fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour les 30 et 31 mars par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises dans de nombreux pays pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les contacts utiles dans ces pays.

Français à l'étranger

Publié

le

Sans Titre (12)

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

> Albanie

Les autorités albanaises ont annoncé les mesures suivantes :

  • La fermeture des frontières terrestres avec tous les pays voisins, effective depuis le 15 mars ;
  • Des contrôles sanitaires à tous les postes frontières (aéroports, ports, passages terrestres) pour les passages spécifiquement autorisés. Toute personne en provenance d’un pays touché par la pandémie doit s’isoler à domicile pendant 14 jours sous peine de lourde amende ;
  • Des restrictions à la circulation à l’intérieur du pays hormis pour les véhicules prioritaires (ambulances, services sanitaires, …). Les autres véhicules, obligatoirement munis d’une autorisation à solliciter auprès de la police de la route, sont autorisés à circuler de façon très limitée ;
  • Un couvre-feu quotidien dans tout le pays sous peine de lourde amende : dans la semaine de 13 heures à 5 heures le lendemain, et les fins de semaine du samedi 13 heures au lundi 5 heures ;
  • A partir du 30 mars et jusqu’à nouvel ordre, une personne par famille doit solliciter une autorisation à chaque fois qu’elle doit sortir faire des provisions alimentaires ou se rendre à la pharmacie, pendant une heure maximum et avant 13 heures. Tous les commerces, y compris les magasins d’alimentation et les pharmacies, ferment à 13 heures. Les retraités et les personnes âgées ne sont plus autorisés à sortir et seront livrés à domicile. L’autorisation de sortie peut être demandée sur le portail « e-albania » pour les Albanais et par SMS au 55155 pour les Albanais et les étrangers ;
  • L’annulation des activités publiques et privées (activités sportives, culturelles, conférences, etc.) et des rassemblements de masse dans les endroits fermés ou ouverts (parcs et jardins publics, concerts, manifestations, auditions publiques, etc.).
  • La fermeture des établissements scolaires publics et privés et de toutes les administrations jusqu’à nouvel ordre.

En outre, tous les vols commerciaux à destination ou en provenance de l’Albanie sont suspendus depuis le 23 mars pour une période encore indéterminée.

Compte tenu de ces mesures, il n’est actuellement plus possible de voyager entre la France et l’Albanie.

Contacts utiles :

Pour les Français restant sur place, il est recommandé de suivre les consignes des autorités albanaises (notamment sur le site de l’Institut de santé publique, en albanais ; numéro des urgences : 127) et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de :

l’Ambassade de France en Albanie

Rruga Skënderbej, 14

Tirana

Tel : +355 4 238 9700

Tel (urgences) : + 355 68 904 28 95 ou +355 68 803 85 75

> Botswana

Les autorités botswanaises ont annoncé la mise en place de plusieurs mesures pour faire face à la crise dont la fermeture des frontières.

Depuis le 28 mars, tous les vols commerciaux au départ ou à l’arrivée du Botswana sont suspendus pour une durée indéterminée.

Contacts utiles :

Les Français de passage encore en déplacement temporaire au Botswana sont invités à se faire connaître de l’Ambassade de France à l’adresse suivante : cad.gaborone-amba@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone au numéro suivant : +267 368 08 00

Une cellule de réponse téléphonique est également ouverte au Consulat Général à Johannesburg : +27 117785600 ; ainsi qu’à l’ambassade de France à Pretoria : +27 12 425 1600

> Corée du Sud

Les autorités coréennes ont décidé de ne plus autoriser l’accès au territoire coréen aux ressortissants non-coréens en provenance de la province de Hubei (Chine) dans les 14 jours précédant leur arrivée en Corée du Sud.

Les voyageurs étrangers, qu’ils présentent des symptômes ou non, ainsi que les voyageurs coréens présentant des symptômes, font l’objet d’un test de dépistage du coronavirus à l’aéroport ou dans un lieu proche.

Si le résultat du test de dépistage est positif, les passagers sont directement conduits à l’hôpital ou dans un centre de quarantaine médicalisé selon la gravité de leur état de santé.

L’ensemble des procédures, quel que soit le cas de figure, est pris en charge par l’Etat coréen.

Si le résultat du test de dépistage est négatif, les passagers peuvent quitter les locaux de quarantaine mais doivent se conformer aux règles suivantes :

• Les Coréens et les ressortissants étrangers résidant en Corée doivent observer une période de confinement de 14 jours ; cette période de confinement peut être effectuée à domicile. A compter du 1er avril, les passagers effectuant un séjour de courte durée (moins de 90 jours), y compris les ressortissants étrangers, seront également concernés par cette disposition. Le confinement sera effectué pendant 14 jours dans un lieu d’hébergement désigné par les autorités coréennes. Les frais de séjour, d’un montant d’environ 100 000 wons par jour, seront à la charge du passager. Par exception, l’Ambassade de Corée dans le pays de résidence du passager peut délivrer un justificatif d’exemption de confinement à domicile. Ce justificatif doit reconnaître le caractère spécial de la visite effectuée en Corée (affaires, conférence internationale, visite d’intérêt public ou à caractère humanitaire). Ces justificatifs sont délivrés à la discrétion des ambassades de Corée. En ce qui concerne les Français dont la résidence habituelle est en France, le dispositif est détaillé sur le site internet de l’Ambassade.

• Chaque passager entrant sur le territoire coréen, quelle que soit sa nationalité, doit télécharger l’application « Autodiagnostic » sur son téléphone pour indiquer quotidiennement l’évolution de son état de santé. En cas de symptômes deux jours consécutifs, les autorités coréennes le contacteront pour un examen médical approfondi.

Il est impératif de respecter à la lettre les consignes des autorités coréennes (obligation de se soumettre à un test de dépistage, règles de confinement, obligation de soins, etc). Les personnes dont il sera constaté qu’elles ne respectent pas ces mesures pourraient notamment voir leurs visas ou permis de séjour annulés et devoir s’acquitter de pénalités importantes.

2/ Les personnes effectuant un transit aéroportuaire en Corée du Sud ne dépassant pas 24 heures ne sont pas dans l’obligation d’effectuer un test de dépistage du Covid-19. Elles sont toutefois soumises à un contrôle de leur température. Pour les personnes présentant des symptômes, le dépistage est alors obligatoire, avec une attente du résultat de 6 à 24h à prévoir. Si le test s’avère positif, elles seront placées en quarantaine ou hospitalisées en Corée suivant la procédure expliquée ci-dessus.

• Recommandations générales

En Corée du Sud, de nombreux cas ont été recensés dans la ville de Daegu et la province de Gyeongsang du Nord, ce qui inclut la commune de Cheongdo.
Les autorités coréennes ont rehaussé le niveau d’alerte sanitaire à son maximum.

Compte tenu de l’évolution de l’épidémie, tout déplacement non essentiel en Corée du Sud est déconseillé (orange sur la carte des conseils aux voyageurs), y compris les échanges scolaires et universitaires.

En outre, compte tenu du contexte évolutif de l’épidémie de Covid-19 et des mesures décidées par les autorités locales pour endiguer l’épidémie, il est recommandé aux Français qui n’ont pas de raison essentielle de rentrer en Corée du Sud, de rester éloignés, en attendant l’amélioration de la situation locale. En particulier, les étudiants en échange qui se trouvent actuellement en dehors de Corée sont invités à différer leur retour en raison de la fermeture actuelle des établissements.

Contact utile :

Il est conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet de :

l’Ambassade de France en Corée du Sud

43-12, Seosomun-ro, Seodaemun-gu

120-030 Séoul

Tel : +82 2 3149 4300

Numéro d’urgence en semaine :+82 2 3149 4405

Courriel : consulat@ambafrance-kr.org | consulat.seoul-amba@diplomatie.gouv.fr

> Italie

Recommandations locales

Le Gouvernement italien a pris des mesures strictes afin de limiter la propagation du coronavirus ; ces mesures s’appliquent à l’ensemble du territoire et jusqu’au 3 avril 2020.

Compte tenu de l’évolution de l’épidémie et des mesures de confinement renforcées prises par les autorités italiennes sur l’ensemble du territoire, il est désormais interdit de se rendre en Italie et de voyager à l’intérieur du pays – sauf quelques exceptions strictement encadrées.

Il est recommandé de suivre l’évolution de la situation sanitaire et des consignes des autorités locales en particulier celles relatives au confinement (notamment sur le site du ministère italien de la Santé, en italien), de s’informer au numéro vert d’information 1500 et de consulter les FAQ sur le site de l’ambassade de France en Italie et sur le site du ministère des Affaires étrangères italien qui répondent en français à la plupart des questions posées.

Déplacements strictement limités :

Les déplacements sont interdits sur tout le territoire, sauf pour des raisons professionnelles attestées (et dans les secteurs dits “essentiels”), des motifs de santé ou en cas d’urgence absolue. Le retour à son domicile ou son lieu d’habitation n’est plus un motif pour voyager ; les autorités italiennes demandent donc aux personnes de rester confinées là où elles se trouvent.

Liaisons aériennes : de nombreuses liaisons aériennes vers et au départ de l’Italie ont été suspendues, mais à ce stade la compagnie Alitalia opère encore entre la France et l’Italie au départ de Rome Fiumicino.

Les compagnies de transport sont tenues de garantir une distance interpersonnelle d’1 mètre entre chaque passager et de fournir des masques aux passagers qui n’en disposent pas. Elles sont tenues de contrôler la température des passagers et de leur interdire l’embarquement en cas de fièvre.

Le retour par voie terrestre est toujours possible.

Frontière France/Italie : La frontière entre la France et l’Italie n’est pas fermée, bien que des contrôles systématiques aient lieu afin de s’assurer que les déplacements des voyageurs correspondent aux dérogations prévues dans la loi.

Frontières UE et Schengen : Les Français résidant en dehors de l’Espace Schengen et qui souhaitent rejoindre leur domicile habituel sont autorisés à le faire. Toutefois, certains pays imposent des restrictions, totales ou partielles à l’entrée sur leur territoire. Les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen sont fermées pour les ressortissants non communautaires à compter du 17 mars midi pour 30 jours. Ils sont invités à se renseigner auprès de leur représentation diplomatique.

Depuis le 25 mars, seuls les Français justifiant d’une urgence absolue pourront regagner leur domicile habituel (domicile en France ou ailleurs), mais ils sont invités à contacter leur compagnie de transport afin de vérifier que leur voyage de retour est maintenu, ou à s’adresser à leur compagnie d’assurance.

  • Toute personne entrant en Italie, par quelque moyen que ce soit (voies aérienne, terrestre, maritime, lacustre), est tenue de présenter une déclaration téléchargeable sur le site du ministère de l’intérieur italie indiquant clairement :
  • le motif de son voyage ;
  • son adresse de destination et le moyen par lequel il entend la rejoindre (En cas d’impossibilité à rejoindre le domicile mentionné dans la déclaration, l’ASL (services sanitaires régionaux) en lien avec la protection civile déterminent l’habitation où sera effectuée la quatorzaine – aux frais de l’entrant).
  • des coordonnées téléphoniques, y compris mobiles, sur lesquelles il peut être joint à tout moment.

En cas de non-respect des règles édictées par le décret gouvernemental, les forces de l’ordre peuvent arrêter le contrevenant, qui encourt jusqu’à trois mois d’emprisonnement ou une amende allant jusqu’à 4 000€ euros.

• De même, sur le territoire français les voyageurs doivent se munir d’une attestation de circulation téléchargeable sur le site du gouvernement français https://www.gouvernement.fr/.

Commerces, entreprises, écoles, parcs, musées

Seuls restent ouverts les magasins de produits de première nécessité (alimentation), kiosques à journaux, bureaux de tabac et pharmacies.

Y a-t-il une quarantaine à l’arrivée en Italie ?

Toute personne entrant en Italie, est tenue de se soumettre à une mesure d’auto-isolement pour une période de 14 jours et de se signaler aux autorités sanitaires locales (liste sur le site du ministère de la santé). En cas d’apparition de symptômes durant cette période, elle doit immédiatement en informer les autorités sanitaires. . Les personnes qui entrent en Italie pour un motif professionnel peuvent reporter le début de la quarantaine de 72 heures (+ 48 heures supplémentaires) si cela s’avère absolument nécessaire.
En arrivant de l’étranger, il n’est pas possible d’emprunter les transports publics, mais uniquement des moyens privés.

Cette mesure ne s’impose pas aux travailleurs frontaliers, ni aux professionnels de santé se déplaçant pour des motifs directement liés à leur activité professionnelle.

Mesures sanitaires

Contacts utiles :

Que faire en cas d’apparition de symptômes ?

Il convient de contacter :
• soit les médecins francophones connus des consulats français en Italie  à Milan, Rome , ou Naples.
• Soit les services sanitaires régionaux dont la liste est consultable sur le site du ministère de la santé 
• soit le 112 ou 118 en cas de difficultés respiratoires ou en cas de malaise. Ne pas aller aux urgences ni dans un cabinet médical, mais s’isoler strictement à domicile en attendant que les secours interviennent.

Ambassade de France en Italie

Piazza Farnese 67

00186 Rome

Tel : +39 06 68 60 11

> Lesotho

Depuis le 29 mars, un confinement général a été instauré dans l’ensemble du pays.

Les autorités locales demandent la fourniture obligatoire d’un certificat de non contagion au Covid-19 pour les voyageurs en provenance d’un pays où l’épidémie de coronavirus est avérée, dont la France. Les voyageurs en provenance de ces pays devront observer une quarantaine obligatoire de 14 jours.

Il est recommandé aux Français actuellement en déplacement temporaire au Lesotho de prendre les mesures nécessaires pour un retour en France dans les meilleurs délais, avant que les liaisons commerciales ne soient interrompues.
Il convient de reporter les déplacements vers le Lesotho en attendant que la situation se rétablisse.

Contact utile :

D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre. Il est fortement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet de :

l’ambassade de France en Afrique du Sud et au Lesotho

En résidence à Pretoria (Afrique du Sud)

250 Melk street New Muckleneuk

0181 Pretoria

Tel : +27 124 251 600

En cas d’urgence :+27 82 467 25 88

Fax : +27 124 251 609

Courriel : france@ambafrance-rsa.org

> Madagascar

Les autorités locales ont décidé :

  • la suspension de l’ensemble des liaisons aériennes vers l’extérieur de l’île ;
  • la suspension des vols intérieurs.

Les mesures de confinement et de limitation de la circulation à Madagascar décrétées plus tôt ce mois-ci ont été strictement renforcées :

  • la suspension de la circulation des taxis, des taxis B et des taxis brousse ;
  • la réglementation des déplacements en véhicule privés (seules deux personnes autorisées par véhicule, et une personne par véhicule deux-roues et obligation de porter un masque) ;
  • l’obligation d’effectuer les déplacements sur les grands axes en véhicule privé (véhicule de location interdits).

Pour rappel, il est autorisé de se déplacer une fois par jour uniquement pour faire des courses alimentaires dans les conditions suivantes :
• une personne par foyer ;
• respect du couvre-feu de 20 heures à 5 heures dans les zones où il a été décrété ;
• respect des distances de sécurité ;
• être muni d’un laisser-passer à retirer auprès du ministère des Transports sur présentation d’une lettre papier précisant l’état civil du conducteur et l’immatriculation du véhicule.

A Tananarive et dans les villes concernées par le couvre-feu : il n’y a aucune limitation de déplacement entre quartiers jusqu’à midi. Après cet horaire, la circulation à pied et en véhicule n’est autorisée que sur présentation d’une autorisation de circulation délivrée par les autorités malgaches. Entre 20 heures et 5 heures, le couvre-feu implique qu’aucune circulation n’est possible (à pied ou véhicule) sauf dérogation spéciale du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation.

D’une manière générale, la situation étant particulièrement évolutive, il est recommandé de ne pas entreprendre de déplacements sauf raison impérative. Toutes les personnes empruntant des routes nationales à l’entrée et à l’arrivée à Tananarive et Tamatave doivent passer un contrôle sanitaire aux barrages routiers.

Il est impératif de se conformer aux mesures des autorités locales et de se tenir informé de l’évolution de la situation.

Contacts utiles :

En cas de difficultés, et notamment de menaces, il convient de contacter sans délai les forces de l’ordre compétentes et de signaler la situation à la cellule de crise de l’Ambassade 020 223 98 44 (07h30-20h) ou au 032 121 10 10 (nuit).

Il est vivement conseillé aux Français encore en déplacement temporaire à Madagascar, et qui souhaitent regagner la France de contacter l’ambassade de France et de s’inscrire sur Ariane.

L’Ambassade est joignable de jour de 7h30 à 20h (020 223 98 44) et de nuit (032 121 10 10).

Il est conseillé d’enregistrer sur votre téléphone portable les numéros de téléphone permettant de joindre l’Ambassade de France à Madagascar

3, rue Jean-Jaurès – Ambatomena BP 204

101 Antananarivo

Tel : +261 20 22 398 98

Fax : +261 20 22 399 27

Courriel : cad.tananarive-amba@diplomatie.gouv.fr

> Maldives

Les autorités maldiviennes ont décidé le 15 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre de restreindre l’accès à leur territoire aux voyageurs en provenance de France, d’Espagne et d’Italie.

Dans ces conditions, il est formellement recommandé de reporter tout séjour aux Maldives et aux Français actuellement en déplacement temporaire aux Maldives de prendre les mesures nécessaires pour un retour rapide en France tant que certaines liaisons commerciales restent ouvertes.

Contacts utiles :

Les Français actuellement aux Maldives souhaitant regagner la France sont invités à se faire connaître de l’Ambassade de France au Sri Lanka, compétente pour les Maldives, par courriel à l’adresse consulaire.colombo-amba@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone : (+94) (11) 263 94 42.

Enfin, et compte tenu de la nature évolutive de la situation, il est recommandé de consulter régulièrement le site internet de l’Ambassade de France au Sri Lanka.

> Moldavie

Plusieurs cas de Covid-19 sont détectés chaque jour en Moldavie et plusieurs dizaines de personnes ont été mises en quarantaine et/ou hospitalisées.

Les autorités moldaves ont annoncé un contrôle de température pour tous les voyageurs en provenance de l’étranger aux principaux points d’entrée sur le territoire (l’aéroport de Chisinau et les quelques postes frontières qui ne sont pas encore fermés).

Les autorités moldaves ont fermé l’aéroport de Chisinau au trafic de passagers et arrêté tous les vols de passagers en provenance et à destination de la France et des autres pays affectés par la crise, en dehors de certains vols ponctuels destinés à rapatrier des Moldaves depuis l’étranger.

Jusqu’à nouvel ordre les compagnies aériennes ne peuvent plus embarquer à destination de la Moldavie des ressortissants étrangers, sauf ceux qui disposent d’un permis de séjour ou de résidence en Moldavie.

Les personnes placées à l’isolement en Moldavie ne peuvent pas quitter le territoire national avant la fin de leur quatorzaine ; l’Ukraine a fermé ses frontières aux étrangers ; la Roumanie impose une quatorzaine à l’entrée sur son territoire ; enfin les vols internationaux à partir de Chisinau sont très rares.
Compte-tenu de ces mesures, il est conseillé de différer tout déplacement en Moldavie.

Par ailleurs, Les “autorités de fait” de Tiraspol ont placé la région séparatiste de Transnistrie “en confinement” jusqu’à nouvel ordre. L’entrée sur ce territoire sera refusée en particulier à tout ressortissant d’un pays recensant des cas avérés du Covid-19, dont la France.

Contacts utiles :

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales (notamment sur le site des autorités sanitaires locales) et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS et de :

l’Ambassade de France en Moldavie

106 strada Bucuresti, -2004 Chisinau

Chisinau

Tel : +373 22 200 400

Numéro d’urgence : +373 6912 0368

Fax : +373 22 200 401

Courriel : infos.chisinau-amba@diplomatie.gouv.fr

> Namibie

A partir du 27 mars, les régions d’Erongo et de Khomas sont placées en confinement

Tous les vols commerciaux au départ de la Namibie sont suspendus. Compte tenu de cette mesure, il est conseillé de différer tous les voyages vers la Namibie.

L’Ambassade de France en Namibie est en lien permanent avec les compagnies aériennes pour accompagner et faciliter le départ des Français non-résidents ayant manifesté la volonté de regagner la France.

Contact utile :

Les Français de passage, encore en déplacement temporaire en Namibie, sont invités à se faire connaître de :

l’Ambassade de France en Namibie

24 Willemien Street – PO BOX 20484

Windhoek

Tel : +264 61 276 700.

Courriel : cad.windhoek-amba@diplomatie.gouv.fr

> Nigéria

Les autorités nigérianes ont annoncé la fermeture de tous les aéroports du pays aux vols internationaux du 23 mars au 23 avril (sauf dérogation) et la fermeture des frontières terrestres sur cette même période.

Les autorités ont annoncé le confinement du territoire de la capitale fédérale et des États de Lagos et d’Ogun à compter du 30 mars à 23 heures et pour une période initiale de deux semaines. Tous les déplacements sont interdits sauf exemptions expresses (secteurs hospitalier, alimentaire, de l’énergie, de la sécurité, des télécommunications et des médias).

Contacts utiles :

Il convient, par conséquent, de différer tout voyage au Nigéria et il est recommandé aux Français qui seraient en déplacement temporaire au Nigéria de s’inscrire sur Ariane, de contacter leur compagnie aérienne, et de se signaler auprès du consulat de France : +234 802 290 4697.

Le Centre for Disease Control nigérian (http://covid19.ncdc.gov.ng/) a mis en place un numéro d’urgence (0800 9700 0010) pour les personnes souhaitant des renseignements.

D’autres mesures pourront être prises. Il est fortement conseillé de suivre les recommandations des autorités locales (notamment en matière d’hygiène sur l’ensemble du territoire nigérian) et de consulter le site Internet de :

l’Ambassade de France à Abuja

Compte tenu de l’état du réseau téléphonique au Nigéria, il est parfois difficile de joindre certains postes.
En cas d’extrême urgence, et seulement dans ce cas, il est conseillé d’appeler les numéros suivants

European Union Crescent, off Constitution Avenue – Central Business District

Abuja

Ambassade (Abuja) : +234 805 949 97 86

Tel (secondaire) : +234 803 958 75 47

Consulat général (Lagos) : +234 802 290 4697

Courriel : cad.abuja-amba@diplomatie.gouv.fr

> Ouzbékistan

Depuis le 15 mars, et jusqu’à nouvel ordre, les autorités ouzbèkes ont notamment mis en place les mesures suivantes, dont la violation est souvent passible de sanctions administratives, voire pénales :

  • toutes les frontières sont fermées et les liaisons aériennes et terrestres régulières suspendues
  • les règles de quarantaine de quatorze jours s’appliquent à tout citoyen venant de l’étranger ou ayant été en contact avec un patient (les téléphones mobiles et autres outils de mobilité peuvent être confisqués par les autorités qui considèrent que ces outils favoriseraient la propagation du virus)
  • la circulation des transports (sauf fret et retours en véhicule individuel dans sa ville de résidence) est suspendue entre les régions du pays, et restreinte à l’entrée des villes de Tachkent, Samarcande, Boukhara, Namangan, Andijan et Goulistan
  • la circulation des transports publics est suspendue à Tachkent et Samarcande (possibilité de se déplacer en transport individuel ou en taxis désinfectés)
  • les déplacements ne sont autorisés que pour raisons impératives (alimentation, achat de médicaments)
  • le rassemblement de plus de trois personnes (sauf membres de la même famille) est interdit dans tout lieu public et une distance de deux mètres doit être respectée entre les personnes
  • le port de masque de protection est obligatoire
  • tous les lieux accueillant du public (centre commerciaux, établissements scolaires, commerces non essentiels, restaurants) sont fermés, à l’exception des commerces d’alimentation et des pharmacies
  • le régime de travail à distance ou de mise en congés est introduit dans les administrations (suspension de réception du public et de nombreuses démarches administratives) ;
  • la diffusion de fausses informations liées à la situation épidémiologique est passible de sanctions pénales
  • les visas des citoyens étrangers présents en Ouzbékistan sont automatiquement prorogés jusqu’au 5 mai 2020

Les mesures adoptées par les autorités ouzbèkes sont évolutives et leur application est variable. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire en Ouzbékistan et dans des pays tiers, les autorités ouzbèkes sont susceptibles de les modifier sans préavis.

Compte tenu de ces mesures, il est par conséquent conseillé :

  • aux ressortissants français de différer tout déplacement en Ouzbékistan aux ressortissants français résidant sur place de se conformer strictement aux exigences des autorités ouzbèkes.

Contact utile :

Ambassade de France en Ouzbékistan

Istiqbol 25

Tachkent

Tel : +998 71 232 81 00

Tel (urgences) : +998 90 975 45 05 (en dehors des heures de service et le week-end)

Courriel : cad.tachkent-amba@diplomatie.gouv.fr

> Soudan

Depuis le 24 mars 2020, les autorités locales ont instauré un couvre-feu de 18h à 6h. Les trajets en bus et les déplacements de particuliers en voiture dans l’ensemble du pays sont interdits.

Les autorités locales ont instauré des mesures de détection des cas suspects et de mise en quarantaine à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays.

Elles ont également décidé la suspension temporaire des vols, de la délivrance de visas d’entrée sur le territoire et de manière générale les entrées de passagers en provenance de la France, l’Italie, l’Espagne, la Chine, la Corée, le Japon et l’Egypte.

Contact utile :

Ambassade de France au Soudan

Horaires :  8h – 15 h

Rue 13 Amarat

Khartoum

Tel : +249 1 83 47 10 82

Courriel : cad.khartoum-amba@diplomatie.gouv.fr

> Sri Lanka

Les autorités locales ont décidé la mise en place d’un certain nombre de mesures :

  • Interdiction d’entrée sur le territoire du Sri Lanka à tous les voyageurs en provenance de l’étranger dont la France ;
  • Instauration d’un couvre-feu sur l’ensemble du territoire depuis le 20 mars et jusqu’à nouvel ordre ;

Dans ces conditions, il est formellement recommandé de reporter tout séjour au Sri Lanka et aux Français actuellement en déplacement temporaire au Sri Lanka de prendre les mesures nécessaires pour un retour rapide en France tant que certaines liaisons commerciales restent ouvertes.

Contacts utiles :

Les Français actuellement au Sri Lanka souhaitant regagner la France sont invités à se faire connaître de l’ambassade par courriel à l’adresse consulaire.colombo-amba@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone : (+94) (11) 263 94 42.

En outre, de nombreux Etats ont pris des mesures restrictives d’accès à leur territoire, y compris en transit aérien (Koweït, Qatar et Arabie Saoudite notamment). Avant tout voyage, il est recommandé de consulter le site des Conseils aux voyageurs pour le pays de transit aéroportuaire.

Enfin, et compte tenu de la nature évolutive de la situation, il est recommandé de consulter régulièrement le site internet de :

l’Ambassade de France au Sri Lanka.

89, Rosmead Place 7

Colombo

Tel : +94 11 263 94 00

En cas d’urgence :+94 777 38 59 27

Courriel : contact@ambafrance-lk.org

> Turquie

Les autorités locales ont décidé :
• La suspension à compter du 28 mars de tous les vols commerciaux internationaux ;
• L’interdiction du transit et du séjour sur le territoire turc pour les passagers ayant séjourné en Chine, en Iran, en Irak, en Italie et en Corée du Sud ainsi que dans les autres pays considérés à risque dans les 14 jours précédant leur voyage. Cette mesure ne s’applique pas aux ressortissants turcs, ni aux étrangers disposant du statut de résident en Turquie qui sont toutefois soumis à des mesures strictes de quarantaine à leur arrivée sur le territoire ;
• La suspension des déplacements interurbains en train, bus et avion, sauf autorisation accordée par le préfet géographiquement compétent, des tests sont réalisés sur les passagers et les personnels dans les gares routières ;
• confinement total/couvre-feu mis en place dans les douze localités des provinces de Trabzon et Rize ;
• Contrôles de police (avec caméras thermiques) aux frontières administratives des provinces ;
• forte réduction des vols intérieurs ;
• les personnes âgées de 65 ans et au-delà, ainsi que les personnes souffrant de maladies chroniques (cardiaques et pulmonaires notamment) ne doivent plus sortir ;
• Les écoles (maternelles, primaires, collèges et lycées) sont fermées depuis le 16 mars et pratiquent désormais l’enseignement à distance ;
• Les universités sont fermées depuis le lundi 16 mars pour tout le semestre, les cours se font à distance ;
• la tenue sans public des événements sportifs jusqu’à la fin avril ;
• la fermeture temporaire de toutes les salles de spectacle, bars, cafés traditionnels, bar à chichas, cafés internet, salles de jeux, aires de jeux (en milieu fermé) pour enfants ainsi que des salles de sports et des piscines. Les restaurants et cafés où l’on joue de la musique sont également fermés. Les restaurants et les pâtisseries peuvent maintenir leur activité mais uniquement pour de la vente à emporter ou des livraisons à domicile ;
• Interdiction d’activités extérieures dans les parcs, forêts, plages, centres de récréation.

Compte-tenu de ces mesures, il convient de reporter tout déplacement en Turquie.

Contact utile :

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre. Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet et de :

l’Ambassade de France en Turquie

Paris Caddesi n° 70 – Kavaklidere

6540 Ankara

Tel : +90 312 455 45 45

de 08h00 à 22h00 :+90 312 455 45 00

(urgences consulaires : décès et accidents) : +90 533 721 50 91

Courriel : Admin-francais.ankara-amba@diplomatie.gouv.fr

> Zimbabwé

A compter du 30 mars, les autorités du Zimbabwe ont décrété un confinement général de 21 jours, ainsi que la suspension des liaisons aériennes commerciales internationales.

Contacts utiles :

Il est recommandé aux Français encore de passage au Zimbabwe de se signaler auprès de l’ambassade, joignable par téléphone : +263 8677 00 71 54 ou à l’adresse mail : admin-francais.harare-amba@diplomatie.gouv.fr

Il convient de se tenir informé, en consultant notamment le site de :

l’Ambassade de France au Zimbabwe

Fonctions consulaires assurées par l’Ambassade

10, rue Jacques Bingen

75017 Paris

Tel : 01.56.88.16.00

Courriel : zimparisweb@wanadoo.fr

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR