fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Alertes sécurité du 12 au 17 septembre, avec International SOS

Avatar

Publié

le

Vous pouvez bénéficier, en exclusivité, des informations de notre partenaire International SOS, qui couvre pour la semaine du 12 au 17 septembre les événements nécessitant une vigilance accrue.

Afrique

Afrique du Sud. 13 et 14 septembre. Des manifestations sont attendues à l’initiative de la société civile à Sandton et Braamfontein, en banlieue de Johannesbourg, pour protester contre la vague de violences xénophobes qui a récemment causé la mort de dix personnes dans le pays. Au-delà de l’Afrique du Sud, plusieurs pays africains ont été le lieu de manifestations visant à dénoncer ces exactions, notamment en République démocratique du Congo, en Zambie ou encore au Nigeria.

Mozambique. Jours à venir. La perspective du scrutin présidentiel du 15 octobre prochain suscite déjà quelques tensions, avivées notamment par les déclarations très offensives du leader de la branche armée de l’opposition mozambicaine, malgré l’accord de paix signé le 1er août dernier. Les jours à venir devraient par ailleurs donner lieu aux premiers rassemblements en lien avec ces prochaines élections.

Moyen-Orient

Région. Jours à venir. La tension entre l’Etat israélien et le mouvement chiite libanais du Hezbollah ne faiblit pas comme en témoigne la destruction d’un drone israélien le 9 septembre sur le territoire du Liban, dans le village de Ramyah au sud du pays. Le Hezbollah a revendiqué cet acte malgré le démenti des autorités israéliennes qui ont évoqué un accident. Par ailleurs, un drone équipé d’une charge explosive et parti de la bande de Gaza le 7 septembre aurait touché un véhicule militaire israélien dans le district Sud. Les forces armées israéliennes ont ensuite visé des positions du mouvement islamiste palestinien du Hamas dans la nuit du 7 au 8 septembre, en représailles à des tirs de roquette envoyés le 6 septembre. Durant cette même journée, 2 Palestiniens sont morts et 76 autres ont été blessés dans des affrontements avec l’armée israélienne, sur la frontière entre l’Etat hébreu et la bande de Gaza. Pour rappel, les élections législatives auront lieu en Israël le 17 septembre prochain, un scrutin qui pourrait donner lieu à des tentatives de déstabilisation de la part des factions palestiniennes, notamment dans les grandes villes telles que Tel Aviv et Jérusalem.

Amériques

Amérique du Nord. Jours à venir. L’ouragan Dorian, qui a fini par toucher les côtes des États-Unis et du Canada après sa rétrogradation en tempête tropicale, est toujours susceptible de provoquer quelques perturbations résiduelles. Certains déplacements peuvent notamment être rendu difficiles en raison de la nécessité de remise en état d’infrastructures de transport.

Bahamas. Jours à venir. L’archipel a subi des dégâts humains et matériel considérables après le passage de l’ouragan Dorian, particulièrement les îles d’Abaco, de Berry et de Grand Bahama, terriblement touchées par les vents et les pluies diluviennes qui ont accompagné le phénomène. Les secours sont soumis à bon nombre de difficultés en raison de la topographie des Bahamas. Par ailleurs, le réseau routier et différentes infrastructures sont endommagées et les coupures d’eau et d’électricité demeurent.

Guatemala. Jours à venir. Trois militaires ont été tués le 3 septembre dernier lors d’une embuscade à El Estor, au nord-est du pays. En conséquence, le président Jimmy Morales, en poste jusqu’en 2020, a décidé l’instauration d’un état de siège dans les départements d’Alta Verapaz, Izabal, Peten, El Progreso et Zacapa qui se traduit principalement par la limitation des possibilités de rassemblement, de circulation et de port d’arme. Cette période de tension est à replacer dans le contexte du départ de la mission anticorruption de l’ONU et l’arrestation d’un leader de l’opposition.

Asie-Pacifique

Afghanistan. Jours à venir. La situation sécuritaire est très préoccupante dans le pays qui vient d’enregistrer plusieurs attaques terroristes, dont le 2 septembre dernier avec l’assaut des Talibans contre le Green Village, un quartier résidentiel de Kaboul sécurisé accueillant de nombreux étrangers. Le bilan fait état de 16 morts et 116 blessés. Trois jours plus tard, une explosion visant la Direction nationale de sécurité (NDS), également revendiquée par les Talibans, a tué 12 personnes dans le district 9 de la capitale afghane. Enfin, le 9 septembre, jour de commémoration du décès du commandant Massoud, une double attaque perpétrée notamment par l’Etat islamique Khorasan a eu lieu dans le district 4 de Kaboul. Ce regain de violence intervient dans une période marquée par l’abandon des pourparlers de paix entre l’administration américaine et les Talibans, les incertitudes quant à la prochaine élection présidentielle, ainsi que les interrogations sur l’avenir de la présence américaine dans ce pays après 2020.

Hong Kong. Jours à venir. L’exécutif hongkongais a finalement décidé de retirer définitivement le projet de loi d’extradition le 4 septembre dernier. Toutefois, la mobilisation du mouvement pro-démocratie est appelée à perdurer, selon les termes de ses leaders qui jugent cette annulation trop tardive et insuffisante. Il est donc probable que de nouveaux rassemblements se déroulent prochainement dans ce cadre.

Europe

Royaume-Uni. Jours à venir. Les conditions de sortie de l’Union européenne continuent d’alimenter les passions au Royaume-Uni. Dernier coup de théâtre, la décision, actée le 9 septembre dernier, de suspendre le Parlement jusqu’au 14 octobre, alors que la date effective du Brexit est théoriquement prévue le 31 octobre. Dans le même temps, la Chambre des Lords vient d’adopter une loi stipulant l’obligation de différer cette sortie de l’Union européenne en cas de « no deal », malgré les dernières déclarations du Premier ministre Boris Johnson qui demeure inflexible sur cette date de sortie fin octobre. Les échanges restent tendus entre les tenants du Brexit et leurs opposants, à l’image des affrontements qui ont eu lieu à Londres les 28 et 31 août, ainsi que le 7 septembre dernier. Des rassemblements sont à prévoir durant cette période de vacance des activités du Parlement.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE
Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR