fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le Journal des Français à l’étranger fait un point sur la pandémie de coronavirus

Weena Truscelli

Publié

le

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 41,1 millions de personnes contaminées

Plus de 1,13 million de décès

Afrique

Sur le continent africain, la baisse du nombre de cas répertoriés se confirme toujours,  le Cap vert semblait encore en difficulté mais les frontières extérieures du pays sont progressivement rouvertes depuis le 12 octobre.

L’Afrique du Sud reste le pays le plus impacté par la pandémie, mais tout le territoire n’est plus qu’en niveau 1 d’état d’alerte (le plus bas) depuis le 20 septembre et les activités ont largement repris, la mortalité demeure encore importante et le ministre de la Santé, lui même contaminé par le virus, a demandé aux Sud-Africains de rester vigilants, précisant que le risque existait de voir apparaître “une deuxième vague”. L’Égypte, l’Éthiopie et le Nigéria déclarent encore un nombre de cas conséquent.

Au Maroc l’état d’urgence est prolongé jusqu’au 10 novembre, mais la courbe épidémique commence à se stabiliser dans la région de Casablanca, où le taux de contamination était le plus fort. En Algérie aussi, on observe une tendance à la baisse du nombre de cas positifs, alors que celui-ci demeure élevé en Tunisie et en Libye où couvre-feux et mesures restrictives ont été instaurées dans certaines régions. 

Amériques

Aux États-Unis, après l’espoir de baisse qui s’amorçait cet été, une reprise de la vague de contamination semble se préciser dernièrement, surtout dans les États du Midwest et du Sud-Ouest.

Au Canada, la situation se stabilise, mais la prudence reste de mise et la frontière avec les Etats-Unis va rester fermée (sauf déplacements essentiels) au moins jusqu’au 21 novembre.

Au Mexique, au Brésil, au Chili ainsi qu’au Pérou, bien que toujours à un niveau élevé, l’incidence est stationnaire depuis quelques temps et enfin dans une phase ascendante en Argentine, au Costa Rica ou encore au Paraguay.

Asie

L’Inde, pays ayant le plus souffert de la pandémie sur le continent asiatique, a fait état cette semaine du nombre quotidien d’infections dues à la Covid-19 le plus faible depuis quatre mois. Le Bangladesh aussi semble inverser la courbe épidémique alors que l’Indonésie, le Myanmar et le Népal restent en mauvaise posture. À Rangoun, en Birmanie, les habitants sont priés de rester chez eux (sauf obligations).

Le Japon répertorie quelques nouveaux cas, mais la Corée du Sud et le Japon ont été relativement épargnés par la Covid-19, la mobilisation des populations et l’attitude de leur gouvernement respectif, bien que suscitant des inquiétudes sur la protection des données personnelles (test et traçage de l’origine des contaminations) paraissent efficaces …

En Jordanie et en Iran l’épidémie progresse encore et des restrictions sont prises, alors qu’en Israël, moins de cas sont annoncés quotidiennement et le déconfinement a commencé le 18 octobre. L’épidémie est toujours importante au Liban où un confinement est en vigueur jusqu’au 26 octobre.

Europe

Les cinq pays déclarant le plus de cas cette semaine sont la Russie, l’Espagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie. Mais la plupart des pays d’Europe subissent une reprise très forte de l’épidémie de coronavirus.

Les restrictions se durcissent au Royaume-Uni, un reconfinement est imposé au Pays de Galles pour 2 semaines et en en Irlande pour 6 semaines (la plupart des commerces sont clos, mais les écoles restent ouvertes). L’Albanie connaît une recrudescence de cas, la République tchèque aussi et la Slovénie, comme la France dans ses villes les plus peuplées, instaure un couvre-feu empêchant les habitants de sortir de 21 heures à 6 heures du matin, ainsi que d’autres mesures restrictives. La Belgique impose aussi un couvre-feu de minuit à 5h dans tout le pays et la Suisse rend obligatoire le port de masques dans les espaces publics intérieurs. La Pologne intensifie ses restrictions sanitaires.

En Lombardie encore, couvre-feu en vigueur de 23 h à 5 h et les magasins de produits non essentiels seront fermer le week-end. Les bars et restaurants sont fermés à partir de minuit. En Espagne aussi de nouvelles restrictions entrent en vigueur  dans les régions de Madrid et de Navarre et la Catalogne a fermé bars et restaurants depuis le 15 octobre (pour 2 semaines). Le Portugal n’échappe pas à la règle et des mesures strictes sont imposées dans le pays (rassemblements limités à 20 personnes, consommation d’alcool interdite dans l’espace public, etc).

Océanie

Globalement, en Océanie, la situation est sous contrôle. En Australie, l’État du Victoria où l’épidémie sévit encore faiblement, demeurent isolé des autres États, par précaution.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde? -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR