fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Alertes sécurité du 24 au 30 octobre, avec International SOS

Nathalie Laville

Publié

le

Vous pouvez bénéficier, en exclusivité, des informations de notre partenaire International SOS, qui couvre pour la semaine du 23 au 29 octobre les événements nécessitant une vigilance accrue.

Afrique

Conakri

Guinée. Jours à venir. Le projet d’amendement de la Constitution guinéenne, qui permettrait au président en exercice Alpha Condé de briguer un troisième mandat, est à l’origine des manifestations massives initiées par la coalition d’opposition. Étendues sur plusieurs jours et endiguées par une importante répression, celles-ci ont fait neuf victimes, dont un gendarme dans la ville de Mamou située à une centaine de kilomètres au nord-est de la capitale Conakry. Après la marche des femmes de la veille, une grève générale est attendue ce 24 octobre.

Mozambique. Jours à venir. Le résultat de l’élection présidentielle du 15 octobre, qui s’est traduit par la reconduction du président sortant Filipe Nyusi, est dénoncé par le principal parti d’opposition, la Renamo, qui exige la mis en place d’un nouveau scrutin dans un contexte de fraudes, d’intimidations et d’assassinat politique. Ce climat de tension pourrait par ailleurs remettre en cause les accords de paix qui avaient été signés le 1er août dernier.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

Liban

Liban. Jours à venir. En dépit de l’effort budgétaire du gouvernement du Premier ministre Saïd Hariri pour tenter de l’apaiser, la mobilisation citoyenne reste importante, dépassant les clivages confessionnels et sociaux dont souffre les société libanaise. Le départ de la totalité des ministres est exigé, et si des membres du parti chrétien des Forces libanaises ont d’ores et déjà abandonné leur portefeuille ministériel, les manifestations ne semblent pas en passe de cesser.

Syrie. Jours à venir. La médiation diplomatique initiée par les États-Unis auprès de la Turquie n’a pas permis de stopper les affrontements qui continuent de manière sporadique dans région du Rojava, où les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par le régime de Bachar al-Assad tentent de répondre à l’offensive des forces turques et de leur supplétifs islamistes locaux.

Amériques

Bolivie. Jours à venir. Alors que le candidat sortant Evo Morales est en passe d’obtenir une victoire surprise lors du scrutin présidentiel à l’heure où nous publions, des rassemblements de mécontentement autour de ce résultat sont en cours, préambule probable à d’autres réunions de ce type, notamment dans la capitale constitutionnelle Sucre.

Chili Émeute

Chili. Jours à venir. La forte répression déclenchée par les autorités chiliennes envers les manifestants mobilisés initialement contre l’augmentation du tarif des tickets de métro dans la capitale Santiago s’est traduite par la mort de douze personnes et l’instauration d’un couvre-feu dans plusieurs centres urbains du Chili. Pour l’heure, le déploiement militaire mis en œuvre n’a pas permis d’infléchir cette contestation populaire.

Haïti. Jours à venir. Les élections générales prévues durant ce mois d’octobre ont finalement été repoussées. Cette décision intervient alors que la population haïtienne est mobilisée contre les pénuries de carburant et les produits de première nécessité. Les manifestations en lien avec ces revendications sont sévèrement réprimées. Dans le même temps, les affrontements entre bandes armées participent de ce climat de violence.

Région. 27 octobre. Les élections attendues en Argentine et en Uruguay devraient se dérouler dans un contexte pacifique. En revanche, celles qui sont prévues ce même jour en Colombie sont susceptibles de donner lieu à des tensions au regard des violences qui ont pu émailler de précédents scrutins.

Asie-Pacifique

Hong Kong. Jours à venir. Après le dernier rassemblement du 23 octobre, jour durant lequel le retrait définitif du projet d’extradition devait être présenté devant le Conseil législatif, aucune sortie de crise ne semble envisageable dans l’immédiat.

Inde. Jours à venir. Les élections locales qui ont lieu ce jeudi 24 octobre au nord du pays dans les régions Jammu, Ladakh et dans la Vallée du Cachemire coïncident avec le résultat des législatives qui se sont déroulées dans les États du Haryana et du Maharashtra le 21 octobre dernier. Outre ces épisodes électoraux, de nombreux États indiens sont susceptibles de connaître quelques perturbations compte tenu des festivités inhérentes au festival hindou de Diwali, attendu le 27 octobre.

Europe

Barcelone

Espagne. Jours à venir. Dans la continuité des importantes manifestations qui se sont déroulées en Catalogne, et particulièrement à Barcelone, suite à la condamnation de neuf leaders catalans impliqués dans le référendum d’indépendance de la Catalogne en 2017, une journée noire est à prévoir dans la capitale catalane le samedi 26 octobre. Ce climat tension pourrait par ailleurs être ravivé le 29 octobre autour de l’audition du leader indépendantiste Carles Puigdemont à Bruxelles, mais également par la comparution le 18 novembre du président de la communauté autonome, Quim Torra, devant un tribunal catalan qui pourrait prononcer sa destitution.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR