fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 439 millions de personnes contaminées

Plus de 5,96 millions de décès

Afrique

La pandémie de Covid-19 poursuit son recul sur le continent africain. Si certains pays continuent de vouloir étendre leur couverture vaccinale, l’heure est plutôt aux bilans, à l’allègement des mesures sanitaires et à l’organisation de la reprise économique. Sur le plan des vaccins, l’OMS annonce que “13% des Africains sont entièrement vaccinés. Dix-huit pays ont vacciné moins de 10 % de leur population et trois pays ont vacciné moins de 1% de leur population. Vingt-neuf pays ont utilisé moins de 50% de leurs stocks de vaccins“.

En Afrique du Sud, les chiffres du Covid diminuent encore et les élèves sont de retour à l’école à temps complet depuis février. Depuis deux ans, les écoles ont fermé plusieurs fois et fonctionnaient sur un système de rotation pour limiter le nombre d’élèves par classe. Au Zimbabwe, une légère augmentation du nombre de cas est notée, mais les indicateurs de suivi de l’épidémie sont en baisse au Botswana, en Namibie, en Angola, en Zambie et au Mozambique.

Face au Mozambique, dans l’Océan Indien, Madagascar va enfin rouvrir ses frontières le 5 mars. Fermées depuis 2 ans à cause du Covid, cette réouverture se fera sous certaines conditions, non divulguées pour l’instant. Le nombre d’infections est en nette baisse sur la Grande île, mais certaines régions viennent d’affronter des cyclones ravageurs. À Maurice, le variant Omicron circule toujours activement, mais le taux d’admission dans les hôpitaux n’est pas élevé. Depuis le 25 février, tous les voyageurs vaccinés présentant un test PCR réalisé moins de 72h avant le départ et se soumettant à un test à leur arrivée pourront par la suite se déplacer librement à l’île Maurice (il n’est plus nécessaire d’effectuer un test à j+5). À la Réunion, les indicateurs épidémiques poursuivent leur amélioration pour la 4ème semaine consécutive. Le couvre-feu a été levé le 28 février, ainsi que la plupart des autres restrictions (le port du masque en extérieur n’est plus obligatoire, les jauges dans les établissements recevant du public, comme les restaurants les bars ou les stades sont abandonnées et pique-niques et bivouacs sont à nouveau autorisés). 

L’épidémie reste en net recul au Kenya, en Somalie, en Ethiopie, au Soudan du Sud et en Egypte, le taux d’incidence reste stable au Soudan. En République Démocratique du Congo (RDC) l’épidémie est sous contrôle et le nombre de personnes vaccinées augmente. Le couvre-feu et les restrictions spécial Covid ont été supprimés. Au Congo (Congo-Brazzaville), les autorités ont annoncé le 28 février la levée du couvre-feu en vigueur dans les deux principales villes du pays, ainsi que la réouverture des frontières fluviales et terrestres, après avoir constaté une régression “notable” de l’épidémie de Covid-19. Au Nigéria au Niger, ou encore au Tchad le Covid-19 est maîtrisé.

Les pays d’Afrique de l’Ouest affichent des chiffres qui confirment le repli quasi total du coronavirus. La prudence reste de mise, mais les mesures restrictives sont progressivement supprimées. Au Togo, le Gouvernement a décidé d’assouplir la plupart des mesures, même si une preuve de vaccination est encore demandée afin de pouvoir participer à certaines activités (rassemblements sportif ou cultuels avec public, etc). La circulation du virus reprend faiblement au Ghana, sans entrainer d’augmentation des décès. La vaccination s’accélère en Côte d’Ivoire où la vie reprend son cours.

En Algérie, la nette baisse de la propagation du virus perdure. Les lieux publics sont ouverts, mais le port du masque reste obligatoire dans les espaces clos (lieux de divertissements, écoles, hôpitaux, etc). Au Maroc, l’état d’urgence sanitaire, ainsi que la plupart des mesures restrictives et le couvre-feu ont été levées le 28 février. Les discothèques et casinos restent clos et le pass vaccinal est toujours indispensable pour fréquenter les administrations, hôtels, restaurants, commerces, salles de sport, etc. Le port du masque est toujours obligatoire dans le Royaume. Le passeport vaccinal Covid-19 et le résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 heures sont toujours obligatoires pour entrer au Maroc, mais les tests antigéniques à l’arrivée sur le territoire marocain sont désormais effectués de manière aléatoire. En raison de l’amélioration de la situation sanitaire, les conditions d’entrée en Tunisie ont également évolué depuis le 26 février. La fiche sanitaire n’est plus exigée, les passagers de moins de 18 ans arrivant sur le sol tunisien n’ont plus à passer de dépistage obligatoire ni à présenter un pass vaccinal. Les voyageurs majeurs n’ont plus à fournir de test PCR négatif, le pass attestant leur vaccination suffit. Par ailleurs, depuis le 1er mars, les tunisiens comme les touristes peuvent circuler sans restriction dans les espaces extérieurs : parcs, plages, marchés, restaurants et autres zones d’activité.

Certains pays d’Afrique exigent une assurance spécial Covid-19 : l’Algérie, le Bénin, le Cap Vert, Djibouti, le Kenya, le Mozambique, la Namibie les Seychelles et le Togo et l’île Maurice.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Les indicateurs épidémiologiques du Covid 19 sont en baisse constante au Canada et plus de 80% de la population est à ce jour entièrement vaccinée. Depuis le 28 février, les voyageurs vaccinés n’ont plus l’obligation de présenter un test PCR négatif à leur entrée dans le pays, un test antigénique suffit et les personnes subissant un dépistage aléatoire en arrivant sur le territoire n’auront plus de quarantaine imposée en attendant leur résultat. Les voyageurs non vaccinés ont toujours un test obligatoire à passer et un isolement de 14 jours leur est encore imposé.  D’ici la mi-mars, le retrait du passeport vaccinal pour les lieux de loisirs dans la province de Québec pourrait se concrétiser…   Les mesures en vigueur, qui diffèrent selon les provinces, sont détaillées sur le site du gouvernement Canadien.

Aux États-Unis, les courbes du nombre de contaminations et de décès liées au Coronavirus fléchissent et les recommandations sur le port du masque sont largement assouplies ou levées dans la plupart des États. Le 2 mars, les autorités américaines ont recommandé à leurs ressortissants d’éviter de se rendre à Hong Kong, où l’épidémie de Covid-19 flambe et où des mesures drastiques sont imposées. Par ailleurs, il semblerait que des convois de poids lourds et de véhicules de particuliers, inspirés du “convoi de la liberté” des camionneurs canadiens et baptisé “le convoi du peuple” convergeraient vers Washington depuis plusieurs villes du pays. Les premiers convois devraient arriver le 5 mars dans la capitale fédérale américaine. Les revendications des manifestants concernent avant tout les restrictions sanitaires et le prix de l’essence.  Plus d’informations précises, par États, sur le Covid-19 aux USA, sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“.

La circulation du virus ralentit également au Mexique ainsi que dans tous les pays d’Amérique centrale (Belize, Costa Rica, Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama).

La situation s’améliore aussi dans la région des Caraïbes, aucune îles ne signalent plus de taux d’incidence en hausse. Le Carnaval a pu avoir lieu en Guadeloupe et à Saint-Martin, la levée de plusieurs restrictions sanitaires a été annoncée, notamment les jauges imposées aux établissements recevant du public. L’heure de fermeture des bars et restaurants a été repoussée de 1 h à 2 h du matin, le nombre de clients n’est plus limité et les discothèques ont rouvert leurs pistes. Le passe sanitaire reste toutefois en vigueur, mais la mise en place du passe vaccinal, envisagée pour le 1er mars, a été repoussée au 28 mars…

En Amérique du Sud, tous les chiffres du Covid sont stables ou en baisse. En Colombie, le port du masque dans les espaces ouverts cessera d’être obligatoire dans les villes ayant atteint un taux de vaccination (complète) contre le Covid-19 de 70% de la population, dont Bogota et Medellin. Le masque reste néanmoins obligatoire dans les transports publics, restaurants et autres espaces clos. Au Pérou, les cours en présentiel vont reprendre en mars, après deux ans d’enseignement en ligne…  Le CNRS en Amérique du sud a classé des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans cette région du monde.

Plusieurs pays du continent américain réclament également une assurance spécial Covid-19 : Aruba, l’Argentine, les Bahamas, le Belize, la Bolivie, le Brésil (uniquement pour les voyages de plus de 90 jours) le Chili, le Costa Rica, Cuba, l’Equateur, le Guatemala, le Salvador, le Paraguay, l’île de Saint-Martin (partie néerlandaise) et les Iles Turques et Caïques

Asie

Il est difficile d’obtenir des renseignements sur la situation en Chine, en général, mais aussi en ce qui concerne la pandémie. Il y a un peu plus de cas recensés et déclarés ces dernières semaines et l’on sait que la recherche développe de nouvelles pistes pour les vaccins et tente de trouver une formule pouvant contrer la propagation du variant Omicron. C’est surtout Hong Kong qui mène un combat difficile contre le virus ces dernières semaines. Hong Kong fait actuellement face à une flambée épidémique sans précédent qui a complètement débordé le système hospitalier et les centres de quarantaine installés afin de faire perdurer la stratégie “zéro Covid“ qu’impose le système chinois.  Un passeport vaccinal a été mis en place et les 7,4 millions d’habitants vont devoir, au mois de mars, subir une série de tests obligatoires. La panique semble s’être emparé d’une partie de la population  et les supermarchés Hongkongais sont vides par crainte d’un nouveau confinement.

La pandémie recule toujours en Inde, au Népal, au Bangladesh et commence à refluer au Myanmar (Birmanie). Le taux d’incidence poursuit sa baisse au Laos mais augmente toujours dans les pays voisins, en Thaïlande et au Vietnam. En Thaïlande, devant la reprise de la circulation du virus (le variant Omicron étant largement prioritaire dans le pays, peu de décès sont à déplorer), certaines villes comme Pattaya ont annoncé qu’il était déconseillé d’organiser des rassemblements ou des fêtes réunissant plus de 50 personnes. Par ailleurs, depuis le 1er mars, les conditions d’entrée en Thaïlande ont encore été assouplies. Le deuxième test PCR qui était exigé après l’arrivée dans le pays (après 5 jours), pour les voyageurs vaccinés contre le Covid avec minimum 2 doses a été supprimé. Le Covid-19 ne cesse de gagner du terrain au Vietnam. Hanoï a continué d’enregistrer le plus grand nombre de nouvelles contaminations, mais la situation s’aggrave aussi à Ho Chi Minh-ville (heureusement les décès restent peu nombreux). Les autorités veulent accélérer encore la vaccination. Au Cambodge, Omicron est toujours bien présent sur le territoire (plus de 90% de la population est vaccinée). Des écoles ont dû être fermées à Phnom Penh, la capitale.

En Malaisie, le nombres des infections est en hausse. En Indonésie, les chiffres se stabilisent et la courbe épidémique amorce une baisse régulière. Un programme d’essai pourrait être lancé avant le 14 mars à Bali, si le gouvernement constate que l’évolution positive de l’épidémie de Covid-19 perdure. Ce programme impliquera que les voyageurs internationaux souhaitant venir à Bali soient entièrement vaccinés (+ le rappel), effectuent des tests PCR après leur entrée sur l’île et attendent les résultats de ceux-ci dans les hôtels. Si les tests sont négatifs, les voyageurs internationaux seront autorisés à faire d’autres activités dans le cadre des instructions de santé, mais auront également à effectuer un nouveau test 3 jour après leur arrivée… Aux Philippines les indicateurs sont en nette baisse.

Au Japon, la courbe des contamination décroit doucement et les frontières se sont entrouvert le 1er mars. Hommes d’affaires, étudiants ou stagiaires (aucun touriste pour l’instant) ayant obtenu un visa de séjour avant l’apparition du virus, vont pouvoir entrer au compte gouttes sur l’archipel Nippon. La Corée du Sud atteint un pic de contamination, le pays fait face à une poussée inquiétante du variant Omicron. Malgré tout, le gouvernement sud-coréen a suspendu le 1er mars le système de pass vaccinal pour certains lieux publics, dont les restaurants, les cafés, les cinémas et les musées.

En Asie centrale, au Proche Orient et au Moyen-Orient, tous les pays indiquent un recul de la pandémie de Covid-19. En Israël, les touristes vaccinés et non vaccinés sont à présent autorisés à entrer sur le territoire. Le pays a annulé le 1er mars la quasi-totalité des restrictions sanitaires liées à la lutte contre l’épidémie de coronavirus, tandis que la dernière vague d’infections recule.

Plusieurs pays d’Asie exigent des voyageurs une assurance spécial COvid-19 : l’Arabie saoudite, le Cambodge, la Chine, l’Indonésie, la Jordanie, le Liban, la Malaisie, les Maldives, la Mongolie, le Népal, Oman, le Pakistan, les Philippines, Singapour et la Thaïlande.

Europe

La pandémie régresse partout en Europe, sauf en Islande, qui affiche des chiffres en hausse. Les autorités islandaises comptent dorénavant sur l’immunité collective et la vaccination et, depuis le 25 février, toutes les restrictions ont été levées dans le pays. De nombreuses restrictions sont supprimées ou allégées un peu partout sur le vieux continent et l’Angleterre a renoncé à la vaccination obligatoire pour les soignants du secteur public. En France, le masque n’est plus obligatoire dans les lieux recevant du public et soumis au passe vaccinal ( Il reste obligatoire dans les transports et les lieux clos non soumis au passe vaccinal). Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

Les chiffres du Covid sont stables en Australie, avec une tendance à la baisse. (Le Premier ministre a annoncé le 1er mars être positif au Covid-19.)

En Nouvelle-Zélande, le virus circule plus activement et des manifestations anti restrictions et anti-vaccination Covid obligatoire troublaient le centre de Wellington, la capitale du pays, depuis plusieurs semaines. La police est intervenue, il semblerait que les manifestants aient été dispersés…

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR