fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Réaction d’Hélène Conway-Mouret aux amendements des députés laREM concernant les conseillers consulaires

Amendements adoptés dans le cadre du projet de Loi “Engagement et Proximité“

Weena Truscelli

Publié

le

Lors de l’examen par l’Assemblée nationale, le jeudi 21 novembre 2019 en séance publique, du projet de loi sur l’Engagement dans la vie locale et proximité de l’action publique, plusieurs amendements portés par les députés La REM des Français installés hors de France, ont été adoptés. Ils concernent le rôle des conseillers consulaires.

Voici la réaction face à l’adoption de ces amendements d’Hélène Conway-Mouret, Sénatrice des Français établis hors de France :

“Les députés LaREM, sans concertation, changent le nom des « conseillers consulaires » par le biais d’un amendement. Elus en 2014 ces élus de proximité deviennent ainsi tout simplement des « élus locaux ». C’est s’assurer que l’on ne sache pas qui ils sont et n’aient pas de titre. C’est comme si les sénateurs et députés cédaient leurs titres pour celui de « parlementaires ». Si le terme « consulaires » pouvait porter à confusion puisque ils sont élus sur une circonscription consulaire et ne travaillent pas au consulat le ministre était favorable à une évolution du titre pour « conseillers des Français de l’étranger «. Ils auraient ainsi retenu leur fonction et leur titre aurait été aligné sur celui des sénateurs et députés des Français de l’étranger. Bel exemple du changement pour le changement, sans se préoccuper des conséquences. A moins bien sûr qu’ils ne deviennent des élus locaux avant de disparaître!

Pour les deux autres amendements ils sont purement cosmétiques. Le texte de 2014 prévoit déjà la formation des élus car cette formation est de droit pour tous les élus. Le rappeler est bien mais faire croire qu’elle est nouvelle montre le peu d’attention prêtée aux textes existants. Cela vaut pour le deuxième amendement qui reste vague. Le texte de 2014 prévoit un minimum de deux réunions par an ce qui signifie qu’il peut y en avoir autant que les conseillers le souhaitent, suivant les sujets à traiter. Introduire « une plus grande régularité des réunions «  signifie quoi exactement? Combien seront obligatoires? Pour traiter de quoi? Ensuite sur la présidence du conseil consulaire à un élu. Lui donne-t-on simplement le rôle d’animateur du débat du conseil consulaire  ou un vote prépondérant ? Je me demande si le Conseil d’Etat a été consulté. Enfin nous restons dans l’effet d’annonces et c’est ce qui semble compter avant tout. Dommage car il y a des améliorations à apporter après six ans qui reposent non sur la com mais des points techniques de la loi qui méritaient d’être améliorés.“

Hélène Conway-Mouret

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Avatar

    Frentzel

    12 décembre 2019 at 12 h 00 min

    Madame

    La Loi ne peut pas tout prévoir

    Une plus grande fréquence des reunions est souhaitable car si comme on se le doit en tant qu’élu local pour les français de l’étranger d’écouter et d’éclairer la décision. Alors il est bon de rapporter à l’ambassadeur et aux elus ce qui se passe sur le terrain et ce que les citoyens expatriés pensent et attendent fréquemment. et cette expérience doit être partagée dans un cadre multilatéral pour apprécier si c’est un ressenti ou un vécu commun.

    Quant à la dénomination d’elus locaux je ne vois pas tant de problèmes compte tenu du fait que certains de mes concitoyens au Portugal confondaient encore consul et conseillers consulaires
    Etre l’elu de la population que l’on représente me semble plus légitime comme dénomination !

    Bruno Frentzel
    LREM Portugal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR