fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Confinement : quid des voyages d’affaires à l’étranger ?

Les réponses du Ministère des affaires étrangères sur les déplacements d’affaires à l’étranger.

Weena Truscelli

Publié

le

Confinement : quid des voyages d’affaires à l’étranger ?

Malgré les restrictions annoncées fin octobre par le gouvernement français pour la lutte contre la Covid-19, il est est toujours possible, sous certaines conditions, de se déplacer pour raisons professionnelles vers des destinations où l’accès est autorisé.

Le site du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, précise cependant dans sa page dédiée aux “réponses à vos questions concernant le coronavirus“ qu’“Il est indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement en consultant les conseils aux voyageurs de chaque pays. Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères rappelle que continuer à limiter les déplacements est nécessaire pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde“.

Retour en France

Pour le retour en France, vous devrez compléter et avoir sur vous deux documents :

  • une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires)
  • Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19. Ces documents sont téléchargeables sur le site Internet du ministère de l’Intérieur.
  • Si vous arrivez d’un des états-membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse, vous pouvez venir en France métropolitaine sans restriction sanitaire liée à la COVID-19.
  • Si vous arrivez des  Émirats arabes unis, Bahreïn, États-Unis et Panama la présentation d’un test réalisé moins de 72 heures à l’avance sera demandée à partir du 7 novembre.
  • À partir du 7 novembre, toute personne arrivant en France en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen doit présenter un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la Covid-19. Pour celles et ceux ne pouvant justifier à leur arrivée de cet examen négatif, un examen biologique de dépistage virologique sera réalisé à l’arrivée à l’aéroport. Si le résultat est positif, les autorités peuvent imposer une période d’isolement de sept jours.
Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Confinement : quid des voyages d’affaires à l’étranger ? -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR