fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Une langue et une culture à promouvoir

En 1953, peu après la prise de pouvoir par les communistes en Chine, l’Alliance française ouvre ses portes à Hong Kong, ce qui permettra à la langue et la culture françaises de garder une place importante dans cette colonie britannique. Aujourd’hui, l’Alliance permet de faire la part belle à la langue de Molière en promouvant de nombreux événements culturels sur ce territoire.

Français à l'étranger

Publié

le

Alliance Francaise

Dès les années 60, des milliers d’élèves sont venus consolider la position de cette Alliance, pour finir par en faire l’une des plus importantes du monde dans les années 90, et la première en Asie aujourd’hui. « C’est plutôt rare d’avoir une croissance si élevée, explique son directeur Jean-Sébastien Attié. Cette Alliance est très ancrée dans son territoire, elle compte 85 employés dont 25 à 26 dans l’administration, et une soixantaine de professeurs donnant des cours à environ 6 000 adultes et jeunes chaque année. »

Des événements festifs régulièrement organisés

L’Alliance de Hong Kong est installée sur trois sites : Wanchai, Jordan et Shatin. Au fil des ans, elle a pu développer des partenariats avec des sponsorings et le Gouvernement pour organiser des événements. Ainsi, le moment culturel français le plus important en Asie est devenu le French May, organisé à Hong Kong avec le concours du consulat et auquel est associé l’AF. « Nous avons aussi le Festival du film français en novembre et décembre ; avec la participation de la ville nous organisons la projection de 35 à 50 films dans de nombreuses salles de cinéma, poursuit Jean-Sébastien Attié. La fête de la Francophonie est également co-organisée avec le consulat, et pendant le French May nous fêtons la musique, durant deux à trois jours, avec Make music HK. À cette occasion, cinq à six groupes européens se partagent l’affiche avec de nombreux groupes locaux… »

L’Alliance, pour développer des compétences

Outre ces moments de plaisirs culturels, le coeur d’activité de l’Alliance reste l’enseignement selon Jean-Sébastien Attié : « Nous nous adressons principalement aux adultes qui ont le désir ou le besoin d’apprendre le français, mais également aux tout-petits et aux jeunes qui représentent aujourd’hui plus d’un tiers de nos élèves ! Cela passe par la formation continue des enseignants tout au long de l’année pour rester en pointe et s’adapter aux nouveaux publics et apprentissages. Nous devenons un pôle de formation régionale en Asie-Pacifique avec en 2019 l’organisation de deux séminaires internationaux ayant réuni 80 professionnels : responsables d’Instituts français et d’AF et enseignants de français de la zone (y compris du lycée français qui dispose d’une grosse section FLE) ont partagé sur l’enseignement précoce, sur la dynamique en classe de FLE… Nous pensons réorganiser régulièrement ce type d’événement. À la médiathèque, enfin, nous organisons de nombreux moments ludiques et d’éveil autour de la lecture, du conte, ou de débats-conférences. Nous travaillons avec de nombreux partenaires, comme l’Union des Français de l’étranger (UFE), autour de speed dating ou encore de la Fête du beaujolais nouveau ! »

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR