fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Comment travailler… en Suède ?

Appréciée pour son cadre de vie, la Suède est un pays très dynamique. Le Journal des Français à l’étranger vous donne les conseils clés pour y réussir votre installation en partenariat avec la CCI France Suède.

Grégoire Mandy

Publié

le

suède

La Suède peut s’enorgueillir d’un niveau de vie élevé. Sa capitale Stockholm, construite sur 14 îles reliées par 59 ponts, ne cesse de se développer tout en s’internationalisant. En revanche, si l’environnement naturel du pays est souvent somptueux, son climat est rigoureux, avec des  journées très courtes en hiver. La Suède est aussi une destination riche culturellement, ses architectes et créateurs design jouissent d’ailleurs d’une notoriété internationale.

 

Où trouver du travail ?

De nombreux secteurs manquent de postulants. Les recruteurs recherchent surtout des jeunes diplômés de l’université et, selon des études concordantes, le pays devrait avoir des difficultés dans les années à venir à trouver suffisamment de ces jeunes diplômés parmi sa population pour répondre à la demande des entreprises. Il s’agit en particulier les métiers de la santé (médecins, infirmières en psychiatrie, gériatrie, pédiatrie, radiologie ou infirmières de services d’urgence), mais aussi les ingénieurs et les techniciens dans l’exploitation minière et la métallurgie. Les autres secteurs qui recrutent sont l’enseignement, les métiers de l’informatique (développeur de logiciels), les analystes, etc.

Il existe aussi une demande dans des professions requérant un savoir-faire manuel : métiers du bâtiment, chefs cuisiniers, etc. En Suède, plus de 400 entreprises françaises sont présentes dans le pays, dans l’agroalimentaire, le transport, l’énergie, le développement durable, la santé et les biotechnologies. Cela représente autant d’opportunités à saisir.

 

Comment trouver du travail ?

L’emploi en Suède se porte bien dans les services alors que la construction et l’industrie sont en léger recul depuis quelques années. Les ressortissants des pays de l’Union européenne (UE) bénéficient des mêmes services pour l’emploi que les citoyens suédois. On peut consulter les emplois sur internet, dans les journaux ou s’adresser aux agences nationales pour l’emploi : Arbetsförmedlingar. Certaines sont spécialisées dans différentes catégories professionnelles, notamment dans les secteurs des arts, de la comptabilité et de la finance, de la technologie et de l’informatique. Le site Internet de cette agence pour l’emploi (www.arbetsformedlingen.se) est sans conteste le plus important et le plus utilisé. On y trouve des annonces de postes vacants dans toute la Suède. Attention, les annonces sont le plus souvent rédigées en suédois. L’agence offre également un service d’informations générales et d’assistance au numéro suivant: +46 (0)771 416 416.

Pour trouver un emploi, il est aussi possible de se tourner vers les sociétés d’intérim ou de recrutement comme Kompetensföretagen. La plupart des postes à pourvoir n’étant jamais annoncés, essayez de vous constituer un réseau, parmi les Français de l’étranger déjà présents sur place par exemple. L’envoi de candidatures spontanées est souvent bien perçu.

Avant votre départ, vous pouvez également vous tourner vers votre Pôle emploi local ou vers la branche Pôle emploi mobilité internationale. L’organisme vous aidera à trouver un emploi dans le pays de votre choix tout en vous accompagnant dans les démarches administratives.

Le réseau européen Eures (le plus important dispositif d’aide à l’emploi en Europe) propose de nombreuses offres d’emploi et conseils sur la Suède. Vous pourrez y retrouver des fiches concernant la situation du marché et les habitudes locales de travail. En cas de demande spéciale, il est possible de s’adresser à un conseiller au sein de ce service Eures.

La Chambre de Commerce Française en Suède propose un service ressources humaines : offres d’emploi, recrutement, collecte de cv, et plusieurs ateliers de formation et de sensibilisation pour trouver un travail en Suède.

Enfin, vous pouvez consulter ces quelques sites qui proposent des offres d’emploi, tels que Monsterboard, Indeed et LinkedIn.

 

Entreprendre

Grâce à son environnement politico-économique stable, la Suède occupe le dixième rang du classement Doing Business 2020 de la Banque mondiale, qui évalue les pays où il est le plus aisé de réaliser des affaires. L’impôt sur les sociétés est l’un des plus bas d’Europe. Le pays pratique l’exonération de participation, autorise la déduction fiscale totale pour les intérêts et n’a pas de règles de capitalisation strictes.

L’économie est ouverte, diversifiée (spécialisée dans des secteurs à fort potentiel comme les produits high-tech et l’économie durable) et extrêmement compétitive. Le système judiciaire est par ailleurs équilibré et permet des actions sûres, transparentes et fiables. La qualité du management et des services consultatifs est très élevée, et les démarches et procédures commerciales sont simples à entreprendre. Finalement, si la réputation du modèle politique et social suédois n’est plus à faire, le véritable potentiel du marché domestique est trop souvent sous-estimé alors que les consommateurs suédois sont dotés de l’un des plus hauts pouvoirs d’achat d’Europe.

Le pays possède de très nombreuses structures d’aides aux PME sur l’ensemble de son territoire, ainsi qu’un grand centre pour les entrepreneurs, le Nyföretagar Centrum. Les centres pour les entrepreneurs co-financés par les communes (il y en a plus de 200 en Suède) proposent de nombreux contacts de professionnels (des « mentors » ), des conseillers pour aider les futurs entrepreneurs lors de la création de leur entreprise, des séminaires, des cours gratuits… Les régions peuvent aussi subventionner des entreprises avec des montants différents selon la région. Dans la zone 1, les subventions sont plafonnées à 35% tandis que dans la zone 2 elles sont plafonnées à 20%.

Pour entreprendre, vous pouvez également vous tourner vers la Chambre de commerce France-Suède (CCI France-Suède). Cette dernière offre de nombreux outils pour favoriser votre implantation dans le pays voyages d’études (Learning Expedition), listes d’entreprises, réseau d’avocats et de comptables franco-suédois pour la création d’entreprise, recrutement de collaborateurs en Suède, hébergement dans le « french corner », domiciliation postale et téléphonique, et gestion salariale déléguée.

Enfin la Chambre de Commerce organise régulièrement de nombreux événements qui peuvent vous aider à développer votre réseau local et intégrer la communauté d’affaires franco-suédoise, et anime des comités thématiques.

 

 

Pour les jeunes

Même si la plupart des Suédois parlent anglais, ne pas connaître le moindre mot de la langue locale peut s’avérer pénalisant lorsqu’on sollicite un stage.

Pour les ressortissants de l’UE, l’enseignement est gratuit, mis à part le coût d’un droit d’inscription peu élevé. En Suède, la plupart des universités sont gérées par l’État. Il existe une vingtaine d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur dans le pays. Pour s’inscrire dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur, il faut normalement avoir l’équivalent du baccalauréat en Suède ou à l’étranger. Des connaissances préalables dans une ou plusieurs matières sont presque toujours exigées.

Les services d’orientation des universités suédoises sont en contact avec les entreprises pour trouver des lieux de stages. Il est possible aussi pour les étudiants de contacter directement les entreprises pour présenter leur candidature, les plus grandes entreprises ont même des programmes de stage.

Le programme Erasmus+ propose pour sa part des stages de trois à six mois partout en Europe, peu importe le niveau d’étude. Ce programme, possède un partenariat avec Pôle emploi, finance le transport, l’hébergement, l’assurance responsabilité civile et l’assurance rapatriement pendant votre mobilité. Il veille en outre à l’organisation et le suivi des stagiaires. Pour y participer, il suffit de vous référer à votre conseiller Pôle emploi et de consulter le site internet. De plus le dispositif prévoit un soutien linguistique pour aider l’étudiant avant son départ.

Il existe aussi le volontariat international en entreprise (V.I.E.). Placé sous la responsabilité de l’ambassade de France, il permet aux jeunes de 18 à 28 ans d’exercer une mission dans une entreprise française à l’étranger. Pour candidater, vous devrez créer votre profil sur Civiweb en fournissant vos coordonnées, votre CV et en joignant votre attestation de participation à la Journée défense et citoyenneté (JDC).

 

Préparer son dossier de candidature

En Suède, les candidatures spontanées sont courantes. Elles sont une preuve de votre motivation. Ainsi il est même conseillé de téléphoner au directeur des ressources humaines d’une entreprise pour demander quels profils sont recherchés. Le CV doit être bref et faire une page au maximum. En règle générale il ne vous sera pas demandé de fournir vos diplômes ou une photo sur votre CV. L’agence pour l’emploi en Suède organise des ateliers pour vous aider à le rédiger. Le site suivant vous propose aussi la traduction des principaux mots de vocabulaires autour du thème de la candidature d’emploi.

Le site Europass permet de créer un dossier de candidature pertinent, peu importe le pays. Composé de cinq documents, ce dossier met en valeur vos compétences à l’international. Il suffit de choisir votre pays de destination pour ensuite compléter le dossier avec vos informations et vous êtes prêt à postuler ! Pour améliorer vos compétences ou votre dossier de candidature, vous pouvez également vous rendre sur le site « Emploi-store ». Cette filiale de Pôle emploi peut vous aider à parfaire votre candidature en vous donnant de nombreux conseils sur les bonnes habitudes à prendre pour postuler à des offres d’emploi.

 

Condition légales pour vivre en Suède

Un passeport ou une carte d’identité en cours de validité permettent de séjourner jusqu’à trois mois en Suède si vous êtes ressortissant de l’UE. Aucun besoin non plus de permis pour travailler.

Vous pouvez venir en Suède et vous y installer avant d’entreprendre les démarches nécessaires pour trouver un emploi. Votre famille est autorisée à vous rejoindre si tous sont membres ou citoyens d’un des pays de l’UE. Si votre séjour en Suède dépasse 90 jours, chacun doit alors se faire enregistrer auprès de l’agence suédoise de migration (Migrationsverket).

Il faudra aussi vous adresser au bureau local du Skatteverket (l’administration des impôts), car il faut se procurer un numéro d’état civil si vous êtes salarié (personnummer) ou un numéro de coordination si vous êtes demandeur d’emploi (samordningsnummer). Votre numéro d’état civil, d’identité ou de coordination est personnel et indispensable pour toutes les formalités quotidiennes en Suède, il vous servira dans toutes vos démarches avec les administrations ou encore pour l’ouverture d’un compte bancaire.

 

L’économie suédoise face au Covid-19

Même si le royaume scandinave n’a pas imposé de confinement, son économie a durement été éprouvée. De nombreux analystes considèrent que la politique souple de la Suède était un pari risqué. Le pays estime que la baisse de son produit intérieur brut (PIB) atteindra entre 7% ou 10 % sur l’année 2020. Pour ce qui est du chômage, il est passé de 6% à 13% à cause de la crise. La Suède est principalement un pays exportateur, notamment de biens industriels, et son défi est de pouvoir recommencer à vendre ses produits dans le monde entier.

 

Quelques généralités

La durée de travail hebdomadaire est de 40 heures, les horaires flexibles sont très courants. Il n’existe pas de salaire minimal en Suède, ce sont des conventions collectives qui fixent un barème suivant les secteurs déterminés. Tout travailleur a droit à au moins 25 jours de congés payés par année complète, c’est-à-dire à cinq semaines de congés annuels.

En contrepartie du « modèle suédois » attrayant, la fiscalité est ici très élevée (par exemple la TVA sur les biens et services s’élève à 25% ). L’argent des contribuables sert à faire fonctionner ce modèle économique et social qui est garant du plein-emploi, d’un salaire égal pour un travail égal et du bien-être collectif de la société dans son ensemble. Ces impôts élevés sont indéniablement à l’origine de la place de choix qu’occupe la Suède sur l’échelle du développement humain des Nations Unies.

Si vous êtes étranger, travaillant pendant six mois au maximum dans une entreprise installée sur le sol suédois, votre employeur devra prélever l’impôt prévu sur votre salaire et le reverser à l’État. Cet impôt s’élève à 25% du revenu total.

 

Quelques liens utiles

La fiche Suède du Journal des Français à l’étranger aborde différents sujets pour réussir au mieux votre installation dans le pays.

Il existe également de nombreux groupes Facebook regroupant les Français installés en Suède. Parmi eux, le groupe « Les Français en Suède » compte environ 5 000 membres. Ces derniers partagent régulièrement des bons plans pour visiter ou découvrir le pays.

Le site internet, « La Suède en kit » peut aussi vous intéresser. Il donne de nombreux conseils sur les habitudes et le marché de l’emploi local et est régulièrement enrichi en articles sur l’actualité du pays.

Le site France diplomatie vous donner aussi de nombreux conseils sur le pays. De la situation de la pandémie de Covid-19 en temps réel aux conseils sur les habitudes professionnelles et personnelles, c’est une ressource intéressante pour tout Français intéressé par la Suède.

Enfin, le blog de la Française Mathilde Gautier, titulaire d’un doctorat en sciences de l’art et cultural studies, donne des outils de compréhension sur le fonctionnement de la Suède, sa culture, son histoire et ses habitants.

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR