fbpx
Suivez nous sur

Nos partenaires

Un expatrié sur deux mise sur le bouche-à-oreille pour choisir un professionnel de santé à l’étranger

Comprendre le fonctionnement du système de santé local, trouver un pédiatre dans une ville que l’on connait encore à peine, savoir vers quel hôpital se tourner pour une intervention programmée…

Français à l'étranger

Publié

le

Main

Pour les expatriés, il est parfois difficile de savoir vers quel professionnel de santé se tourner. D’après une enquête APRIL International, ils sont nombreux à se fier aux recommandations de leurs proches pour choisir un praticien ou un établissement de soins. Mais de plus en plus, les expatriés devraient pouvoir compter sur leur assureur pour une orientation médicale efficace.

Infographie Barometre Sante April International

Près de 80 % des expatriés n’anticipent pas leur recherche de professionnels de santé

Ce n’est qu’une fois arrivés dans leur nouveau pays d’accueil que la majeure partie des expatriés effectue des recherches de professionnels de santé. Et ces recherches s’avèrent, selon le pays, parfois fastidieuses. En Afrique par exemple, plus d’un expatrié sur deux n’est pas convaincu par le système de santé local. Parce qu’il s’agit non seulement de trouver un médecin ou un hôpital en qui on a confiance, mais également de s’assurer que les soins soient de qualité et leur coût raisonnable. Si 41 % des expatriés ont déjà envisagé rentrer dans leur pays d’origine pour se faire soigner, c’est que la tâche s’avère parfois ardue.

Seuls 14 % des expatriés connaissent l’existence des réseaux de soins…

En choisissant des médecins et hôpitaux déjà référencés par leur assurance santé internationale, les expatriés pourraient considérablement simplifier leurs démarches. Les professionnels de santé choisis par l’assureur offrent en effet des prestations qualitatives à des tarifs justes. Mais très peu d’expatriés disent connaître ces réseaux de soins. Et pourtant, plus des trois quarts d’entre eux sont prêts à choisir leurs professionnels parmi un réseau. Charge à l’assureur donc, de mettre davantage en avant ses partenaires santé.

Retrouvez l’intégralité du Baromètre APRIL International sur la santé des expatriés !

> Téléchargez le Baromètre APRIL International

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR