fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Une nouvelle oeuvre de Bansky exposée à Bethléem pour Noël

Weena Truscelli

Publié

le

Sans Titre (4)

Depuis quelques jour, dans l’entrée de l’hôtel « Walled-Off » ouvert par Banksy à Bethléem en 2017, est exposée “La cicatrice de Bethléem », sa nouvelle oeuvre. C’est une petite crèche, avec pour fond un mur de béton couvert de tags appelant à la paix et à l’amour, message couronné d’un trou d’obus stellaire.

Le street Artist à l’identité secrète vient régulièrement taguer le mur hautement symbolique  (dont la construction est interdite par la cour internationale) de cette ville de Cisjordanie. Il y a acquis cet hôtel, dont la vue des chambres donnent directement sur ce rempart dressé entre Bethléem et Israël. Pour le directeur de l’hôtel Wissam Salsaa, qui a dévoilé l’oeuvre, La “cicatrice de Bethléem“ symbolise une «cicatrice de la honte». Le mur symbolise la honte pour tous ceux qui soutiennent ce qu’il se passe sur notre terre, tous ceux qui soutiennent l’occupation illégale».

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR