fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Conseil de l’Union européenne : les grandes lignes de la présidence française

Retour sur la conférence de presse d’Emmanuel Macron du 9 décembre, avec des annonces qui dessinent les contours de cette présidence qui débutera le 1er janvier 2022, pour une durée de six mois.

Publié

le

Conseil de l’Union européenne les grandes lignes de la présidence française

“Une Europe puissante dans le monde, pleinement souveraine, libre de ses choix et maître de son destin”, afin de montrer ce que “l’Europe peut changer dans la vie des gens et ce que la France peut apporter à l’UE”, avec une devise : “Relance, puissance, appartenance.” Voici en substance le cadre politique défendu par Emmanuel Macron dans la perspective de cette présidence française du Conseil de l’Union européenne (UE), dont le terme va échoir après l’élection présidentielle d’avril prochain.

Pour cela, le Président a présenté les grandes priorités de ces six prochains mois.

> L’immigration :

La France lancera une réforme de l’espace Schengen avec la mise en place d’un “pilotage politique de cet espace”. On assistera aussi à la création d’un mécanisme de soutien aux frontières en cas de crise. Il y aura un renfort solidaire des Etats membres en policiers, gendarmes et matériel ainsi que des réformes visant à “’harmoniser la gestion des flux secondaires”, la circulation des hommes et femmes arrivés sur le sol européen.

> La défense

Emmanuel Macron souhaite porter des ambitions nouvelles en matière de défense en définissant une organisation commune sur les nouveaux espaces de conflits, qu’ils soient maritimes, spatiaux ou numériques. Le Conseil européen du mois de mars actera cette “boussole” en vue du sommet de l’Otan en juin à Madrid. Il est aussi question de développer la relation avec les Balkans en luttant contre les minorités et les manipulations du fait de “plusieurs puissances régionales qui cherchent à déstabiliser l’Europe”.

> Renforcer les relations avec l’Afrique

L’UE porte un grand projet géopolitique avec l’Afrique en établissant un “contrat de paix et de prospérité” afin de “construire cet avenir commun”. Il s’agira d’assurer la paix autour de la Méditerranée, de refonder un “new deal économique” avec des investissements solidaires en Afrique, de développer l’éducation, notamment des jeunes filles. Un agenda sanitaire sera mis en place afin de déployer des structures de vaccins et des systèmes de santé primaires. Un partenariat dans la lutte contre le terrorisme a été évoqué. Enfin, l’Europe doit s’investir avec l’Afrique dans la lutte contre les passeurs afin d’organiser une “immigration choisie”.

 

> Economie

Emmanuel Macron souhaite définir un “nouveau modèle européen de croissance”, définir “l’Europe de 2030”, une Europe qui produit, crée de la richesse, est à la pointe de l’innovation, et défend son projet social tout en étant au cœur de l’agenda climatique.

 

> Ecologie

Le Président a annoncé l’invention de solutions de décarbonation compatibles avec l’agenda de croissance afin d’atteindre l’objectif “zéro carbone”. Un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières permettra de “conduire cette transition en préservant la compétitivité”. Un instrument européen sera mis en place pour lutter contre la déforestation importée.

 

> Education

La France propose la mise en place d’un service civique européen de six mois pour les moins de 25 ans.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR