Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Expatriés solidaires aux Philippines

Français à l'étranger

Publié

le

Christophe Lejeune n’est pas un nouveau venu à Manille. Directeur de la filiale d’un grand groupe international, il est aussi conseiller du commerce extérieur et élu de l’Assemblée des Français de l’étranger.

«Quand je suis arrivé ici il y a 22 ans, se souvient Christophe Lejeune, la communauté française était toute petite mais soudée. C’était un pays très dur. On était quelques années après le dictateur Marcos (chassé du pouvoir par la rue en 1986, ndlr) Tout le monde se connaissait, se donnait des coups de main et s’entraidait dès qu’il y avait quelque chose. Quand des nouveaux, comme moi, arrivaient, les anciens les cornaquaient et les invitaient chez eux.» Cet esprit d’entraide perdure aujourd’hui aux Philippines. Christophe Lejeune vit à Makati, le quartier des affaires de Manille. Il dirige la filiale d’un groupe international de produits de finition dans le bâtiment (colles, enduits…) : «On est dans un pays émergent, détaille-t-il.Ici, les grandes surfaces de bricolage, ça commence tout juste ! Nos clients, ce sont les familles, souvent d’origine chinoise, propriétaires de petites quincailleries à travers le pays. Il faut d’abord créer le relationnel. Ensuite, ça avance très vite. Les circuits de décision sont beaucoup plus courts.»

Lui écrire clj2965@yahoo.com    

Par Emmanuel Langlois, France Info

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE