fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Foyers épidémiques clusters

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 219 millions de personnes contaminées

Plus de 4,55 millions de décès

Afrique

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) poursuit son combat contre l’inégalité vaccinale entre pays riches et pauvres, sans être réellement entendue, sauf peut-être par Amnesty international qui a accusé cette semaine les groupes pharmaceutiques producteurs de vaccins anti Covid-19 d’alimenter une “crise des droits humains sans précédent”. Des injections d’une troisième dose de vaccin anti-Covid-19 sont distribuées dans les pays les mieux nantis à la couverture vaccinale déjà importante, pendant que de nombreux pays d’Afrique ou d’Asie attendent les livraisons de sérums qui leur permettraient d’atteindre un pourcentage d’individus vaccinés favorisant la réouverture de leur économie. Il semble que deux problèmes contradictoires s’affrontent, le manque de doses de vaccin dans certains pays et le peu d’enthousiasme d’une part des populations à recevoir l’injection anti Covid. Malgré tout, globalement, la pandémie poursuit son recul sur le continent africain.

En Afrique du Sud, les cas recensés sont toujours en baisse. Des scientifiques sud-africains ont démontré que le nombre de décès liés au Covid pourrait être au moins 2 fois plus élevé que celui des données officielles, ceci au vue de l’importance du travail supplémentaire au sein des entreprises funéraires du pays et en se basant sur le nombre de morts naturelles en excès par rapport aux années précédentes. L’annonce de l’introduction d’un “passe sanitaire“ a provoqué des réactions parfois peu enthousiastes. L’Afrique du Sud est un des pays du continent possédant suffisamment de doses pour vacciner sa population. Peu d’améliorations au Botswana, le virus circule toujours, la campagne de vaccination se poursuit avec lenteur. La courbe épidémique est stable au Zimbabwe, mais le gouvernement estime que la campagne vaccinale est loin de répondre aux objectifs fixés (environ 2 millions de personnes entièrement vaccinées sur les 10 millions espérés par l’État pour atteindre l’immunité collective). Des procès sont en cours depuis le mois d’août, le plus grand syndicat de travailleurs du Zimbabwe (Zimbabwe Congress of Trade Unions), poursuit en justice l’État et plusieurs entreprises pour avoir rendu obligatoire la vaccination pour leurs employés. Au Zimbabwe, la vaccination est obligatoire pour les fonctionnaires, les enseignants (les réfractaires doivent démissionner) et cette obligation a été étendue aux personnes souhaitant passer des examens universitaires, vendre sur les marchés, faire du sport en salle ou simplement aller au restaurant. Le taux d’incidence en en baisse en Namibie, en Zambie et au Mozambique.

La situation est stable à Madagascar qui quitte la “liste rouge“ de plusieurs pays mais reste avec l’Île Maurice dans la “liste orange“ de la France, ce qui signifie qu’«une circulation active du virus est observée dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants».

En Angola, le dernier pic de contamination assez élevé que vient de subir le pays commence à se stabiliser, le vaccin contre le Covid-19 est devenu obligatoire pour l’ensemble du personnel des secteurs public et privé, ainsi que pour les organes de défense et de sécurité. En République démocratique du Congo (RDC) les chiffres repartent à la hausse, les mesures restrictives anti Covid-19 ayant été levées, les gestes barrières ne sont plus suffisamment respectés et la campagne vaccinale piétine. Les chiffres restent stables au Kénya depuis plusieurs semaines, mais une hausse des cas de Covid-19 est signalée au Soudan du Sud et surtout en Somalie. Le nombre de décès demeure élevé en Ethiopie et l’Érythrée déclare plus de cas qu’à l’accoutumé, un confinement serait en cours (l’Érythrée étant le dernier pays du continent africain à refuser la vaccination anti Covid). Légère reprise de la circulation du virus en Egypte également.

L’épidémie repart au Gabon, mais le chiffre des décès communiqué par les autorités depuis le début de la pandémie est de 176 personnes et, malgré tous les subterfuges utilisés par le gouvernement, les gabonais boudent massivement les vaccins anti-covid. Les chiffres de la pandémie s’améliorent au Nigéria ainsi qu’au Niger. En Côte d’Ivoire, le taux d’incidence remonte légèrement et la mise en place d’un “passe sanitaire“ est à l’étude, peut-être pour encourager la vaccination, bien que le pays manque de doses. Hausse des cas aussi au Burkina Faso, où la vaccination ne remporte pas un large succès.

L’Algérie enregistre de moins en moins de cas de contamination au Covid-19 ces dernières semaines et la situation sanitaire a retrouvé une certaine stabilité. Par contre, la campagne de vaccination n’emballe pas la population, moins de 10% des algériens sont immunisés. Au Maroc également, l’épidémie recule et la levée des restrictions est impatiemment attendue. Les livraisons de vaccins affluent, près de 50% des habitants du Royaume sont totalement vaccinés. En Tunisie, la situation s’améliore aussi, la Tunisie et la Libye ont rouvert leur frontière commune, fermée depuis le mois de juillet en raison de la pandémie.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Au Canada, malgré un taux de vaccination record (plus de 70% de la population est entièrement vaccinée), les hôpitaux sont à nouveau sous pression. Des “passeports sanitaires“ sont actuellement en vigueur dans plusieurs provinces (Ontario, Québec, etc.), pas toujours bien acceptés. Le Gouvernement canadien propose un résumé des cas de Covid-19 au Canada et au fil du temps. On y trouve des données détaillées sur la propagation du virus dans différentes régions du pays, y compris des données ventilées selon l’âge et le sexe ou le genre, ainsi qu’un survol des hospitalisations et des décès, du dépistage, des variants préoccupants et des expositions.

Aux États-Unis, le nombre de cas recensés quotidiennement est en baisse, mais le taux de létalité demeure élevé et les États sont impactés de manière disparate. Le Texas, par exemple, où les mesures barrières ont souvent été peu respectées, paie un lourd tribut. Le président américain a annoncé vouloir doubler les dons de vaccins aux pays les plus démunis. Autre nouvelle d’importance, les États-Unis vont rouvrir leurs frontières le 1er novembre prochain aux touristes entièrement vaccinés. Plus d’informations précises par États sur le Covid-19 aux USA sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“ 

Dans les Caraïbes, certaines îles comme Grenade ou la Barbade voient leur taux d’incidence monter en flèche alors que la situation sanitaire liée au Covid s’améliore nettement en Martinique et en Guadeloupe où de nombreuses restrictions ont été levées. En Guyane française, on observe une stabilité du taux d’incidence mais une augmentation inquiétante des hospitalisations.

Au Brésil, l’épidémie recule enfin durablement, le nombre de décès a fortement chuté et la vaccination progresse à un rythme soutenu. Le président brésilien assure qu’aucun “passe sanitaire“ ne sera imposé à sa population. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde où l’évolution de la pandémie diffère énormément d’un territoire à l’autre.

Asie

En Chine, Harbin, une ville du nord-est du pays est confinée pour une semaine depuis le 22 septembre. Des cas de Covid y ont été recensés et de nombreux lieux de loisir ainsi que les crèches, écoles primaires et secondaires sont fermés. En Inde l’épidémie régresse toujours et les autorités ont annoncé reprendre les exportations de vaccins anti Covid-19 à partir du mois d’octobre. Ces envois avaient cessé quand l’Inde, submergée par une nouvelle vague de coronavirus et surtout de son variant Delta, s’était vu contrainte d’utiliser les doses qu’elle produisait pour sa propre population. Au Sri Lanka, bien que le nombre de cas d’infections déclaré soit en baisse, la situation sanitaire est difficile et le pays va solliciter un prêt d’urgence auprès de la Banque mondiale afin de financer sa campagne de vaccination. Au Laos, une nouvelle vague de l’épidémie semble déferler sur Ventiane, la capitale, la ville est confinée jusqu’au 30 septembre (au moins). En Thaïlande, la courbe épidémiologique continue de baisser, les décès sont aussi de moins en moins nombreux. Le bruit court que pour relancer le tourisme dans la capitale, Bangkok accepterait à nouveau les touristes étrangers sans quarantaine autour du 15 octobre (ou 1er novembre, rien n’est encore sur). Au Vietnam, le pic de contaminations paraît passé, la courbe épidémique s’atténue et la campagne vaccinale tente de prendre davantage d’ampleur. Le Vietnam s’approvisionne de toute part en vaccins anti-Covid-19 et vient même d’approuver l’utilisation du vaccin cubain Abdala et de signer un accord  afin de s’en procurer 10 millions de doses. Les cas de Covid sont de nouveau en hausse au Cambodge, malgré une campagne de vaccination intensive. Plus de 60% de la population cambodgienne est déjà entièrement immunisée et la vaccination des 6/12 ans est largement entamée.

À Singapour le virus circule de nouveau activement, les écoles primaires vont fermer à partir du 25 septembre pour 10 jours et les élèves vont devoir reprendre l’apprentissage à domicile. 80% de la population de Singapour est vaccinée, la vaccination des moins de 12 ans est actuellement à l’étude. En Indonésie, les indicateurs restent stables et les autorités affirment que la réouverture des frontières reposent sur un objectif de 70% de primo vaccinés dans l’archipel.  Aux Philippines la courbe des contaminations reste en hausse, malgré tout, la réouverture de certaines écoles, fermées depuis 18 mois, est enfin prévue. Elles ouvriront en priorité dans les zones où le risque d’infection au coronavirus est le moins élevé. Le taux d’incidence reste dans le rouge en Corée du Sud et les autorités sanitaires sont en état d’alerte car la propagation du virus pourrait s’accélérer dans plusieurs régions après les 5 jours fériés de Chuseok (fête de la pleine lune et des moissons), qui s’achèvent le 23 septembre. Au Japon, le nombre de cas recensés quotidiennement est en nette baisse et le autorités envisagent de lever, au moins partiellement, l’état d’urgence lié à la pandémie, en vigueur dans 19 préfectures du pays, d’ici la fin du mois de septembre.

Une hausse des cas est constatée en Turquie85 % de la population âgée de plus de 18 ans a reçu une première dose, tandis que plus de 68 % de cette même catégorie présente un schéma vaccinal complet. En Syrie, la province d’Idleb connaît une flambée de cas de Covid depuis mi-août, due à la propagation du variant Delta. Les centres de soins et l’oxygène manquent.

Europe

En Europe, les pays d’Europe de l’Est connaissent, pour le plupart, une recrudescence des cas de Covid-19 (Biélorussie, Lituanie, Pologne, etc.). Cette hausse des cas est également constatée à Moscou. En France, l’épidémie recule et certaines restrictions sanitaires seront peut-être bientôt allégées. Dans l’État du Vatican, un “passe sanitaire“ sera obligatoire à partir du 1er octobre afin d’accéder au Saint-Siège… Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

En Australie, le virus se propage toujours et les confinements de la plupart des grandes villes sont maintenus. Melbourne sortira du confinement à la fin du mois d’octobre (si 70% de la population adulte est vaccinée). Pour Canberra, la date avancée se situe plutôt vers la mi-octobre…

En Nouvelle-Zélande, le confinement d’Auckland, la plus grande ville du pays, est également prolongé de deux semaines depuis le 20 septembre.

En Polynésie française, la situation est tendue dans les hôpitaux, mais le taux d’incidence poursuit sa décrue. Le couvre-feu est maintenu, mais les restrictions sanitaires ont été allégées et les élèves ont repris le chemin de l’école.

La Nouvelle-Calédonie subit sa première vague de Covid-19 depuis le 6 septembre, les centres de soins sont débordés et la courbe épidémique grimpe en flèche. Confinement et couvre-feu sont en vigueur jusqu’au 4 octobre.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR