Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Renault Nordic s’adapte à la culture du consensus

Français à l'étranger

Publié

le

Depuis ses bureaux de Kista, au Nord de Stockholm, il défend la marque au losange dans 5 pays et vend plus de 50 000 voitures par an. Sylvain Devos, directeur général de Renault Nordic,

Après plusieurs expériences chez Renault, sa mutation en Suède a été une heureuse surprise pour Sylvain Devos. «En France, mes parents m’ont enseigné que la réussite professionnelle consiste à beaucoup travailler, explique-t-il acquérir des responsabilités et diriger des équipes. En Suède, il faut être un bon manager mais aussi se réaliser par ailleurs, en faisant du sport et en s’occupant de ses enfants». Marié à une Suédoise, Sylvain Devos reconnaît que la culture du consensus, marque de fabrique en Scandinavie, peut avoir du bon : «Pour des actions de routine, cela peut faire perdre du temps mais cette manière de travailler ensemble permet de faire émerger de nouvelles idées, sans se précipiter ni commettre d’erreurs. Il s’agit d’un mode de prise de décision bénéfique dans les environnements changeants, comme l’est indéniablement celui de l’automobile. Le paradigme de la possession individuelle est en train de disparaître et il y a beaucoup de choses à repenser.» La Suède a passé un cap en adoptant le véhicule électrique : 50 % des voitures vendues par Renault dans ce pays sont des Zoé. Un pourcentage unique au monde.

Lui écrire sylvain.devos@renault.com

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE