fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

Etudier en Espagne

Français à l’étranger vous présente le Top 6 des pays à privilégier pour étudier d’après le classement Shanghai 2020 qui référence les pays en fonction du prestige de leurs universités. Aujourd’hui, nous nous intéressons à l’Espagne qui occupe la sixième place.

Publié

le

Conditions légales pour étudier

Pour étudier en Espagne, nul besoin d’un visa ou d’un passeport : seule une carte d’identité en cours de validité sera nécessaire. Il faut que vous puissiez justifier de votre capacité à subvenir à vos besoins pendant vos études et que vous soyez inscrit dans une université agréée.

Votre diplôme français, qui atteste de votre niveau d’études, doit être validé par le département espagnol de l’Éducation et de la Culture via un processus de «homologación».

Si vous souhaitez étudier en Espagne après votre baccalauréat, il sera nécessaire d’obtenir une équivalence appelée «credencial de acceso». La demande s’effectue en ligne auprès de l’Universidad Nacional de Educación a Distencia. Vous obtiendrez une note sur 10, calculée sur la base de celle que vous avez obtenue au baccalauréat et qui servira aux universités auxquelles vous souhaitez postuler.

Les atouts du système universitaire

Avec 40 universités dans le Top 1.000 du classement de Shanghai (sur 76 universités espagnoles au total), l’Espagne dispose d’une offre d’enseignement supérieur qualitative et complète. Le pays est notamment la première destination des étudiants du programme Erasmus+. Sur les 76 universités espagnoles, 52 sont publiques et 24 sont privées. Les universités les mieux classées se trouvent à Barcelone, Madrid ou encore Grenade, mais il est possible de suivre des enseignements de qualité sur tout le territoire.

L’Université de Barcelone propose des formations d’excellence dans de nombreux domaines comme les arts, les sciences sociales, l’éducation ou encore la santé. Il est indispensable d’avoir un bon niveau d’espagnol car seules deux formations sont dispensées en anglais (commerce international et anglais). Elle dispose d’un des plus grands centres de recherche d’Europe. À l’Université de Madrid, ce sont les formations en droit qui attirent le plus grand nombre d’étudiants, particulièrement en droit pénal international. L’établissement compte aussi huit centres de recherche, les sciences constituant une autre spécialité de cette université, source d’attractivité pour les étudiants étrangers. Toutefois, c’est l’Université de Grenade qui attire le plus d’étudiants étrangers, notamment européens. Elle est spécialisée dans la traduction et l’interprétation ainsi que dans les cursus scientifiques.

La forte sélectivité qui prévaut en France pour accéder aux études médicales et vétérinaires incite de nombreux étudiants à venir étudier en Espagne, en particulier dans les universités privées qui sont plus faciles d’accès. Les diplômes espagnols sont reconnus dans 45 pays européens, dont la France. Le pays adhère au système ECTS (European Credit Transfert System) qui permet à chaque année d’études d’être affectée de 60 crédits européens. Une fois ces crédits obtenus, l’équivalence avec les diplômes français est instantanée.

La vie quotidienne

En Espagne, il est courant de vivre en colocation car les résidences universitaires sont chères et ne proposent que peu de places aux étudiants étrangers. Le prix du logement varie de manière conséquente d’une ville à une autre. À Barcelone, vous trouverez une chambre aux alentours de 350 € contre 200 €, voire moins, à Tolède. Si vous décidez de vivre seul, il faut prévoir un budget important pour louer un studio. À Madrid, cela vous coutera entre 600 € et plus de 1 000 €.

Le coût de la vie est moins cher qu’en France, notamment pour la nourriture. Les bars à tapas sont aussi un recours pour se restaurer à moindre frais. Le coût des transports est également moins élevé qu’en France. Le ticket de bus est, en moyenne nationale, à 1,40 € contre 1,90 € à Paris. Attention toutefois au coût des études qui peut surprendre lorsque l’on vient de France : les frais de scolarité annuels dans les universités publiques espagnoles se situent entre 500 € (pour une licence) et 1 500 € (pour certains masters).

La vie est très agréable en Espagne : le climat est chaud, les gens sont accueillants et, bien que le mode de vie diffère du nôtre, il n’est pas totalement déroutant de s’installer au pays de Cervantès. La vie étudiante est festive et vous ne manquerez pas d’y faire de belles rencontres. Profitez également du patrimoine culturel très riche que possède l’Espagne pour faire des excursions et des visites pendant votre temps libre.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR