fbpx
Suivez nous sur

Nos partenaires

Des rencontre internationales qui changent la vie : portraits croisés de voyageurs

Depuis sa création il y a plus de 70 ans, le groupe CEI a fait voyager et accueilli plus d’1 million de jeunes à travers le monde. Ces expériences ont aussi pu avoir lieu grâce à des personnes engagées, croyant profondément aux valeurs des rencontres et des amitiés internationales, qui permettent au CEI de poursuivre sa mission de départ, d’ouvrir les jeunes au monde.

Publié

le

Nous vous proposons ici des portraits croisés : Justine, partie 3 mois en 2021 aux Etats-Unis en immersion en lycée, Bernard, responsable local dans le Jura et ambassadeur CEI depuis 25 ans et enfin Vigo, jeune islandais ayant passé un an en France.

Immersion en lycée américain : retour de Justine sur son séjour en 2021

Immersion en lycée américain : retour de Justine sur son séjour en 2021

« Je suis partie trois mois en immersion totale aux Etats-Unis de mars à juin 2021 où j’étais hébergée en famille d’accueil et où j’allais au lycée. »

« Tous mes objectifs ont été accomplis ! En plus, partir sur cette fin d’année scolaire m’a permis de participer au bal de promo si mythique dans ce pays ! »

« Ces trois mois loin de ma famille, mes amis, mon quotidien… m’ont appris à être plus autonome, m’ont fait faire de nouvelles rencontres et de nouveaux amis. »

Retrouvez son témoignage complet sur le blog du groupe CEI.

 

Accueil en France : portrait de Bernard, responsable local dans le Jura et ambassadeur CEI depuis 25 ans.

Accueil en France : portrait de Bernard, responsable local dans le Jura et ambassadeur CEI depuis 25 ans.

« C’est ainsi que je me suis retrouvé sur un quai de gare, fin août 1996, la peur au ventre, pour accueillir mon premier « fils » en provenance de Montréal. Un « phénomène », très drôle, extraverti, violoniste et percussionniste talentueux, qui fit l’unanimité dans ma famille comme dans mon entourage. A la fin de son séjour, il a même été le témoin de mariage de mon frère cadet ! Un an plus tard, j’accueillais un Australien qui, lui aussi, fut unanimement apprécié… »

« J’ai aujourd’hui 28 « fils » (et une quinzaine de « petits-fils » !) sur à peu près tous les continents : l’Europe bien sûr (Allemagne, Pays Bas, Belgique néerlandophone), Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis, Mexique), Amérique du Sud (Brésil), Aise (Japon), Océanie (Australie).

« Chaque accueil est une nouvelle expérience, un nouveau défi, l’occasion de découvrir des personnalités très diverses, de s’ouvrir à de nouvelles activités. »

« Que de bons moments, que de rires et d’émotions, que de souvenirs accumulés durant toutes ces années aussi bien chez moi mais aussi dans les pays où j’ai eu le plaisir de me rendre, invité par les familles… »

« Mon rôle de responsable local me permet aussi de rencontrer de nombreuses familles dont certaines sont devenues de vraies amies, de les conseiller en leur apportant mon expérience et de faciliter le séjour des jeunes accueillis. »

Retrouvez son portrait complet sur le blog du groupe CEI.

 

Vigo, jeune islandais venu une année scolaire en France d’août 2020 à juin 2021

« J’ai choisi d’apprendre le français parce que j’ai appris un peu de français quand j’ai décidé de faire des études à l’étranger. »

« Je pensais que ce serait plus facile, mais cela n’a pas été aussi facile d’apprendre le français. Ce n’est pas complètement différent ici de l’Islande. »

« J’ai vu le Tour de France pour la première fois, c’était sympa de voir toutes les voitures donner des trucs, des cadeaux, et à quelle vitesse roulaient les cyclistes ! »

« Tout considéré, tout est merveilleux ici, la nourriture est bonne, la famille est incroyable, et le lycée est bien. »

Retrouvez son témoignage sur le site du groupe CEI.

 

Le CEI (Centre d’Échanges Internationaux) a été créé en 1947 dans l’objectif de réconcilier les jeunes après la Seconde Guerre Mondiale, grâce à des voyages : les premiers séjours linguistiques !

Après les différents évènements majeurs ayant secoué la planète ces dernières années, il ressort clairement un besoin de compréhension mutuelle et de solidarité pour ouvrir un avenir plus sûr à la jeunesse. C’est la mission que poursuit toujours le CEI, via ses différents pôles et entités, permettant à de nombreux jeunes voyageurs de se nourrir de nouvelles cultures, nouveaux paysages et nouvelles langues bien sûr.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR