fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour les 28 et 29 mars par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises dans de nombreux pays pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les contacts utiles dans ces pays.

Français à l'étranger

Publié

le

Sans Titre (12)

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

> Burundi

Les autorités burundaises ont annoncé la reconduction de la suspension de tous les vols, à compter du 28 mars 23h59, vers et en provenance de l’Aéroport International Melchior Ndadaye de Bujumbura, pour 7 jours, durée au-delà de laquelle une nouvelle évaluation de la situation sera faite, pouvant donner lieu à reconduction de la mesure.

Compte tenu de cette mesure, il est conseillé de différer les déplacements vers le Burundi. Il est recommandé aux Français non-résidents de passage de prendre les mesures nécessaires pour regagner dès que possible la France ou leur pays de résidence habituelle. Il leur est vivement conseillé de contacter leur compagnie aérienne dans les meilleurs délais afin que leur soient proposées des alternatives de vols.

Pour ce qui concerne la circulation par voie terrestre à partir du Burundi, les frontières demeurent fermées du côté rwandais et de la RDC. En revanche, les personnes entrant au Burundi par la frontière rwandaise seront placées en quarantaine par les autorités burundaises dans une école de Ngozi, ceux par la frontière de la RDC à Cibitoke. Pour celles rentrant au Burundi à partir de la Tanzanie, les personnes sont soit refoulées soit mis en quarantaine à Giharo ou Bukemba.

Contacts utiles :

Pour suivre la situation sanitaire :
• consulter les informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus.
• consulter le site de :

l’Ambassade de France au Burundi

60, boulevard de l’Uprona

BP 1740

Bujumbura

Tel : +257 22 20 30 00

Permanence Gendarmerie de l’ambassade 24H/24H :+257 22 20 30 02

Courriel : cad.bujumbura-amba@diplomatie.gouv.fr

> Chili

  • Frontières terrestres, maritimes et aériennes fermées depuis le 18 mars. Néanmoins, les ressortissants chiliens et les étrangers avec un statut de résident permanent au Chili, peuvent entrer dans le pays mais devront, quelle que soit leur provenance, se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours. Ils doivent informer l’Autorité sanitaire de l’adresse de la mise en isolement.

Les transits aéroportuaires en zone internationales sont possibles.

Les étrangers de passage peuvent sortir du pays mais uniquement par voie aérienne. L’espace aérien est actuellement ouvert jusqu’au 2 avril. De nombreuses compagnies ont cependant commencé à suspendre des liaisons aériennes. Des annulations de vols sont en outre très fréquentes. Dans ce contexte, il est recommandé aux Français de passage de contacter immédiatement leur compagnie aérienne pour rentrer sans délais en France ou dans leur pays de résidence.

  • Une mesure de quarantaine obligatoire a été décrétée le 25 mars pour sept quartiers de Santiago : Santiago centre, Independencia, Providencia, Ñuñoa, Las Condes, Vitacura et Lo Barnechea. Elleest entrée en vigueur le 26 mars à 22h00 pour une durée initiale de 7 jours. Les passagers devant se rendre à l’aéroport de Santiago pour prendre un vol peuvent circuler en présentant leur billet ou leur réservation sur leur téléphone. Pour les Français de passage se trouvant dans les sept quartiers concernés, des autorisations spéciales permettant de se déplacer (pour une durée limitée) au supermarché, à la pharmacie ou pour une consultation médicale peuvent être obtenues. Les étrangers ne disposant pas d’un RUT (numéro d’identification chilien) peuvent télécharger les laissez-passer (los Permisos Temporales) sur le site https://comisariavirtual.cl/, avec leur numéro de passeport, ou de manière présentielle dans les commissariats des Carabineros. Sauf urgence médicale avérée, tous les autres déplacements sont interdits. La mesure ne s’applique pas dans les autres quartiers de Santiago, où continue en revanche de s’appliquer le couvre-feu à partir de 22h00 et jusqu’à 5h00 du matin (cf. point suivant).

Un couvre-feu national a été instauré sur l’ensemble du territoire de 22h00 à 5h00 du matin. Sauf urgence médicale avérée, tous les déplacements sont interdits sur cette plage horaire, à moins de disposer d’un sauf-conduit devant être obtenu auprès des commissariats des Carabineros. Sur l’île de Pâques, ce couvre-feu démarre à 14h00 (jusqu’à 5h00 du matin).

• Il n’existe pas à ce jour de quarantaine nationale mais certaines zones du pays ont pris des mesures locales de confinement et de restriction des déplacements :

o Douanes sanitaires (contrôles de santé) : Région métropolitaine ; d’Arica à Coquimbo ; Aysén y Magallanes. Les voyageurs doivent télécharger un « passeport régional sanitaire » sur la page www.c19.cl, qu’ils peuvent présenter y compris sur leur téléphone portable. Les personnes considérées à haut risque (selon la provenance du pays et d’éventuels premiers symptômes) ou ayant de la fièvre devront repartir dans la ville d’où ils viennent effectuer un test et une quarantaine.
• Cordons sanitaires (entrées et sorties interdites sans sauf-conduit) : ville de Chillán (région Ñuble) ; ville de San Pedro de la Paz (région Bio Bio) ; île de Chiloé (région Los Lagos) ; ville de Puerto Williams (région de Magallanes) ; Temuco y Padre Las Casas (région Araucanie) à partir du 28 mars à 22h.
• Quarantaines : Ile de Pâques (14 jours à partir du 19 mars) ; 7 communes de la Région métropolitaine (cf. plus haut), à partir du 26 mars 22h ; Temuco y Padre Las Casas (région Araucanie) à partir du 28 mars à 22h. La quarantaine dans la commune de Caleta Tortel a pris fin le 27 mars.

Pour les Français de passage au Chili, une cellule de réponse téléphonique est ouverte par l’ambassade de France pour répondre aux questions sur le Covid-19 : les numéros de téléphone dédiés sont publiés sur la Foire aux questions relative au coronavirus.

Au Chili, les personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires) et ayant voyagé au cours du mois écoulé dans un pays touché par l’épidémie de Covid-19, ou ayant été en contact avec une personne porteuse du virus, doivent prendre les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux, au besoin par un masque, utiliser des mouchoirs jetables, et bien se laver les mains) soit se rendre au service des urgences le plus proche, en signalant immédiatement leurs symptômes et le fait d’avoir voyagé dans une zone touchée par l’épidémie de Covid-19 ou d’avoir été en contact avec une personne porteuse du virus.

Contacts utiles :

En cas de symptômes on peut aussi contacter le numéro spécial mis en place par le ministère chilien de la Santé (numéro 600 360 77 77 ou le site www.saludresponde.cl – en espagnol).

Les mesures prises par les autorités locales sont évolutives, il convient de se tenir informé en consultant notamment le site du ministère chilien de la Santé

> Costa Rica

Les autorités costariciennes ont annoncé plusieurs mesures, notamment :

  • l’interdiction de circulation des véhicules a été renforcée, à compter du 27 mars : pour les jours de semaine, elle s’applique de 22h00 à 5h00 du matin, et, pour les vendredi, samedi et dimanche, de 20h00 à 5h00 du matin.
  • la fermeture des frontières à l’entrée du pays à partir du mercredi 18 mars jusqu’au dimanche 12 avril à minuit (heure locale). Cette période pourrait être prolongée. Les ressortissants costariciens et les étrangers résidents seront admis sur le territoire et aussitôt soumis à un isolement de 14 jours (à domicile).

Les liaisons aériennes en provenance comme à destination de l’Europe sont suspendues à compter du 30 mars. Il est conseillé aux Français de passage au Costa Rica de prendre toutes les mesures nécessaires pour un retour en France par voie aérienne dès que possible, en contactant leur compagnie aérienne ou agence de voyage.

Contacts utiles :

En cas de manifestation de symptômes d’infection respiratoire pendant son séjour au Costa Rica, il convient d’appeler de toute urgence le 9-1-1.

Pour toute information concernant les mesures mises en place dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, il est possible de contacter le numéro 1322.

> Etas-Unis

Les autorités américaines ont instauré un certain nombre de mesures de restriction d’accès au territoire et /ou de confinement, en particulier pour les étrangers ayant séjourné ou transité par la Chine (hors régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao, et Taïwan) et l’Iran dans les 14 jours précédant leur arrivée aux Etats-Unis.

Les autorités ont également décidé :
• A compter du 14 mars 2020 et pendant 30 jours, l’interdiction d’entrée sur le territoire pour les personnes ayant séjourné et/ou transité dans l’un des pays de l’espace Schengen (France, Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Liechtenstein) au cours des 14 jours précédant leur arrivée sur le territoire américain. Les ressortissants français qui sont résidents permanents ou bénéficient d’une exemption par le mariage notamment seront autorisés à entrer sur le territoire (cf. la proclamation 9984 de la Maison Blanche ).

En raison de la forte réduction des vols, il est conseillé aux Français actuellement en déplacement temporaire aux Etats-Unis de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les liaisons commerciales restent ouvertes et à cet effet, de contacter leur compagnie aérienne ou agence de voyage.

Une liste des compagnies opérant habituellement des vols depuis les Etats-Unis est disponible ici . Cependant, les compagnies peuvent à tout moment procéder à des annulations ou à des modifications de vols.

Contacts utiles :

Les mesures adoptées par les autorités américaines sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les autorités américaines sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, la liste des pays et des voyageurs faisant l’objet de mesures spécifiques à l’arrivée aux Etats-Unis. Il convient de consulter régulièrement les sites des Départements de santé des différents États dont les coordonnées sont disponibles sur les sites internet des consulats généraux de France :

Atlanta

Boston

Chicago

Houston

Los Angeles

Miami

New York

Nouvelle-Orléans

San Francisco

Washington, DC

Il est également conseillé de suivre régulièrement le site Internet de :

l’Ambassade de France aux États-Unis

4101 Reservoir Road, N.W.

20007 Washington D.C.

Tel : +1 202 944 60 00

Courriel : info@ambafrance-us.org

> Finlande

Le 19 mars, le gouvernement finlandais a instauré l’état d’urgence dans tout le pays pour faire face à la propagation de l’épidémie. Le contrôle à toutes les frontières du pays a ainsi été réintroduit.

Seuls les aéroports d’Helsinki-Vantaa, Turku et Mariehamn (îles Åland) restent ouverts au trafic passager international. Les frontières terrestres avec la Suède, la Norvège et la Russie restent ouvertes aux ressortissants Finlandais et aux Européens résidant en Finlande ainsi qu’aux ressortissants d’un pays de l’UE ou de l’espace Schengen en transit vers un autre Etat membre de l’UE ou de l’espace Schengen. Les liaisons maritimes avec l’Estonie et la Suède ne sont plus ouvertes au trafic passager. La liaison maritime avec l’Allemagne (Helsinki – Travemünde) reste ouverte au trafic passager.

Si les résidents permanents continuent à être autorisés à rentrer dans le pays, les touristes et voyageurs de passage étrangers ne sont plus autorisés à entrer dans le pays. Par ailleurs, toute personne de retour d’un voyage à l’étranger devra rester obligatoirement en quarantaine à domicile pendant 14 jours.

Limitation de la circulation des personnes entre la région de la capitale (Helsinki-Uusimaa) et le reste de la Finlande jusqu’au 19 avril
La loi restreignant la liberté de circulation des personnes entre la région de la capitale (Helsinki-Uusimaa) et le reste de la Finlande est en vigueur à compter du 28 mars jusqu’au 19 avril. Seuls les déplacements professionnels inter-régionaux depuis ou vers la région de la capitale restent autorisés. Les personnes devant regagner leur lieu de résidence permanente depuis ou vers la région de la capitale pourront également le faire. L’accès à l’aéroport d’Helsinki-Vantaa est maintenu depuis les autres régions, sous réserve de justifier d’un titre de voyage (billet ou réservation). De même, il reste possible de rejoindre son lieu de résidence dans l’ensemble de la Finlande, depuis l’aéroport d’Helsinki-Vantaa, sous réserve des dispositions sanitaires prises à compter du 27 mars (cf. ci-dessous – mise en place d’un contrôle sanitaire plus strict à l’arrivée des voyageurs à l’aéroport d’Helsinki-Vantaa à compter du 27 mars). Ces restrictions ne s’appliquent pas à la liberté de circulation à l’intérieur de la région de la capitale (Helsinki-Uusimaa).
Mise en place d’un contrôle sanitaire plus strict des voyageurs à l’arrivée à l’aéroport d’Helsinki-Vantaa à compter du 27 mars
à compter du 27 mars, toute personne de retour d’un voyage à l’étranger en Finlande doit remplir un questionnaire médical avant le passage de contrôle des passeports à l’aéroport d’Helsinki-Vantaa. Sur la base de ce questionnaire, le voyageur est invité à regagner son domicile ou est dirigé vers un point de contrôle sanitaire.
S’il présente des symptômes de maladie, le voyageur devra effectuer un test et sera conduit dans un hôtel pour y attendre le résultat. Si le résultat est négatif, il pourra effectuer sa période de quarantaine de 14 jours à domicile ou dans un lieu qui lui sera désigné. Si le résultat est positif, il sera transféré dans un service de soins où il recevra des instructions. Les personnes refusant d’observer un auto-isolement se verront assigner un ordre de quarantaine obligatoire. Les personnes qui ne disposent pas d’un hébergement pour réaliser leur quarantaine durant 14 jours se verront proposer un hébergement qu’ils devront prendre en charge financièrement.
En outre, les voyageurs arrivant à l’aéroport ne sont plus autorisés à prendre les transports publics. Pour ceux qui ne disposent pas d’un véhicule personnel, un service de taxi ou de navette spéciale pourra leur être proposé.
Ces mesures s’appliquent aussi bien aux citoyens finlandais et qu’aux ressortissants étrangers qui résident de façon permanente en Finlande.

Dans ce contexte, il convient de différer tout voyage en Finlande. Par ailleurs, les Français actuellement en déplacement temporaire en Finlande sont invités à prendre les mesures nécessaires pour un retour en France tant que les liaisons commerciales restent ouvertes. Il est ainsi recommandé de prendre l’attache de l’agence de voyage ou la compagnie aérienne concernée.

Contacts utiles :

Les mesures prises par les autorités finlandaises sont évolutives, il est recommandé de suivre les consignes sur le site de l’institut national de la santé et du bien-être THL (en anglais) et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’Ambassade de France en Finlande

Itäinen Puistotie 13

00140 Helsinki

Tel : +358 9 618 780

Courriel : ambassade.france@welho.com

> Italie

Le Gouvernement italien a pris des mesures strictes afin de limiter la propagation du coronavirus ; ces mesures s’appliquent à l’ensemble du territoire et jusqu’au 3 avril 2020.

Compte tenu de l’évolution de l’épidémie et des mesures de confinement renforcées prises par les autorités italiennes sur l’ensemble du territoire, il est désormais interdit de se rendre en Italie et de voyager à l’intérieur du pays – sauf quelques exceptions strictement encadrées.

Déplacements strictement limités :

Les déplacements sont interdits sur tout le territoire, sauf pour des raisons professionnelles attestées (et dans les secteurs dits “essentiels”), des motifs de santé ou en cas d’urgence absolue. Le retour à son domicile ou son lieu d’habitation n’est plus un motif pour voyager ; les autorités italiennes demandent donc aux personnes de rester confinées là où elles se trouvent.

Liaisons aériennes : de nombreuses liaisons aériennes vers et au départ de l’Italie ont été suspendues, mais à ce stade la compagnie Alitalia opère encore entre la France et l’Italie au départ de Rome Fiumicino.

Liaisons ferroviaires : A compter du 1er avril, la liaison ferroviaire reprend entre Paris et Turin, et partiellement entre Lyon et Turin.

Les compagnies de transport sont tenues de garantir une distance personnelle d’1 mètre entre chaque passager et de leur fournir des masques si les passagers n’en disposent pas. Elles sont tenues de contrôler la température des passagers et de leur interdire l’embarquement en cas de fièvre.

Le retour par voie terrestre est toujours possible.

Frontière France/Italie : La frontière entre la France et l’Italie n’est pas fermée, bien que des contrôles systématiques aient lieu afin de s’assurer que les déplacements des voyageurs correspondent aux dérogations prévues dans la loi.

Frontières UE et Schengen : Les Français résidant en dehors de l’Espace Schengen et qui souhaitent rejoindre leur domicile habituel sont autorisés à le faire. Toutefois, certains pays imposent des restrictions, totales ou partielles à l’entrée sur leur territoire. Les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen sont fermées pour les ressortissants non communautaires à compter du 17 mars midi pour 30 jours. Ils sont invités à se renseigner auprès de leur représentation diplomatique.

Depuis le 25 mars, seuls les Français justifiant d’une urgence absolue pourront regagner leur domicile habituel (domicile en France ou ailleurs), mais ils sont invités à contacter leur compagnie de transport afin de vérifier que leur voyage de retour est maintenu, ou à s’adresser à leur compagnie d’assurance.

  • Toute personne entrant en Italie, par quelque moyen que ce soit (voies aérienne, terrestre, maritime, lacustre), est tenue de présenter une déclaration téléchargeable sur le site du ministère de l’intérieur italie indiquant clairement :
  • le motif de son voyage ;
  • son adresse de destination et le moyen par lequel il entend la rejoindre (En cas d’impossibilité à rejoindre le domicile mentionné dans la déclaration, l’ASL en lien avec la protection civile déterminent l’habitation où sera effectuée la quatorzaine – aux frais de l’entrant).
  • des coordonnées téléphoniques, y compris mobiles, sur lesquelles il peut être joint à tout moment.

En cas de non-respect des règles édictées par le décret gouvernemental, les forces de l’ordre peuvent arrêter le contrevenant, qui encourt jusqu’à trois mois d’emprisonnement ou une amende allant jusqu’à 4 000€ euros.

• De même, sur le territoire français les voyageurs doivent se munir d’une attestation de circulation téléchargeable sur le site du gouvernement français 

Commerces, entreprises, écoles, parcs, musées

Seuls restent ouverts les magasins de produits de première nécessité (alimentation), kiosques à journaux, bureaux de tabac et pharmacies.

Mesures sanitaires

Il y a –t-il une quarantaine à l’arrivée en Italie ?

Toute personne entrant en Italie, est tenue de se soumettre à une mesure d’auto-isolement pour une période de 14 jours et de se signaler aux autorités sanitaires locales (liste sur le site de la protection civile http://www.salute.gov.it/nuovocoron…). En cas d’apparition de symptômes durant cette période, elle doit immédiatement en informer les autorités sanitaires.

Cette mesure ne s’impose pas aux travailleurs frontaliers, ni aux professionnels de santé se déplaçant pour des motifs directement liés à leur activité professionnelle.

Que faire en cas d’apparition de symptômes ?

Contacts utiles :
• soit les médecins francophones connus des consulats français en Italie (Milanhttps://it.ambafrance.org/-Consulat…, Romehttps://it.ambafrance.org/-Consulat…, ou Napleshttps://it.ambafrance.org/-Consulat…).
• Soit les services sanitaires régionaux dont la liste est consultable sur le site de la protection civile http://www.salute.gov.it/nuovocoron…
• soit le 112 ou 118 en cas de difficultés respiratoires ou en cas de malaise. Ne pas aller aux urgences ni dans un cabinet médical, mais s’isoler strictement à domicile en attendant que les secours interviennent.

Il est recommandé de suivre l’évolution de la situation sanitaire et des consignes des autorités locales en particulier celles relatives au confinement (notamment sur le site du ministère italien de la Santé, en italien), de s’informer au numéro vert d’information 1500 et de consulter les FAQ sur le site de l’ambassade de France en Italie et sur le site du ministère des Affaires étrangères italien qui répondent en français à la plupart des questions posées.

> Pérou

Les autorités péruviennes ont décidé :

  • l’imposition d’une mesure d’auto-isolement obligatoire à domicile (ou à l’hôtel) de 14 jours pour les voyageurs ayant séjourné et/ou transité par la France, l’Espagne, l’Italie et la Chine.
  • la suspension, à compter du 16 mars 2020 et pour une durée de 30 jours, des vols en provenance et à destination d’Europe et d’Asie.
  • l’état d’urgence à compter du 16 mars et jusqu’au 12 avril inclus.
  • un couvre-feu instauré dans l’ensemble du pays de 20h à 5h.
    Toute violation de ces mesures expose leur auteur à des sanctions.

Dans ce contexte, il est conseillé de différer tout voyage au Pérou.

Contacts utiles :

En cas de difficultés, il est possible de contacter l’ambassade :

  • par courriel ambafranceperou@gmail.com en précisant pour chaque personne concernée, le nom et le prénom, la date de naissance, le numéro de passeport, le lieu de séjour au Pérou, ainsi qu’un contact téléphonique et mail pour être joint ;
  • par téléphone au 01 215 84 00 (appel du Pérou) ou 0051 1 215 84 00 (appel depuis l’étranger), en composant le 1.

Pour en savoir plus sur les consignes des autorités locales, consulter le site du Ministère péruvien de la santé (@Minsa_Peru ; www.minsa.gob.pe).

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR