fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Alertes sécurité du 9 au 14 janvier, avec International SOS

Nathalie Laville

Publié

le

Vous pouvez bénéficier, en exclusivité, des informations de notre partenaire International SOS, qui couvre du 9 au 14 janvier les événements nécessitant une vigilance accrue.

Afrique

Amhara Ethiopie

Éthiopie. Jours à venir. Cet État de la Corne de l’Afrique doit faire face à d’importants conflits ethniques, attisés récemment par les affrontements qui ont eu lieu dans des universités à Dire Dawa – la seconde agglomération du pays en nombre d’habitants, à l’est de l’Éthiopie, dans l’État d’Amhara. Ces violences ont causé la mort de deux étudiants. De surcroît, d’autres exactions ont eu lieu dans ce contexte le 30 décembre dernier, cette fois à Ambo, au centre du pays, dans l’État d’Oromia, avec un bilan de treize blessés et l’intervention des forces de l’ordre fédérales au sein des campus universitaires. Ces tensions interethniques, qui ont déjà causé la mort de sept personnes entre octobre et décembre dernier, sont illustrées par les manifestations de l’ethnie Amhara, qui proteste contre les persécutions dont elle se dit victime dans l’État d’Oromia, alors que les membres de l’ethnie Oromia manifestent quant à eux dans l’État d’Amhara pour dénoncer les mêmes faits.

Guinée. Jours à venir. La volonté du président Alpha Condé de briguer un troisième mandat et de réformer la Constitution via un référendum suscite toujours l’ire de l’opposition et du mouvement du Front national de défense de la Constitution (FNFC), qui invite ses partisans à participer à des manifestations quotidiennes à partir du 13 janvier. En octobre dernier, 21 personnes étaient décédées dans le cadre de cette mobilisation.

Mozambique. Jours à venir. Les déplacements dans le nord de ce pays nécessitent la plus grande prudence et la mise en place de plans de sécurisation compte tenu des attaques récurrentes menées par des bandes armées, notamment sur les principales routes de la province de Cabo Delgado qui enregistre une recrudescence d’agressions terroristes depuis octobre 2017. La dernière en date, le 3 janvier dernier, s’est soldée par la mort de dix personnes lors de l’attaque d’un minibus reliant Palma, à la frontière avec la Tanzanie, et Pamba, capitale de cette province, à une centaine de kilomètres plus au sud.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

Liban. Jours à venir. Dans la continuité des rassemblements qui durent depuis plusieurs semaines, celui du 3 janvier dernier à Halba (capitale du gouvernorat de l’Akkar, au nord du pays) a vu l’intervention des forces de l’ordre pour disperser la foule. D’autres manifestations de ce type, notamment à Beyrouth, sont à prévoir dans les semaines à venir.

Libye. Jours à venir. Les rapports de force qui opposent au plan local le gouvernement dirigé par M. Fayez-el-Sarraj, soutenu par la Turquie, et les troupes du maréchal Haftar, qui viennent de prendre la ville de Syrte, prennent la forme d’une internationalisation du conflit. Chaque partie bénéficiant de soutiens régionaux, la situation demeure très sensible, avec de possibles répercussions régionales.

Frappe Us Iran

Région. Jours à venir. Alors que les frappes américaines perpétrées dans la nuit du 2 au 3 janvier aux abords de l’aéroport irakien de Bagdad ont tué le général iranien Qassem Soleimani, nous apprenions à l’heure où nous publions la riposte de Téhéran avec des missiles tirés depuis l’Iran et visant au moins deux bases irakiennes hébergeant des militaires américains et membres de la coalition à Aïn al-Assad, et à Erbil. Avant cette riposte iranienne, alors que la mort du général Soleimani avait été saluée par les mouvement contestataires au régime irakien, le Parlement irakien avait de son côté voté en faveur de l’expulsion des troupes américaines présentes sur son sol, illustrant les oppositions qui touchent le pays.

Amériques

Haïti. Jours à venir. La crise haïtienne, émaillée de nombreux épisodes de criminalités imputables aux gangs qui sévissent dans la pays, se traduit par une dégradation de la situation sécuritaire, notamment à Anses-à-Pitres, le long de la frontière avec la République dominicaine, État voisin qui partage avec Haïti l’île d’Hispaniola. Quelque 1 200 forces de l’ordre dominicaines ont ainsi été déployées aux abords de cette frontière à des fins de sécurisation. Par ailleurs, les nouveaux rassemblements attendus en Haïti, notamment dans la capitale Port-au-Prince, sont à éviter au regard des heurts violents qui se sont précédemment produits dans des circonstances analogues entre manifestants opposés au gouvernement et forces de l’ordre.

Asie-Pacifique

Australie Incendie Kangourou

Australie. Jours à venir. Les incendies qui dévastent le pays, notamment dans l’État des Nouvelles-Galles du Sud, au sud-est du territoire, ont causé la mort de 25 personnes depuis le début de cette catastrophe en septembre dernier. Les très importants feux de forêts s’accompagnent de conséquences sanitaires provoquées par d’épaisses nappes de brouillard qui touchent les grands centres urbains de Melbourne, Sydney, ainsi que la capitale Canberra. Par ailleurs, le cyclone Blake était attendu dans la nuit du 7 au 8 janvier, notamment à Eighty Mile Beach, sur la côte nord-ouest de l’Australie-Occidentale.

Taïwan (Chine). 11 janvier. Le petit État insulaire, situé à 180 km à l’est de la Chine et revendiqué par cette dernière, organise ce jour son élection présidentielle. Les rassemblements en lien avec ce scrutin ne présentent pas de risques d’affrontements notables, mais en décembre dernier l’arrestation d’un individu suspecté de préparer une explosion dans les locaux du principal parti d’opposition rappelle le risque d’un acte isolé dans un contexte électoral. Des répercussions sont également à attendre au niveau des déplacements dans les grands centres urbains du pays.

Europe

Région. 14 janvier. Ce jour sera fêté par la communauté orthodoxe qui célébrera le passage à la nouvelle année, selon le calendrier julien. Si les différents regroupements en lien avec ces célébrations n’impliquent pas de risque sécuritaire particulier, des perturbations restent possibles localement au niveau des déplacements, ainsi qu’un renforcement des dispositifs de sécurité dans les grands centres urbains.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR