, sans notification préalable.

Les frontières terrestres (entrées et sorties) demeurent fermées pour tous les étrangers même disposant de visa. La délivrance des visas a été suspendue à compter du 29 mars et jusqu’au 15 juin, à l’exception des visas diplomatiques ou pour missions spéciales.

Depuis le 14 avril et jusqu’au 15 juin minuit, tous les vols internationaux au départ et à l’arrivée de la Birmanie sont suspendus à l’exception des vols spéciaux et de fret, ainsi que ceux réservés aux évacuations sanitaires. Compte tenu de l’ensemble de ces mesures, les déplacements en Birmanie ne sont plus possibles jusqu’à nouvel ordre.

Depuis le 18 avril et jusqu’au 18 juin, les autorités locales ont mis en place dans la région de Rangoun un couvre-feu dans tous les quartiers (townships) de minuit à 4 heures.

Contacts utiles :

Les Français de passage se trouvant toujours en Birmanie sont invités à se rapprocher de l’ambassade de France en Birmanie (ambafrance.rangoun@diplomatie.gouv.fr).

Il est conseillé de se tenir informé, notamment en consultant le site Internet du ministère de la santé birman.

> Côte d’Ivoire

Les autorités ivoiriennes ont décidé de la fermeture aux personnes des frontières terrestres, maritimes et aériennes jusqu’au dimanche 14 juin 2020.

Compte tenu de cette mesure, il convient de reporter les voyages vers la Côte d’Ivoire.

La circulation des personnes entre le Grand Abidjan (le district autonome d’Abidjan étendu aux villes de Dabou, Azaguié, Bingerville, Grand-Bassam, Bonoua et Assinie, la limite nord étant le PK30 sur l’autoroute Abidjan/ Yamoussoukro) et les autres villes du pays est interdite, exception faite pour ceux qui disposent d’une autorisation, notamment dans les secteurs liés à l’approvisionnement en denrées alimentaires et en produits de première nécessité. Cette mesure est applicable jusqu’au dimanche 14 juin 2020.

Le couvre-feu a été levé sur l’ensemble du territoire ivoirien. Il pourra être rétabli dans les localités qui connaitraient des cas positifs du Covid-19.

Un suivi sanitaire systématique de toute personne venant de l’extérieur du pays pour une durée de deux semaines est mis en place.

Contacts utiles :

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est conseillé de consulter le site Internet de l’ambassade de France et du Consulat général à Abidjan.

L’ambassade de France a ouvert une cellule de crise qui peut être contactée :
Par téléphone au + 225 20 20 75 00 ou au +225 20 20 74 00
Par email : infocovid.abidjan-cslt@diplomatie.gouv.fr

> Egypte

L’Égypte a suspendu ses liaisons aériennes de et vers l’étranger.

Il est donc conseillé de reporter les projets de voyage touristiques ou professionnels en Egypte.

Depuis le 25 mars, une interdiction de circulation est mise en place de 20 heures à 5 heures sur l’ensemble du territoire égyptien. Elle s’applique aux individus et aux transports collectifs publics ou privés.

Tous les magasins et les centres commerciaux sont fermés de 20 h à 5 h.
Cafés et restaurants, parcs et plages publics sont fermés.

Les travailleurs et les clients de tous les marchés, magasins, établissements publics, établissements privés, banques et transports en commun sont obligés de porter des masques de protection.

Toute violation de ces mesures est passible d’une amende pouvant s’élever jusqu’à 4.000 livres égyptiennes (environ 230 euros) ainsi que d’une peine d’emprisonnement.

Il est recommandé aux personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire (température, fièvre, toux, difficultés respiratoires) de rester confinées et de contacter les médecins de référence de l’Ambassade de France au Caire.

En cas de réalisation d’un test de dépistage au covid-19, les personnes testées positivement sont envoyées en quarantaine pendant une période de 14 jours dans un hôpital égyptien.
Ce n’est qu’après avoir été testées deux fois négativement à plusieurs jours d’intervalle que les personnes peuvent quitter l’isolement.

Contacts utiles :

Il est recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation et de consulter régulièrement le site Internet et les réseaux sociaux de l’Ambassade de France au Caire.

> Equateur

En Equateur, l’état d’urgence sanitaire a été décrété au niveau national.

Le 5 mai, le gouvernement équatorien a prolongé l’état d’exception. Cet état d’exception s’accompagne d’un confinement de la population et de :
• l’instauration d’un couvre-feu national dont l’horaire varie selon les provinces. Le non-respect du couvre-feu est passible de sanctions (amende, et prison en cas de récidive) ;
• l’obligation du port du masque dans les espaces publics ;
• l’isolement à domicile pour les personnes âgées de plus de 60 ans ou vulnérables en raison de leur état de santé ;
• la fermeture des frontières maritimes et terrestres ;
• les vols commerciaux internationaux et intérieurs sont de nouveau autorisés à partir du1er juin ; aucune liaison régulière avec l’Europe n’est encore programmée. Les personnes revenant en Equateur depuis l’étranger sont soumises à leur arrivée à une quarantaine de 14 jours ;
• la suspension des transports terrestres inter-provinciaux ;
• des restrictions à la circulation des personnes d’une province à l’autre ;les touristes repartant pour l’Europe peuvent bénéficier de laissez-passer pour se rendre à l’aéroport mais ne permettant pas de circuler ailleurs pendant le couvre-feu.

Le Comité des opérations d’urgence a annoncé, depuis le 4 mai, l’entrée dans une nouvelle phase de « distanciation sociale » afin de permettre une reprise partielle et progressive de l’activité, selon une cartographie en trois couleurs (rouge, jaune et vert) décidée sur proposition des collectivités locales. A ce stade, le quart d’entre elles environ , dont Guayaquil, Cuenca et Quito (à partir du 3 juin), a opté pour une levée partielle des restrictions actuelles.

Dans ces conditions, il convient de reporter les voyages en Equateur.

Contacts utiles :

Une cellule de crise et d’assistance aux Français est ouverte à l’ambassade de France à Quito. Elle est joignable :
• de préférence par courriel à crise.quito-amba@diplomatie.gouv.fr pour tout signalement et délivrance de laissez-passer pour rejoindre l’aéroport international
• ou, en cas d’impossibilité par téléphone + 593 22 94 38 00

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est fortement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales, de contacter le 171 en cas de symptômes, et de consulter le site Internet de l’ambassade de France à Quito.

> Grèce

Du 15 au 30 juin, le dépistage et la quarantaine resteront obligatoires pour toute arrivée depuis un aéroport situé dans une zone à haut risque de propagation du covid-19, selon l’Agence européenne de la sécurité aérienne.

Des tests aléatoires sont prévus pour les vols en provenance de tous les aéroports qui ne figurent pas sur cette liste.

A partir du 1er juillet : sauf dégradation de la situation sanitaire en Grèce ou dans le pays de provenance, les autorités grecques annoncent qu’elle pratiqueront uniquement des tests aléatoires à l’arrivée des voyageurs.

Les arrivées de voyageurs en Grèce par voie terrestre seront possibles à partir du 15 juin ; par voie maritime à partir du 1er juillet 2020.

Les voyageurs souhaitant se rendre en Grèce devraient privilégier les réservations faisant commencer leur séjour à partir du 1er juillet 2020.

Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun et dans les services liés à la personne. Il est très fortement recommandé dans les espaces fermés et dès lors qu’on ne peut pas respecter la distanciation physique. Le respect des gestes barrières est toujours d’actualité. Par ailleurs, tout véhicule à usage privé ou public doit circuler avec au maximum trois personnes à bord : le chauffeur plus éventuellement un ou deux passagers.

Contacts utiles :

Le ministère grec de la Santé annonce régulièrement de nouvelles mesures et restrictions valables pour l’ensemble du territoire afin d’éviter la propagation du Covid-19. Il convient par conséquent de suivre attentivement les consignes locales. Plus d’informations sur le site des autorités sanitaires locales (en anglais) et de l’ambassade de France en Grèce.

Par ailleurs, un numéro d’information générale a été mis en place : le 1135 (en grec).

En cas d’apparition des symptômes d’infection respiratoire (par ex. fièvre, toux, mal de gorge, difficulté à respirer), il convient de prendre immédiatement l’attache de l’organisme national de santé publique grec (EODY) au numéro suivant : 210 52 12 054

> Macédoine du Nord

Depuis le 27 mai 2020, l’État macédonien a pris des mesures de déconfinement

  • Le couvre-feu a été supprimé ;
  • Les bars et restaurants sont ouverts (uniquement les terrasses), avec un maximum de 4 participants, membres d’une même famille ;
  • Les hôtels restent fermés ;
  • Les personnes arrivant de l’étranger (citoyens macédoniens et autres) sont astreintes à une période de confinement de 14 jours dans un centre de quarantaine de l’État, sauf si elles présentent les résultats d’un test PCR négatif de moins de 72h, auquel cas elles s’auto-confineront à domicile pendant 14 jours ;
  • Les diplomates et personnels assimilés sont dispensés d’auto-confinement s’ils présentent les résultats d’un test PCR négatif à l’entrée du territoire ; à défaut, la période d’auto-confinement de 14 jours continue de prévaloir ;
  • Les hommes d’affaires et personnes en mission officielle peuvent se voir appliquer le même protocole après examen au cas par cas de leur motif de séjour par le Centre de crise ad hoc au Ministère des Affaires étrangères macédonien (prévoir un délai d’examen de 2 à 3 jours).
  • les aéroports de Skopje et Ohrid restent fermés jusqu’à nouvel ordre ;
  • les points frontières terrestres restent fermés aux voyageurs, à l’exception des ressortissants macédoniens (dont franco-macédoniens), les résidents étrangers, ainsi que les diplomates accrédités ;
  • le trafic routier de marchandises est autorisé sous certaines conditions ;
  • obligation de respecter une distance de 2 mètres entre chaque personne ;

Les autorités ont également imposé le port du masque, comme suit :

• obligation de porter un équipement de protection personnel (masque à usage unique ou multiple, écharpe ou foulard) dans tout espace fermé (supermarchés, transport public, banques, postes, salles d’attente etc.) ;
• obligation de porter un équipement de protection personnel (masque à usage unique ou multiple, écharpe ou foulard) dans tout espace ouvert, lorsque la distance de 2 mètres ne peut pas être respectée (aux marchés, par exemple) ; le port d’équipement de protection personnel (masque à usage unique ou multiple, écharpe ou foulard) est recommandé mais pas obligatoire dans un espace ouvert si la distance de 2 mètres peut être respectée (à vélo, par exemple).

Contacts utiles :

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales, de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS et de l’ambassade de France en Macédoine du Nord

> Moldavie

L’état d’urgence sanitaire a été décrété en Moldavie jusqu’au 30 juin.

Jusqu’à cette date, l’entrée sur le territoire moldave reste interdite aux ressortissants étrangers et aux apatrides, à l’exception :

  • des membres de familles de citoyens moldaves ;
  • des étrangers titulaires d’un visa de long séjour, d’un permis de séjour ou d’un document équivalent ;
  • des personnes voyageant pour des raisons professionnelles, attestées par un visa, un permis de séjour ou un document équivalent ;
  • des représentants des missions diplomatiques accréditées auprès de la République de Moldavie et de leur famille, les passagers en transit ;
  • des personnes voyageant pour des raisons sanitaires et humanitaires ;
  • des travailleurs frontaliers ;
  • des équipages d’avions de bateaux et de trains.

Les liaisons aériennes régulières sont suspendues, mais des vols charters ponctuels sont mis en place.

Depuis le 26 mai, les transports ferroviaires et terrestres vers les destinations internationales sont autorisés mais en respectant des conditions sanitaires strictes : port du masque obligatoire et contrôle de température systématique des passagers.

Les voyageurs autorisés à entrer dans le pays peuvent subir un contrôle de température et doivent remplir un formulaire épidémiologique. Par ailleurs, un auto-confinement de quatorze jours à domicile est obligatoire, à l’exception des personnes suivantes (en l’absence de symptômes) :

  • les conducteurs et personnel de service des moyens de transport de marchandises ;
  • les membres d’équipage d’avions, de bateaux et de trains ;
  • les personnes voyageant pour des raisons de santé ou humanitaires, y compris les personnes accompagnatrices le cas échéant (avec production de pièces justificatives) ;
  • les étudiants, inscrits dans des établissements d’enseignement étrangers, qui doivent passer des tests ou des examens finaux à la fin de l’enseignement primaire, secondaire ou universitaire ;
  • les personnes se déplaçant pour des raisons professionnelles, les personnes bénéficiant de visas, de permis de séjour et autres documents équivalents valides ;
  • les travailleurs frontaliers ;
  • les représentants des missions diplomatiques et des bureaux consulaires accrédités en République de Moldavie, les organisations/missions internationales, y compris les membres de leur famille ou les personnes employées dans le domaine humanitaire, et les passagers en transit.

Les personnes en isolement ne peuvent pas quitter le territoire moldave avant la fin de leur quatorzaine.

Des mesures ont par ailleurs été mises en place par les autorités pour prévenir et contenir la propagation du Covid-19 sur le territoire moldave, notamment l’obligation, sous peine de forte amende, du port du masque dans tous les lieux accueillant du public et l’interdiction dans les parcs des groupes de plus de trois personnes. Certains lieux sont fermés au public, notamment les hôtels et restaurants jusqu’au 15 juin.

Compte tenu de ces mesures et des restrictions de circulation existantes dans les pays voisins, il est conseillé de différer tout déplacement en Moldavie.

Par ailleurs, les “autorités de fait” de Tiraspol ont fermé toutes les entrées dans la région séparatiste de Transnistrie jusqu’à nouvel ordre.

Contact utile :

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales (notamment sur le site des autorités sanitaires locales) et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’ambassade de France en Moldavie

> Namibie

La reprise normale des vols commerciaux depuis et vers la Namibie n’est pas prévue avant le 30 juin.

A partir du 2 juin et jusqu’au 29 juin, le pays entre en phase 3 de l’état d’urgence. Les déplacements à l’intérieur du pays sont autorisés.

Suite aux derniers cas déclarés de Covid-19, le confinement est à nouveau appliqué dans la municipalité de Walvis Bay jusqu’au 8 juin inclus.

Les frontières sont fermées aux ressortissants étrangers non résidents jusqu’au 29 juin.

La reprise normale des vols commerciaux depuis et vers la Namibie n’est pas prévue avant le 30 juin.

Contact utile :

Les Français de passage, encore en déplacement temporaire en Namibie, sont invités à se faire connaître de l’ambassade de France au +264 61 276 700.

> Slovaquie

Les frontières sont closes, sont admis à entrer en Slovaquie uniquement les personnes qui disposent d’un titre de séjour permanent ou temporaire sur le territoire slovaque.

Les autorités locales ont annoncé :

  • depuis le13 mars, des contrôles temporaires aux frontières avec la Hongrie, l’Autriche, la République tchèque, l’Ukraine et la Pologne. Sont admis à entrer en Slovaquie uniquement les personnes qui disposent d’un titre de séjour permanent ou temporaire sur le territoire slovaque ;
  • les Slovaques et les étrangers résidents revenant de l’étranger, quel que soit le pays, devront obligatoirement observer une période de confinement de 14 jours dans les centres de rétention de l’État, à l’exception des femmes enceintes, des personnes à mobilité réduite ou gravement malades, des personnes de plus de 75 ans et des diplomates qui sont autorisés à observer le confinement à domicile ; les personnes acceptant d’être tracées via une application mobile « quarantaine intelligente » peuvent également effectuer leur quarantaine à domicile ;
  • réouverture le 1er juin des écoles maternelles et primaires. Les autres établissements scolaires restent fermés ;
  • depuis le 13 mars, la fermeture des trois aéroports internationaux (Bratislava, Kosice, Poprad) et l’arrêt du transport international de passagers (hors marchandises) par bus et trains ;
  • l’ouverture des Services administratifs uniquement trois heures par jour ;
  • réouverture des institutions culturelles, des lieux de divertissement, des stations de ski, des restaurants et des bars ;
  • réouverture assortie de mesures strictes d’hygiène (désinfection des mains, distance de 2m, port du masque et nombre limité de clients) de tous les magasins et services  ;
  • obligation de porter un masque ou tout autre tissu couvrant nez, bouche et menton à l’intérieur et dans les transports en commun ; à l’extérieur, le port est recommandé en deçà d’une distance de 5 mètres ;
  • interdiction des visites dans les maisons de retraite et établissements sociaux.

Dans ce contexte, il est conseillé de reporter tout déplacement en Slovaquie.

Contact utile :

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre. Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet de l’ambassade de France en Slovaquie

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR