fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Le Québec et ses régions : Centre-du-Québec

La croissance de l’emploi observée dans cette région ces dernières années repose notamment sur son secteur industriel. En outre son implantation géographique, proche de la frontière américaine, favorise les échanges économiques.

Publié

le

Centre-du-Québec

La région du Centre-du-Québec est située sur la rive sud du Saint-Laurent, en face de de la ville de Trois-Rivières. À mi-chemin entre la métropole et la capitale, c’est une région administrativement jeune qui n’a été créée qu’en 1997. Sa population, en croissance depuis une dizaine d’années, se concentre surtout à Drummondville et à Victoriaville, municipalité qui a fait l’objet d’importants projets d’aménagements depuis 2016. Ces deux villes accueillent à elles seules environ la moitié de la population régionale, les autres municipalités étant essentiellement rurales. Au titre de l’identité culinaire, Drummondville peut aussi se targuer d’être la ville de naissance de la poutine, la fameuse spécialité québécoise à base de fromage en grains, frites et sauce brune, servie en son lieu fondateur, le restaurant Roy Jucep, depuis 1964 !

Attractivité économique

Le créneau d’excellence en technologies propres (CETP) vise à promouvoir les initiatives concourant à la réduction de l’empreinte carbone et au déploiement d’une nouvelle économie verte.

Le pôle textiles techniques est aussi très prometteur avec un important potentiel d’exportation à l’échelle internationale. Le créneau d’excellence bois ouvré, qui renvoie à la filière de la transformation du bois et de l’ameublement, est ancré dans un réseau actif de PME. On peut également ajouter le pôle d’excellence québécois en transport terrestre qui concerne quant à lui l’ensemble des régions québécoises.

Perspectives d’emploi

Les activités agricoles participent de manière importante aux ressources régionales avec la présence de quelque  900 fermes laitières et des entreprises de production et de transformation alimentaire, mais bon nombre d’emplois – quasiment un emploi sur quatre – se trouvent dans le secteur manufacturier. Des opportunités d’emploi existent aussi dans le secteur industriel, notamment sur le site  du parc industriel et portuaire de Bécancour, dans la ville éponyme, qui compte une vingtaine d’entreprises évoluant dans les secteurs de l’électrométallurgie et de l’électrochimie et de l’industrie lourde. La production industrielle se décline également via la construction, la fabrication de machines, de produits métalliques, de matériel de transport et du commerce (gros et détail). Le secteur des services est quant à lui tiré par les communications et le tourisme.

Entrepreneuriat

La région est très impliquée dans les projets de développement durable et de préservation de l’environnement, notamment dans la récupération et le recyclage des matières résiduelles.

Le Centre-du-Québec entend aussi développer ses infrastructures de télécommunication, notamment en direction du secteur manufacturier où la robotisation et l’automatisation représentent des enjeux de compétitivité importants. Par ailleurs, la région ne compte pas moins de 300 entreprises évoluant dans l’économie sociale.

Environnement étudiant

La ville de Drummondville dispose d’un campus de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), avec des cursus dispensés en formations initiale et continue, et des programmes qui vont jusqu’au troisième cycle. La région compte aussi trois collèges d’enseignement général et professionnel (Cégeps) situés à  Drummondville, Victoriaville, ainsi que l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie (affiliée au Cégep de Victoriaville) qui propose des formations techniques et professionnelles dans le domaine de l’ébénisterie. Plus insolite, un secteur boisé du parc industriel du site de Becancour accueille un laboratoire en plein air conçu par des chercheurs de l’UQTR, et dédié à l’observation de… la décomposition humaine, dans le but de faire progresser les enquêtes policières !

> Centre-du-Québec en bref

  • Population : 247.333 hab. (2,9% du Québec)
  • Superficie : 6 921 km2 (0,5% du Québec)

Sources : Institut national de la statistique du Québec.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR