Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Sacs à main haut de gamme en Floride

Français à l'étranger

Publié

le

Frédéric Bonal trace son sillon sous le soleil de Fort Lauderdale, la «Venise de Floride».

C’est une ville d’eau avec ses canaux et ses bateaux et c’est ici, à une demi-heure de Miami et de son agitation, que vivent Frédéric Bonal et Lucile, partis un beau jour à la conquête des États-Unis. Lucile la première, grâce à une amie américaine rencontrée sur les bancs de Science Po, et avec qui elle a monté un beau jour une société d’importation de sacs et accessoires pour dames. Frédéric, son compagnon, alors professeur de tennis, s’ennuyait un peu dans son job. Il l’a rejointe un peu plus tard. Ensemble, ils ouvrent d’abord une boutique à Cleveland, au fin fond de l’Ohio dans l’Amérique profonde, où les mentalités étaient bien différentes de la Floride. «On avait des clientes très haut de gamme, des gens très exigeants sur les produits, raconte Frédéric Bonal. S’ils voient la moindre tache, même si c’est eux qui l’ont faite, ils vous ramènent le sac en vous disant qu’il faut absolument leur rembourser. En Floride, c’était un petit peu plus souple.» Cerise sur le gâteau : en 2005, le Français décroche à la loterie sa carte verte, pour lui et sa compagne. Les affaires, elles, sont moins bonnes que prévu, à cause d’un euro trop fort qui pénalise le commerce avec la France.

Lui écrire : fred@puretennisusa.com

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE