fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

L’inclusion scolaire dans les établissements français à l’étranger

Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères s’est engagé dans une politique d’inclusion scolaire pour les élèves à besoins éducatifs particuliers avec l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).

Publié

le

L’inclusion scolaire dans les établissements français à l’étranger

Le sénateur, représentant des Français établis hors de France, Jean-Yves Leconte avait interpellé Jean-Yves le Drian, le Ministre de l’Europe et des affaires étrangères, sur la question de l’accueil des enfants aux besoins particuliers par l’AEFE et des dispositifs mis en place. Le ministère a rappelé la désignation d’un référent pour l’inclusion au siège de l’organisme ainsi que la création, en 2016 de la Mission laïque française (MLF) et l’Observatoire pour les élèves à besoins éducatifs particuliers (OBEP). Grâce à ces organes, des outils ont été mis en places pour répondre aux besoins de l’inclusion : 

  • un recensement du nombre d’élèves concernés ;
  • une auto-évaluation des établissements sur la qualité de l’inclusion ;
  • un renforcement de la formation du personnel ;
  • l’ajout de la politique d’inclusion des élèves à besoins dans le contrat d’objectifs et de moyens de l’AEFE qui devrait être conclu dans les prochaines semaines. 

Pour ce qui relève des frais de scolarité, l’AEFE facture généralement une scolarisation à temps plein dans ses établissements. Pour les élèves scolarisés à temps partiel, une exonération partielle des frais peut être demandée à l’établissement à titre exceptionnel. 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR