fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour les 24 et 25 mars par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises dans de nombreux pays pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les contacts utiles dans ces pays.

Français à l'étranger

Publié

le

Sans Titre (5)

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

> Albanie

Les autorités albanaises ont annoncé les mesures suivantes :

  • La fermeture des frontières terrestres avec tous les pays voisins, effective depuis le dimanche 15 mars à minuit ;
  • Des contrôles sanitaires à tous les postes frontières (aéroports, ports, passages terrestres) pour les passages spécifiquement autorisés. Toute personne en provenance d’un pays touché par la pandémie doit s’isoler à domicile pendant 14 jours sous peine de lourde amende ;
  • Des restrictions à la circulation à l’intérieur du pays hormis pour les véhicules prioritaires (ambulances, services sanitaires, …). Les autres véhicules, obligatoirement munis d’une autorisation à solliciter auprès de la police de la route, sont autorisés à circuler de façon très limitée ;
  • Un couvre-feu quotidien dans tout le pays sous peine de lourde amende : depuis lundi 23 mars, il n’est possible de se déplacer qu’entre 5 heures et 13 heures et ce uniquement pour les trajets domicile-lieu de travail (quand le télétravail est impossible), acheter des provisions ou se rendre à la pharmacie. Tous les commerces, y compris les magasins d’alimentation et les pharmacies, ferment à 13h ;
  • L’annulation des activités publiques et privées (activités sportives, culturelles, conférences, etc.) et des rassemblements de masse dans les endroits fermés ou ouverts (parcs et jardins publics, concerts, manifestations, auditions publiques, etc.).
  • La fermeture des établissements scolaires publics et privés et de toutes les administrations jusqu’à nouvel ordre.

En outre, tous les vols commerciaux à destination ou en provenance de l’Albanie sont suspendus depuis le 23 mars pour une période encore indéterminée.

Compte tenu de ces mesures, il n’est actuellement plus possible de voyager entre la France et l’Albanie.

Contacts utiles :

Pour les Français restant sur place, il est recommandé de suivre les consignes des autorités albanaises (notamment sur le site de l’Institut de santé publique, en albanais ; numéro des urgences : 127) et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS et de

l’Ambassade de France en Albanie

Rruga Skënderbej, 14

Tirana

Tel : +355 4 238 9700

Tel (urgences) : + 355 68 904 28 95 ou +355 68 803 85 75

> Afrique du Sud

Les autorités sud-africaines ont annoncé la mise en place de l’état d’urgence nationale, qui s’accompagne de plusieurs mesures :
• les voyageurs en provenance et à destination des pays à « haut risque » (Italie, Allemagne, France, Espagne, Royaume-Uni, Iran, Corée du Sud, Chine, Etats-Unis) se verront interdits d’accès au territoire sud-africain à partir du 18 mars ;
• les visas déjà accordés aux visiteurs issus de ces pays sont annulés et la délivrance de nouveaux visas pour les ressortissants de ces pays est suspendue ;
• tout ressortissant étranger s’étant rendu dans l’un des pays à haut risque dans les 20 derniers jours se verra refuser son visa ;

Les autorités sud-africaines ont également annoncé la mise en confinement du pays pour 21 jours à partir de jeudi 26 mars minuit jusqu’au jeudi 16 avril. Les habitants ne pourront pas quitter leur logement sauf dans des conditions encadrées. Les commerces non indispensables à la sécurité du pays seront fermés. Les Français présents en Afrique du Sud, qu’il soit de passage ou résidents, doivent respecter scrupuleusement les mesures impliquées par ce confinement.

Les Français qui sont arrivés sur le territoire sud-africain après le 9 mars doivent observer une quatorzaine obligatoire. Les Français qui sont dans cette situation sont donc invités à rester confinés et ne pas effectuer de déplacement jusqu’à 14 jours après la date d’arrivée sur le territoire sud-africain.

Il est recommandé aux Français non-résidents de passage de mettre fin à leur séjour et de regagner dès que possible la France ou leur pays de résidence habituelle.Il est donc vivement conseillé aux Français qui souhaitent regagner la France de prendre l’attache de leur compagnie aérienne dans les meilleurs délais afin que leur soient proposées des alternatives de vols. A ce stade, les vols entre l’Afrique du Sud et l’Europe sont maintenus pour permettre aux ressortissants européens de rentrer en Europe.

Contacts utiles :

Les personnes souhaitant des renseignements ou nécessitant un soutien médical peuvent également contacter les numéros mis en place par les autorités, notamment le numéro d’appel au National Institute for Communicable Diseases : +27 (0) 800 029 999 (du lundi au vendredi de 9h à 17h heure de Paris).

Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le  site internet de :

l’Ambassade de France en Afrique du Sud

250, Melk street – New Muckleneuk

0181 Pretoria

Tel : +27 12 425 1600

Fax : +27 12 425 1609

Courriel : france@ambafrance-rsa.org

> Birmanie

Les mesures adoptées par les autorités birmanes sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate, sans notification préalable.

Les autorités birmanes imposent des conditions très strictes à l’entrée sur le territoire des ressortissants étrangers de toute provenance. A compter du 25 mars 2020, tous les voyageurs devront présenter un test Covid-19 négatif daté de moins de 72h avant l’embarquement. Dès l’arrivée, une mise en quarantaine de 14 jours dans des établissements publics sera imposée (confinement à domicile pour les diplomates et les agents de Nations Unies résidant en Birmanie).

Par ailleurs, les frontières terrestres (entrées et sorties) demeurent fermées pour tous les étrangers même disposant de visa. Les Français souhaitant quitter la Birmanie ne peuvent le faire qu’à partir des trois aéroports internationaux du pays : Rangoun, Mandalay ou Nay Pyi Taw.

Compte tenu de ces mesures, il est recommandé de différer les déplacements en Birmanie jusqu’à nouvel ordre et de se tenir informé, notamment en consultant le site Internet du ministère de la santé birman.

Contacts utiles :

Par ailleurs, les Français de passage se trouvant actuellement en Birmanie sont invités à prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les liaisons commerciales restent ouvertes. Les Français qui ont des difficultés à trouver des vols pour quitter le pays sont invités à se rapprocher de  :

l’Ambassade de France en Birmanie

02 Pyidaungsu Yeithka Road – BP 858

Rangoun

Tel : +95 1 212 520

Numéro de permanence : +95 9 51 85 361

Fax : +95 1 212 527

Courriel : ambafrance.rangoun@diplomatie.gouv.fr

> Canada

Depuis le 18 mars, les mesures suivantes sont en vigueur à l’entrée des frontières canadiennes :
• Interdiction d’entrée sur le territoire pour les ressortissants non canadiens. Cette mesure prévoit un certain nombre d’exceptions selon le statut des voyageurs concernés, dont les résidents permanents (Cf. déclaration du Premier ministre canadien). A ce jour, les travailleurs temporaires et les titulaires d’un permis d’études ne sont pas admis à entrer sur le territoire canadien ;
• Seuls quatre aéroports canadiens acceptent les vols internationaux – l’aéroport Pearson de Toronto, l’aéroport Montréal-Trudeau, l’aéroport international de Vancouver et l’aéroport international de Calgary. A ce stade, cette mesure ne s’applique ni aux vols intérieurs, ni aux vols en provenance des États-Unis, du Mexique, des Caraïbes et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Par ailleurs, en plus de ces mesures, depuis le 21 mars, la frontière terrestre entre les Etats-Unis et le Canada est également fermée pour tous les déplacements à caractère non-essentiel.

Compte tenu de ces mesures, il convient de reporter les voyages vers le Canada.

Par ailleurs, les autorités provinciales ont instauré :
• des mesures de détection des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) à l’arrivée sur le territoire (aéroports, ports, frontières terrestres) ;
• des questions supplémentaires dans le formulaire déclaratif à l’entrée sur le territoire.

Les mesures adoptées par les autorités locales et provinciales sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans des pays tiers, les autorités canadiennes sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, les mesures applicables, en particulier pour les rendre plus restrictives.

Par ailleurs, il est recommandé de prendre l’attache de sa compagnie aérienne pour vérifier le statut de son vol.

Contacts utiles :

Il est très vivement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales (site du gouvernement canadien et sa page sur les déplacements) et de consulter le site Internet de :

l’’Ambassade de France au Canada

42, Promenade Sussex

ON K1M 2C9 Ottawa

Tel : +1 613 789 1795

Fax : +1 613 562 3735

Courriel : politique@ambafrance-ca.org

> Cap-Vert

Les autorités locales ont décidé le placement en quarantaine de l’île de Boa Vista. Toutes les liaisons aériennes et maritimes avec cette île sont suspendues.

Dans le reste du pays, les autorités locales ont suspendu les liaisons aériennes et maritimes internationales et réduit de moitié les liaisons inter-îles (outre Boa Vista).

Contacts utiles :

Les personnes souhaitant des renseignements ou nécessitant un soutien médical peuvent également contacter le numéro vert gratuit d’information et de prévention : 800 11 12.

Il est fortement recommandé aux Français actuellement en déplacement temporaire au Cap-Vert de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France en suivant les consignes édictées sur le site internet

de l’ambassade de France au Cap-Vert.

rua Tenente Valadim 28 – Plateau – Ile de Santiago

CP 192

Tel : +238 260 45 35

En cas d’urgence absolue et impérieuse nécessité :+238 991 21 29

Courriel : cad.praia-amba@diplomatie.gouv.fr

> Comores

Depuis le 19 mars, les autorités comoriennes ont interdit l’entrée du territoire comorien à tout voyageur provenant d’un pays ayant déclaré plus de 10 cas de coronavirus sur son sol, dont la France, jusqu’à nouvel ordre.
Les vols commerciaux internationaux, y compris avec Mayotte et la Réunion sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Il convient, par conséquent, de différer tout voyage au Comores.

Contacts utiles :

En cas de difficultés ou d’interrogations sur les conditions de retour en France, vous pouvez joindre :
• la cellule de crise de l’ambassade : 773.07.53 et 773.06.15 (de 8 h. à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30) ;
• la permanence en cas d’urgence et hors des horaires indiqués : (+ 269) 327 10 10

> Côte d’Ivoire

Depuis le dimanche 22 mars à minuit, les autorités locales ont décidé de la fermeture aux personnes des frontières terrestres, maritimes et aériennes.
Compte tenu de cette mesure, il convient de reporter les voyages vers la Côte d’Ivoire.

A compter du mardi 24 mars, un couvre-feu est instauré de 21h00 à 5h00 du matin.

Les autorités locales ont également décidé d’interdire les déplacements entre Abidjan et l’intérieur du pays sauf autorisation.

Les discothèques, cinémas et lieux de spectacles sont fermés pour une période renouvelable de 15 jours à compter du 18 mars 2020 à minuit. Les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits pour une période renouvelable à compter du 18 mars 2020 à minuit, à l’instar des événements sportifs et culturels nationaux et internationaux qui sont suspendus dans les mêmes conditions. Depuis le 23 mars, les maquis et restaurants sont fermés.

Contacts utiles :

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est conseillé de consulter le site Internet de :

l’ambassade de France et du Consulat général à Abidjan.

L’ambassade de France a ouvert une cellule de crise qui peut être contactée :
Par téléphone au + 225 20207500 ou au +225 20207400
Par email : infocovid.abidjan-cslt@diplomatie.gouv.fr

> Egypte

L’Égypte a suspendu ses liaisons aériennes de et vers l’étranger jusqu’au 31 mars inclus.

Il est donc conseillé de reporter les projets de voyage touristiques ou professionnels en Egypte. Les ressortissants français touristes ou de passage en Egypte souhaitant rentrer en France sont invités à contacter l’ambassade de France au Caire dès que possible.

A compter du 25 mars et pour deux semaines, une interdiction de circulation est mise en place de 19 heures à 6 heures sur l’ensemble du territoire égyptien. Elle s’applique aux individus et aux transports collectifs publics ou privés. Les commerces, magasins de détails et les centres commerciaux sont fermés de 17 heures à 06 heures, du dimanche au jeudi et ne sont pas autorisés à ouvrir le vendredi et le samedi, à l’exception des boulangeries, épiceries, supermarchés et des pharmacies.

Toute violation de ces mesures expose leur auteur à l’application des sanctions prévues par la législation en vigueur en Egypte, y compris à une peine d’emprisonnement.

Il est recommandé aux personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire (température, fièvre, toux, difficultés respiratoires) de rester en confinement et de contacter les médecins de référence de l’ambassade de France au Caire.

En cas de réalisation d’un test de dépistage au covid-19, les personnes testées positivement sont envoyées en quarantaine pendant une période de 14 jours dans un hôpital égyptien.

En cas de détection d’un cas de covid-19 parmi les passagers effectuant une croisière, l’ensemble des passagers est susceptible d’être placé en isolement pendant plusieurs jours. Des tests de dépistage sont alors effectués. Les personnes testées positivement sont envoyées en quarantaine. Ce n’est qu’après avoir été testées deux fois négativement à plusieurs jours d’intervalle que les personnes peuvent quitter l’isolement.

Contacts utiles :

Il est recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation et de consulter régulièrement le site Internet et les réseaux sociaux de l’Ambassade de France au Caire

Ambassade de France en Egypte

 29 avenue Charles de Gaulle BP 1777 Guizeh

Le Caire

Tel : +20 2 35 67 32 00

permanence (nuits du vendredi-samedi et week-end) uniquement en cas d’urgence :+20 2 35 67 33 10

Courriel : questions@ambafrance-eg.org

> Equateur

En Equateur, l’état d’urgence sanitaire a été décrété au niveau national.

Le gouvernement équatorien a déclaré l’état d’exception à partir du 17 mars au soir, avec un strict confinement de la population, se traduisant par :

  • l’instauration d’un couvre-feu national de 14 heures à 5 heures du matin. Le non-respect du couvre-feu est passible de sanctions (amende et prison en cas de récidive)
  • la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres, impliquant la suspension des liaisons aériennes internationales au moins jusqu’au 5 avril (les vols de retour vers leur pays des ressortissants étrangers restent autorisés, à l’initiative des compagnies aériennes ou éventuellement des États, vols charters)
  • la suspension des transports terrestres inter-provinciaux, des transports urbains et des vols intérieurs
  • la fermeture des services publics et la réduction au minimum des activités économiques. Les touristes repartant pour l’Europe pourront bénéficier de laissez-passer pour se rendre à l’aéroport, mais ne permettant pas de circuler ailleurs pendant le couvre-feu.
    Dans ces conditions, il convient de reporter les voyages en Equateur.
    Il est recommandé aux Français présents en Equateur de prendre contact d’urgence avec leur agence de voyages ou leur compagnie aérienne pour vérifier les vols disponibles.

Contacts utiles :
Une cellule de crise et d’assistance aux Français est ouverte à l’ambassade. Elle est joignable :

de préférence par courriel à crise.quito-amba@diplomatie.gouv.fr pour tout signalement et délivrance de laissez-passer pour rejoindre l’aéroport international

Ou en cas d’impossibilité par téléphone + 593 22 94 38 00

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est fortement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales, de contacter le 171 en cas de symptômes, et de consulter le site Internet de :

l’Ambassade de France à Quito.

Calle General Leonidas Plaza 107 y Patria

Quito

Tel : +593 2 294 38 00

Courriel : cancilleria.quito-amba@diplomatie.gouv.fr

> Georgie

Les autorités locales ont annoncé :
• la déclaration de l’état d’urgence pour un mois, jusqu’au 21 avril : ceci implique notamment la fermeture de tous les commerces non essentiels, l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes, la suppression de tous les moyens de transport collectifs interurbains. Deux municipalités, Bolnissi et Marneuli, font par ailleurs l’objet de mesures de confinement strictes ;
• une interdiction générale d’entrée sur le territoire géorgien pour tous les ressortissants étrangers (à l’exception notamment des familles binationales ou des personnes ayant leur résidence permanente en Géorgie) depuis le 18 mars ;
• la fermeture complète de l’espace aérien, à l’exception de vols coordonnés avec le gouvernement géorgien ;
• la fermeture des frontières terrestres.

Par ailleurs, la région séparatiste d’Abkhazie a procédé à une fermeture de ses frontières terrestres avec le reste de la Géorgie.

Il convient de sursoir à tout déplacement en Géorgie. Il est recommandé aux Français de passage en Géorgie souhaitant rentrer en France de se rapprocher de l’ambassade de France pour connaître les liaisons aériennes existantes.

Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales (site du centre de la santé public géorgien, en anglais) et de consulter le site internet de :

l’Ambassade de France en Géorgie

49, rue Krtsanissi

114 Tbilissi

Tel : +995 32 2 72 14 90

Fax : +995 32 2 72 13 55

Courriel : contact.tbilissi-amba@diplomatie.gouv.fr

> Italie

Le Gouvernement italien a pris des mesures strictes afin de limiter la propagation du coronavirus ; ces mesures s’appliquent à l’ensemble du territoire et jusqu’au 3 avril 2020.

Compte tenu de l’évolution de l’épidémie et des mesures de confinement renforcées prises par les autorités italiennes sur l’ensemble du territoire, il est conseillé d’éviter les voyages vers l’Italie

Il est recommandé de suivre l’évolution de la situation sanitaire et des consignes des autorités locales en particulier celles relatives au confinement (notamment sur le site du ministère italien de la Santé, en italien), de s’informer au numéro vert d’information 1500 et de consulter les FAQ sur le site de l’ambassade de France en Italie et sur le site du ministère des Affaires étrangères italien qui répondent en français à la plupart des questions posées.

Déplacements strictement limités :

Les déplacements sont limités sur tout le territoire, sauf pour des raisons professionnelles attestées, des motifs de santé ou de première nécessité. Le retour à son domicile ou son lieu d’habitation est cependant autorisé.

Liaisons aériennes : de nombreuses liaisons aériennes vers et au départ de l’Italie ont été suspendues, mais à ce stade la compagnie Alitalia opère encore entre la France et l’Italie au départ de Rome Fiumicino. Le retour par voie terrestre est toujours possible.

Frontière France/Italie : La frontière entre la France et l’Italie n’est pas fermée, bien que des contrôles systématiques aient lieu afin de s’assurer que les déplacements des voyageurs correspondent aux dérogations prévues dans la loi.

Frontières UE et Schengen : Les Français résidant en dehors de l’Espace Schengen et qui souhaitent rejoindre leur domicile habituel sont autorisés à le faire. Toutefois, certains pays imposent des restrictions, totales ou partielles à l’entrée sur leur territoire. Les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen sont fermées pour les ressortissants non communautaires à compter du 17 mars midi pour 30 jours. Ils sont invités à se renseigner auprès de leur représentation diplomatique.

Les Français souhaitant regagner leur domicile habituel (domicile en France ou ailleurs) sont à ce stade autorisés à le faire, mais ils sont invités à contacter leur compagnie de transport afin de vérifier que leur voyage de retour est maintenu, ou à s’adresser à leur compagnie d’assurance.

  • Sur le territoire italien, les autorités italiennes exigent que les voyageurs soient munis du formulaire qui peut être téléchargé sur le site du ministère de l’intérieur italien ; « En cas de non-respect des règles édictées par le décret gouvernemental, les forces de l’ordre peuvent arrêter le contrevenant, qui encourt jusqu’à trois mois d’emprisonnement ou une amende allant jusqu’à 206 euros. »
  • De même, sur le territoire français les voyageurs doivent se munir d’une attestation de circulation téléchargeable sur le site du gouvernement français.

Seuls restent ouverts les magasins de produits de première nécessité (alimentation), kiosques à journaux, bureaux de tabac et pharmacies.

Mesures sanitaires

Toute personne entrant en Italie et y séjournant pour une durée supérieure à 72 heures, est tenue de se soumettre à une mesure d’auto-isolement pour une période de 14 jours. Elle est tenue dans ce cas de se signaler aux autorités sanitaires locales (liste sur le site de la protection civile

Contacts utiles :

En cas d’apparition de symptômes, il convient de contacter :

  • soit les médecins francophones connus des consulats français en Italie (MilanRome, ou Naples).
  • Soit les services sanitaires régionaux dont la liste est consultable surle site de la protection civile
  • soit le 112 ou 118 en cas de difficultés respiratoires ou en cas de malaise. Ne pas aller aux urgences ni dans un cabinet médical, mais s’isoler strictement à domicile en attendant que les secours interviennent.
  • Assistance assurances : 0 800 757575

> Kenya

Les autorités locales ont pris des mesures d’interruption des liaisons aériennes internationale et notamment vers la France à partir du 25 mars à 23h59. Il est vivement recommandé aux personnes actuellement en déplacement au Kenya de prendre toutes les mesures nécessaires pour un retour en France par voie aérienne dès que possible de façon à être en mesure de rejoindre leur lieu de résidence.

Les autorités locales ont décidé d’interdire l’accès au territoire à toute personne en provenance d’un pays ayant des cas déclarés de COVID-19, sauf pour les citoyens kényans ou les résidents étrangers (titre de séjour à l’appui) qui seront mis en isolement, à leurs frais, dans des hôtels désignés par les autorités kényanes, pendant 14 jours.

Compte tenu de ces mesures, il convient de différer les déplacements au Kenya en attendant que la situation se rétablisse.

Les personnes qui sont arrivées au cours des 14 derniers jours en provenance d’un pays ayant des cas déclarés de COVID-19 doivent se mettre en auto-quarantaine pour une durée de 14 jours à compter de leur arrivée au Kenya.

Des contrôles de températures sont effectués à tous les points d’entrée sur le territoire kényan (frontière terrestre, aéroports et ports).

Ambassade de France au Kenya

Permanence téléphonique 24 h sur 24

Peponi Gardens, off Peponi Road – PO Box 41784

Nairobi

Tel : +254 20 760 55 55

En dehors des heures d’ouverture des bureaux et en cas d’urgence consulaire:+254 73 3682 231

Courriel : ambafrance.nairobi@diplomatie.gouv.fr

>Kosovo

Les autorités kosovares ont annoncé, jusqu’à nouvel ordre, les mesures suivantes :

  • la suspension de toutes les liaisons aériennes commerciales avec l’aéroport de Pristina entre le 22 et le 28 mars (exceptés les avions cargos) ;
  • la fermeture de toutes les frontières terrestres, excepté pour les ressortissants kosovars qui seront toutefois soumis à un contrôle médical à leur arrivée et à une mise en quarantaine à domicile ;
  • la suspension immédiate des liaisons de bus inter-agglomérations ;
  • la fermeture des cafés, pubs, restaurants, centres commerciaux, exceptés les pharmacies et les magasins d’alimentation ;
  • la fermeture des parcs au public de 8h à 20h ;
  • l’interdiction de la circulation des personnes et des véhicules privés à partir du 24 mars, entre 10h et 16h et entre 20h et 6h (exceptés des raisons médicales, livraisons des magasins et des pharmacies, personnels essentiels au fonctionnement de l’Etat, opérateurs économiques, …) ;
  • un maximum de deux personnes dans un véhicule, en gardant les distances réglementaires ;
  • l’interdiction des rassemblements publics (événements sportifs, concerts, conférences, tables rondes, …) ;
  • la fermeture temporaire des établissements scolaires et des restrictions d’ouvertures des lieux publics ;
  • des sanctions pénales en cas de non-respect de ces mesures.

Les ressortissants français ne peuvent donc plus se rendre au Kosovo depuis le 16 mars 2020.

Contacts utiles :

Les consignes des autorités locales sur le Covid-19 sont disponibles sur le site de l’institut de santé publique (en albanais). Par ailleurs, il convient de s’informer sur le site internet de  :

l’Ambassade de France au Kosovo.

76, rue Ismail Qemali Dragodan

Pristina

Tel : +383 38 22 45 88 00

Appels d’extrême urgence (permanences consulaires) : +383 (0) 45 300 195

Fax : +383 38 22 45 88 01

Courriel : admin-etrangers.pristina-amba@diplomatie.gouv.fr

> Lituanie

Le régime de « quarantaine » instauré par le gouvernement lituanien le 14 mars, en vigueur du 16 mars minuit au 30 mars minuit, a été modifié le 22 mars.

Ce régime se caractérise par des restrictions à l’entrée sur le territoire lituanien pour les ressortissants étrangers :

• L’accès au territoire lituanien est interdit aux ressortissants étrangers, à l’exception :

  • des membres d’équipage employés par des compagnies lituaniennes de transport commercial international ou qui effectuent un transport commercial international par tous moyens de transport ;
  • des personnes disposant d’un droit de résidence en Lituanie ;
  • des personnels diplomatiques et consulaires et personnels servant dans les unités militaires des pays de l’OTAN, ainsi que des membres de leurs familles.

• Le franchissement de la frontière s’effectue aux points de passage suivants : Kalvarija – Budzisko, Saločiai – Grenctāle, Būtingė – Rucava, Smėlynė – Medume, Medininkai – Kamenyj Log, Raigardas – Privalka, Kybartai – Chernyshevskoe, Panemunė – Sovetsk, Kena – Gudagai, Šalčininkai – Benjekoni, Mockava – Trakiszki, Lazdijai – Ogrodniki ; aux aéroports internationaux de Šiauliai, Vilnius, Kaunas, Palanga ; à la gare ferroviaire de Vilnius et la gare frontalière de Stasylos, ainsi qu’au port maritime de Klaipėda. Le franchissement de la frontière pour le transport commercial et/ou international de frêt sera en outre effectué aux postes de contrôles frontaliers ferroviaires Stasylos – Benjekoni et Pagėgiai – Sovetsk, et le transit de personnes par la République de Lituanie à partir du territoire de la Fédération de Russie jusqu‘à la région de Kaliningrad de la Fédération de Russie, et en sens inverse aux postes de contrôle frontalier ferroviaires de Kena et Kybartai.

• Jusqu’au 26 mars à 00h00, le transit sera autorisé à travers le territoire de la Lituanie, sans arrêt autre qu’indispensable, aux personnes regagnant leur pays de résidence. Ce transit devra s’effectuer par convois de véhicules ou groupes de passagers et une escorte obligatoire devra être mise en place depuis le point d’entrée en Lituanie jusqu’au point de passage transfrontalier. Au-delà de cette date et jusqu’à la fin de la quarantaine, seul le transit en train de ressortissants étrangers sera permis, sans arrêt (sauf pour la réalisation des obligations diplomatiques et consulaires).

• Les personnes de retour de l’étranger seront soumises à 14 jours d’auto-confinement, à l’exception :

  • des membres d’équipage, qui sont employés dans des compagnies lituaniennes de transport commercial international, ou qui effectuent un transport commercial international par tous moyens de transport, et qui ne présentent pas de symptômes COVID-19 (coronavirus) ;
  • des ressortissants lituaniens qui ont quitté la République de Lituanie pour leur lieu de travail et en reviennent, et qui ne présentent pas de symptômes COVID-19 (coronavirus),
  • des membres des délégations officielles et des diplomates ;
  • des employés travaillant sur le transit ferroviaire avec Kaliningrad qui ne présentent pas de symptômes COVID-19 (coronavirus).

L’auto-confinement s’opère soit au domicile principal soit dans un autre lieu de résidence selon les principes et conditions listés en annexe de la décision (pièce séparée du reste du logement, aération régulière, nettoyage fréquent des surfaces…).
• Les transports de passagers à l’intérieur du pays sont limités, avec une distance d’au moins un mètre entre les passagers.
• Les bateaux de croisière ne pourront plus accoster dans le port de Klaipėda.

Compte tenu des mesures prises par les autorités lituaniennes, il est conseillé de différer tout déplacement en Lituanie.

Contacts utiles :

Les autorités lituaniennes ont mis en place une ligne d’information 24/24 (+370 618 799 84). Les voyageurs présentant de possibles symptômes du Covid-19 doivent immédiatement contacter les urgences (1808).

Il convient de s’informer sur l’évolution de la situation sanitaire et les consignes des autorités locales sur les sites du Centre national de santé publique, du gouvernement lituanien (en anglais) et de :

l’Ambassade de France en Lituanie.

Horaires :  9h00 à 17h45

Svarco g. 1

1131 Vilnius

Tel : +370 5 219 96 00

simplement les sept derniers chiffres pour les appels dans la circonscription de Vilnius+370 5 219 96 20

Numéro d’urgence de l’ambassade (24h/24) :+370 655 12287

Courriel : ambafrance.vilnius@diplomatie.gouv.fr

>Malawi

Plusieurs cas ayant été confirmés dans des pays proches du Malawi,les autorités locales ont décidé le 20 mars la fermeture des frontières aux voyageurs étrangers.

Il est recommandé de différer tout voyage au Malawi, et, sur place, aux Français qui seraient actuellement en déplacement temporaire au Malawi de prendre le plus rapidement possible les mesures nécessaires pour un retour en France tant que des liaisons commerciales restent ouvertes, en contactant sans délai leur compagnie aérienne ou agence de voyage.

Contacts utiles :

Ambassade de France au Zimbabwé (compétente pour le Malawi)

3 Princess Drive, Newlands,

Harare, Zimbabwe

Tél général et VISA : + [263] 867 700 7154

En cas d’urgence 24/24 7/7 : +263 867 700 7154

Fax : +263 86 77 007 158

Courriel : web.harare@diplomatie.gouv.fr

Agence consulaire de Blantyre – M. Luc Deschamps, consul honoraire
Adresse physique : Maison de la France, Kaohsiung Road, Top Mandala, BLANTYRE
Adresse postale : Jacaranda Foundation, P.O. Box 5708, LIMBE

Courriel : agenceconsulbt@gmail.com
Tél : +265 991 719 209 / +265 999 919 056

> Nigéria

Les autorités nigérianes ont annoncé la fermeture de tous les aéroports du pays aux vols internationaux du 23 mars au 23 avril (sauf dérogation) et la fermeture des frontières terrestres sur cette même période.

Les autorités recommandent fortement aux personnes résidant à Lagos et Abuja de rester à domicile et d’éviter les déplacements non essentiels.

Contacts utiles :

Il convient de différer tout voyage au Nigéria et il est recommandé aux Français qui seraient en déplacement temporaire au Nigéria de s’inscrire sur Ariane, de prendre l’attache de leur compagnie aérienne, et de se signaler auprès du consulat de France : +234 802 290 4697.

Le Centre for Disease Control nigérian (http://covid19.ncdc.gov.ng/) a mis en place un numéro d’urgence (0800 9700 0010) pour les personnes souhaitant des renseignements.

D’autres mesures pourront être prises. Il est fortement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales (notamment en matière d’hygiène sur l’ensemble du territoire nigérian) et de consulter le site Internet de :

l’Ambassade de France à Abuja

European Union Crescent, off Constitution Avenue – Central Business District

Abuja

Compte tenu de l’état du réseau téléphonique au Nigéria, il est parfois difficile de joindre certains postes.
En cas d’extrême urgence, et seulement dans ce cas, il est conseillé d’appeler les numéros suivants

Ambassade (Abuja) : +234 805 949 97 86

Tel (secondaire) : +234 803 958 75 47

Consulat général (Lagos) : +234 802 290 4697

Courriel : cad.abuja-amba@diplomatie.gouv.fr

> Roumanie

A compter du 25 mars à 23 heures, et pour 14 jours, les liaisons aériennes commerciales avec l’Allemagne et la France sont suspendues, comme elles le sont déjà avec l’Italie, l’Espagne et l’Iran.

En Roumanie, à compter du 25 mars à 12 heures, il est interdit de quitter son domicile, sauf pour les motifs listés ci-dessous, qui doivent obligatoirement être justifiés en présentant une attestation de l’employeur (écrite ou numérique) ou une déclaration sur l’honneur signée par la personne concernée et précisant ses nom, prénom, date de naissance, adresse de résidence et de travail, ainsi que le motif et la date (début et fin) du déplacement.

Les déplacements autorisés dans le respect de ces règles sont :
• les trajets (y compris le trajet du domicile au lieu de travail) justifiés par une activité professionnelle, quand elle est essentielle et ne peut être effectuée à distance ;
• les achats essentiels pour les personnes et les animaux ou l’activité professionnelle ;
• les déplacements pour des soins de santé urgents ne pouvant être effectués à distance ou pour un don de sang ;
• les déplacements nécessaires à l’accompagnement ou la garde d’enfants, l’assistance aux personnes âgées, malades ou handicapées ou en cas de décès d’un membre de la famille ;
• les déplacements liés à une activité agricole, à la vente de produits agro-alimentaires par les producteurs, à but humanitaire ou au volontariat ;
• les courts trajets à proximité du lieu de résidence pour l’activité physique individuelle des personnes ou les besoins des animaux de compagnie.

Les personnes âgées de plus de 65 ans ne sont autorisées à quitter leur domicile qu’entre 11 heures et 13 heures pour les courses élémentaires, les soins médicaux, l’assistance à des enfants ou à des personnes vulnérables, l’activité physique, les besoins des animaux de compagnie. Les personnes de cet âge peuvent quitter leur domicile au-delà de cet intervalle si elles doivent exercer une activité professionnelle ou agricole justifiées par une attestation de l’employeur pour les salariés, une déclaration sur l’honneur pour les non-salariés.

En outre, les bars, cafés, restaurants et centres commerciaux (sauf commerces alimentaires et pharmacies) sont fermés. Tout regroupement de plus de trois personnes ne vivant pas ensemble est fortement déconseillé.

Ambassade de France en Roumanie

13-15 Strada Biserica Amzei Secteur 1

010392 Bucarest

Tel : +40 21 303 10 00

Tél d’urgence : +40 213 031 022

Fax : + 40 21 303 10 90

Courriel : chancellerie.bucarest-amba@diplomatie.gouv.fr

Correspondant des principales sociétés d’assistance françaises.  :  Tél : +40 21 321 20 10

> Singapour

Les autorités singapouriennes ont pris des mesures spécifiques à l’égard des personnes ayant voyagé dans certains pays affectés par l’épidémie. Compte tenu de ces mesures, il est conseillé de différer les voyages vers Singapour. Par ailleurs, il est recommandé aux Français qui seraient actuellement en déplacement temporaire à Singapour, de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les liaisons commerciales restent ouvertes, en contactant leur compagnie aérienne ou agence de voyage.

A partir du 23 mars à 23h59, tous les visiteurs en court séjour (tourisme, voyage d’affaires, transit…) sont interdits d’entrée et de transit à Singapour. Le ministère du travail singapourien n’autorise que les détenteurs de permis de travail et leur famille (Dependant Pass, Long Term Social Visit Pass) exerçant dans des secteurs essentiels (comme la santé ou les transports) à revenir à Singapour de l’étranger. Les résidents permanents (PR) et leur famille, les citoyens singapouriens et les autres détenteurs de titres de long séjour (étudiants, permis de travail dans les secteurs essentiels et leur famille) continuent d’être placés en confinement pendant 14 jours à leur retour (Stay-Home Notice).

À partir du 27 mars à 9 heures, les voyageurs autorisés à revenir à Singapour (voir ci-dessus), devront soumettre une déclaration de santé. Cette déclaration doit se faire via le service en ligne « SG Arrival Card » au maximum 3 jours avant l’arrivée prévue ou bien, à défaut, aux points de contrôle à l’arrivée.

Toute fausse déclaration expose à des poursuites pénales en vertu de l’Infection Diseases Act.

Singapour suspend également les escales de tous les navires de croisière.

Recommandations de santé

Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS, du Ministère singapourien de la Santé et de :

l’Ambassade de France à Singapour.

101-103 Cluny Park Road

259595 Singapour

Tel : +65 68 80 78 00

Fax : +65 68 80 78 01

Courriel : consulat.singapour-amba@diplomatie.gouv.fr

> Soudan

Depuis le 24 mars 2020, les autorités locales ont instauré un couvre-feu de 20h à 6h. Les trajets en bus entre les différentes villes du pays sont également suspendus à partir du jeudi 26 mars 2020, 18h.

Les autorités locales ont instauré des mesures de détection des cas suspects et de mise en quarantaine à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays.

Elles ont également décidé la suspension temporaire des vols, de la délivrance de visas d’entrée sur le territoire et de manière générale les entrées de passagers en provenance de la France, l’Italie, l’Espagne, la Chine, la Corée, le Japon et l’Egypte.

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est fortement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales (notamment en matière d’hygiène sur l’ensemble du territoire soudanais) et de consulter le site Internet et les réseaux sociaux de l’OMS et de :

l’Ambassade de France au Soudan.

Horaires :  8h – 15 h

Rue 13 Amarat

Khartoum

Tel : +249 1 83 47 10 82

Courriel : cad.khartoum-amba@diplomatie.gouv.fr

> Soudan du Sud

Depuis le 21 mars 2020, les autorités locales ont décidé d’interdire l’entrée sur le territoire à tout étranger en provenance de pays où le virus circule, dont la France. Les frontières terrestres et aériennes du Soudan du Sud sont fermées pour une durée indéterminée.

Les passagers internationaux font l’objet d’une prise de température à leur arrivée à l’aéroport de Djouba. En cas de fièvre et/ou de symptômes du coronavirus, ou de contacts avec des personnes infectées par le COVID-19 au cours des quatorze derniers jours, ils sont mis à l’isolement et font l’objet d’un dépistage.

Contact utile :

Ambassade de France au Soudan du Sud

Campus de l’UE, Kololo Road, Thomping,

Djouba

Tel : +211 (0) 9 27 69 00 00

Tel (secondaire) : +211 (0) 9 16 87 01 67

> Tanzanie

Les autorités tanzaniennes ont mis en place à partir du 23 mars 2020 une quarantaine obligatoire de 14 jours, dans des lieux dédiés et aux frais des voyageurs concernés, pour tous les passagers en provenance de pays hautement affectés (dont la France). Tous les passagers font également l’objet d’une procédure renforcée de détection des symptômes et si nécessaire d’un test.

En raison de l’annulation de nombreuses liaisons aériennes et de la fermeture de certains pays de transit pour la Tanzanie, il est fortement recommandé aux touristes de contacter au plus vite leur compagnie aérienne pour s’assurer que leur vol est maintenu.Dans le cas contraire, les touristes encore présents en Tanzanie sont invités à contacter au plus vite d’autres compagnies pour s’assurer d’un vol retour alternatif. Les Français de passage sont invités à s’inscrire sur Ariane.

Il est conseillé aux ressortissants français de différer les déplacements vers la Tanzanie.

Contacts utiles :

Sur place, les personnes souhaitant des renseignements ou nécessitant un soutien médical peuvent également contacter :

  • les numéros mis en place par les autorités tanzaniennes : +255 (0)800110124 et +255 (0) 800110125.
  • les urgences médicales : 199 ;
  • la permanence téléphonique assurée par l’ambassade de France : +255 222 198 800.

La situation évoluant rapidement, d’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre.

Sur place, il convient de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site de

l’Ambassade de France en Tanzanie

Ali Hassan Mwinyi Road (angle Kilimani Road) PO Box 2349

Dar es Salaam 14 110

Tel : +255 22 219 88 00

Permanence en dehors des heures de bureau (à utiliser seulement en cas d’urgence) : +255 784 210 396

Courriel : admin-francais.dar-es-salam-amba@diplomatie.gouv.fr

> Vanuatu

Dans le cadre de la pandémie de Coronavirus, les autorités vanuataises ont décidé de la fermeture totale des frontières à compter du 20 mars.

Des exceptions à cette fermeture totale des frontières pourront être faites au cas par cas pour les personnels diplomatiques et des organisations internationales ainsi que pour les évacuations sanitaires.

Les résidents permanents, les diplomates et les ressortissants vanuatais sont autorisés à regagner le Vanuatu mais devront rester confinés 14 jours. Néanmoins, le retour des résidents permanents dépend de l’un des critères suivants :

  • Présence de la famille au Vanuatu ;
  • retour au Vanuatu suite à un voyage d’affaires ;
  • investissement commercial au Vanuatu ;
  • visite d’enfants étudiants à l’étranger ;
  • transit d’une durée inférieure à 8 heures par l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Les déplacements sur l’île d’Anatum ne sont plus autorisés, tous les ports d’entrée de l’île sont désormais fermés jusqu’à nouvel ordre afin de réduire les risques d’épidémie de Covid-19.

Les autorités vanuataises demandent à tous les résidents de limiter les déplacements dans le pays jusqu’à nouvel ordre. Les rassemblements dans les lieux publics (églises, écoles, mariages, bars, kava bars et discothèques) doivent être reportés.

Compte tenu de ces mesures, il convient de reporter les déplacements au Vanuatu.

Contacts utiles :

Par ailleurs, les Français de passage se trouvant actuellement au Vanuatu et n’ayant pas pu emprunter de liaisons aériennes commerciales pour regagner la France sont invités à se faire connaître au +678 28 700, à l’adresse admin-francais.port-vila-amba chez diplomatie.gouv.fr ou via le site internet de :

l’Ambassade de France au Vanuatu

Permanence à l’Ambassade 7 jours/ 7

Lini Highway

BP 60 Port-Vila

Tel : +678 28 700

> Zimbabwe

Depuis le 23 mars 2020, les autorités zimbabwéennes ont décidé la fermeture des frontières aux voyageurs autres que les résidents, qui doivent à l’arrivée se soumettre à une quarantaine de 21 jours et doivent fournir une attestation médicale indiquant qu’ils ne sont pas affectés par le COVID-19 quand ils proviennent d’un pays touché par la pandémie. D’autre part, les autorités recommandent vivement le report de tout voyage non-essentiel à l’intérieur du pays. Un renforcement notable des contrôles est à anticiper.

Il est recommandé aux Français qui seraient actuellement en déplacement temporaire au Zimbabwe de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que des liaisons commerciales restent ouvertes, en contactant sans délai leur compagnie aérienne ou agence de voyage.

Les autorités zimbabwéennes ont adopté une série de mesures de restriction et ont notamment annoncé que tous les passagers arrivant au Zimbabwe font l’objet d’un contrôle de température et doivent compléter un questionnaire sanitaire (origine et parcours de voyage). En cas de symptôme suspect les autorités sanitaires appliquent des mesures de quarantaine obligatoire. Dans ce contexte, il convient de différer tout voyage au Zimbabwe.

Contact utile :

Il convient de se tenir informé, en consultant notamment le site de :

l’Ambassade de France au Zimbabwe

3 Princess Drive Newlands

Harare

Tel : +263 8677 00 71 54

Fax : +263 867 700 7158

Courriel : web.harare@diplomatie.gouv.fr

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR