fbpx
Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Français du monde. Rovaniemi : l’incroyable business du père Noël en Laponie

600 000 touristes venus du monde entier l’ont visité l’an dernier. Depuis qu’il s’est auto-proclamé village du père Noël, Rovaniemi est devenu la poule aux œufs d’or de cette région sauvage et peu peuplée du Grand Nord finlandais.

Emmanuel Langlois

Publié

le

Sans Titre (6)

L’histoire commence en 1950, le jour où Éléonore Roosevelt visite Rovaniemi et tombe sous le charme de ce qui n’est encore qu’un charmant bourg à cheval sur le cercle polaire arctique. La veuve du président américain n’aura ensuite de cesse d’en faire la promotion.

Aujourd’hui Rovaniemi, capitale de la Laponie, au nord de la Finlande, est devenue une ville sans âme. Car il faut se rendre à sept kilomètres de là pour atteindre le village du père Noël, explique Morgane Corneloup. La Française, née près de Saint-Étienne, vit depuis quatre ans en Finlande. D’abord guide, elle a ensuite travaillé comme serveuse dans un restaurant de Rovaniemi. « Il y a un bâtiment principal où on peut voir le Père Noël et aller à sa rencontre, témoigne-t-elle, et tout autour la Poste officielle et les activités avec les elfes, il y a aussi des rennes et des huskies. »

Juteuse affaire

Bien sûr, les enfants ont des étoiles dans les yeux, dès qu’ils commencent à faire la queue dans le long couloir baigné de lumière rouge, avant d’atteindre le vieil homme barbu et ventru le plus célèbre au monde. Ici, il a même sa propre chaîne de télévision. La visite, et quelques mots échangés, sont gratuits. Seule la photo souvenir, prise à la chaîne par un elfe, est payante, facturée 32 euros. 18 euros pour un tour en traîneau à rennes de trois minutes chrono.

Le village est ouvert toute l’année

Mais c’est évidemment pendant les mois d’hiver qu’il est le plus fréquenté, pendant lesquels l’endroit ne désemplit pas. C’est une juteuse affaire pour les commerçants de la région : « Tout est axé sur les boutiques traditionnelles finlandaises, ça permet aux gens de découvrir aussi des choses faites par les locaux, de trouver le cadeau parfait à rapporter à la famille, une fois qu’ils ont visité le bureau du Père Noël. »

Un charter d’Istanbul

En quelques années, le tourisme a explosé à Rovaniemi : « Il y a des blocs de construction les uns à côté des autres. Les gens viennent pour se loger et manger. Ça n’a pas le charme d’un petit village français ! »

600 000 touristes ont visité l’an dernier le village du Père Noël, et sans doute encore plus cette année. « Depuis quatre ans, c’est impressionnant : il y a des arrivées par avion quasiment toutes les heures, d’Helsinki ou de quelque part d’autre dans le monde. Le nombre de touristes a triplé voire quadruplé en quatre ans. »

Du coup, il a fallu agrandir le petit aéroport. « Il n’y avait que deux terminaux et il y en a quatre maintenant, explique Morgane Corneloup. Il y avait énormément de passagers en même temps. On avait des jours à – 30, – 35 degrés et des gens qui devaient faire la queue à l’extérieur. »

Les vols arrivent de partout. Même la compagnie nationale turque a ouvert ce mois-ci une liaison directe entre Istanbul et Rovaniemi trois fois par semaine de décembre à mars.

Lui écrire : corneloup.morgane@gmail.com

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR