fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Alertes sécurité du 18 au 23 juillet, avec International SOS

Avatar

Publié

le

Vous pouvez bénéficier, en exclusivité, des informations de notre partenaire International SOS, qui couvre pour la semaine du 17 au 23 juillet les événements nécessitant une vigilance accrue.

Afrique

Afrique du Sud. Jours à venir. En réponse aux violences qui ont cours dans les quartiers est de la ville portuaire du Cap (particulièrement ceux de Philippi, Delft, Hanover Park, Khayelitsha, Gugulethu, Emfuleni, Kraaifontein, Mitchells Plain et Bishop’s Lavis), les autorités sud-africaines ont décidé de mobiliser l’armée pour tenter de restaurer la sécurité dans ces lieux.

Mali. Jours à venir. L’installation du quartier général du G5 Sahel – instance de coordination pour la sécurité et le développement au Sahel, composée du Mali, du Niger, de la Mauritanie, du Tchad et du Burkina Faso – dans le quartier de Badalabougou à Bamako suscite l’opposition de ses habitants. Auparavant implanté à Sévaré, près de Mopti, dans le centre du Mali, le QG du G5 Sahel avait été détruit par une attaque terroriste en juin 2018.

Namibie. Jours à venir. La criminalité est en hausse dans cette nation du sud-ouest de l’Afrique, notamment à Windhoek, la capitale namibienne. L’opération « Désert du Kalahari », déployée dans l’ensemble du pays, vise à s’attaquer aux réseaux qui en sont à l’origine.

République Centrafricaine. Jours à venir. Le quartier PK5, situé dans la capitale, Bangui, a été le lieu d’affrontements entre le 10 et le 12 juillet dernier. Ces combats entre groupes armés ont causé la mort de plusieurs personnes.

Soudan. Jours à venir. Les négociations autour de l’accord transitionnel de partage du pouvoir entre l’armée et la société civile visent à la mise en place d’un « Conseil souverain conjoint ». Dans l’attente de la signature de cet accord, les rassemblements ne faiblissent pas dans le pays.

Afrique du Nord, Moyen-Orient

Algérie. 19 juillet. La finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football va opposer ce vendredi le Sénégal à l’Algérie. Il s’agit également du jour habituel de mobilisation des manifestants algériens qui protestent contre la politique du pouvoir en place. La tenue de ces réunions conjuguée à une possible victoire des « Fennecs » pourrait donner lieu à d’importants rassemblements dans l’ensemble du pays.

Koweït. Jours à venir. La communauté bidoune est victime d’une importante marginalisation au Koweît du fait de son apatridie, ne disposant ni du statut de ressortissant national ni de celui d’étranger dans leur propre pays. Le suicide d’un jeune Bidoune de 20 ans le 7 juillet dernier, licencié en raison de son appartenance à cette communauté, a donné lieu à un rassemblement pacifique le 10 juillet dernier, et d’autres pourraient suivre prochainement.

Tunisie. Jours à venir. Le premier tour de l’élection présidentielle doit avoir lieu le 17 novembre prochain. Probable candidat, l’homme d’affaires Nabil Karoui fait l’objet d’accusations de blanchiment d’argent. Craignant une possible cabale, ses partisans sont prêts à se mobiliser pour soutenir le candidat qui a vu pour l’occasion ses avoirs et ceux de son frère gelés.

Amériques

Équateur. 15 au 19 juillet. Une grève nationale est prévue sous forme de marches et rassemblements dans le pays, à l’instigation de différents syndicats agricoles et organisations civiles regroupés au sein de la Coalition nationale pour l’unité agricole.

États-Unis. Jours à venir. La prudence continue de prévaloir après que l’ouragan Barry (de catégorie 1, le premier niveau sur une échelle qui va jusqu’à 5) a touché les côtes de la Louisiane près d’Intercoastal City le 13 juillet dernier. Cet ouragan a ensuite été requalifié en tant que dépression tropicale, justifiant une levée des couvre-feux. Néanmoins, les alertes météorologiques demeurent en raison de possibles précipitations importantes, sous forme de veille au nord-ouest de la Louisiane, au nord-est du Texas, au sud de l’Arkansas, dans les vallées inférieure et moyenne du Mississippi. Les alertes sont quant à elles émises à l’extrême sud-est du Texas et au sud de la Louisiane, de l’Arkansas et du Mississippi.

Asie-Pacifique

Corée du Sud. 18 juillet. Dans la continuité du mouvement initié les 3 et 5 juillet derniers, une grève générale est prévue pour s’opposer à la politique du travail promue par le gouvernement coréen. Autour de la confédération des syndicats et de sa force de représentation, plusieurs dizaines de milliers de salariés issus de différents secteurs d’activité pourraient amplifier cette vague de contestation. En conséquence, les transports et plusieurs services de base risquent d’être affectés durant cette journée.

Hong Kong. 17 et 21 juillet. La pression demeure sur l’exécutif honkongais et sa première représentante Carrie Lam pour obtenir sa démission, ainsi qu’un retrait définitif du projet de loi d’extradition vers la Chine continentale et l’instauration d’une enquête sur les violences policières commises dans le cadre de précédents rassemblements populaires. Les prochains sont prévus le 17 juillet au Centre des congrès et des expositions et dans le quartier d’Admiralty. Ce dernier sera également le lieu des manifestations organisées le 21 juillet par le Front civil des droits de l’homme.

Pakistan. 21 juillet. Karachi, la capitale économique et financière du pays, sera le lieu d’un rassemblement initié par le parti Pak Sarzameen, en opposition à la politique gouvernementale. Celui-ci se tiendra aux environs du quartier de Bagh-e-Jinnah.

Europe

Royaume-Uni. 20 juillet. Dans l’attente du successeur de Theresa May au 10 Downing Street, les opposants au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne vont défiler à Londres (de Park Lane à Parliament Square) sous la bannière de la « Marche pour le changement ».

Ukraine. Jours à venir. Dans la perspective des élections législatives anticipées décrétées par le nouveau président Volodymyr Zelensky le 21 juillet prochain, plusieurs réunions politiques vont se tenir dans un contexte de tension palpable. Illustration de ce trouble, dans la nuit du 12 au 13 juillet dernier, une attaque à la grenade a été perpétrée contre la chaîne 112 TV à Kiev, la capitale ukrainienne.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE