fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Le Quai d’Orsay se distancie de l’analyse du CAPS sur l’impact de la crise en Afrique

Le Quai d’Orsay a déclaré que la note diplomatique alarmante sur l’impact de la crise sur le continent africain, qui a largement fuité cette semaine dans les réseaux sociaux et les médias, ne reflétait pas sa position.

Français à l'étranger

Publié

le

Sans Titre 76

Dans son point presse du 3 avril, la porte-parole du ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a finalement répondu aux inquiétudes des Français résidant en Afrique suite à la fuite d’une note diplomatique alarmante sur l’impact de la crise sanitaire liée au coronavirus sur le continent africain.

Selon la porte-parole, cette note, rédigée par le Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie (CAPS), ne représente pas la position du Quai d’Orsay, tout en précisant que « Les notes produites par le Centre d’analyse et de prévision ne visent qu’à alimenter, de façon libre, la réflexion interne sur l’ensemble de la politique étrangère».

Cette note diplomatique, envoyée à divers services du Quai d’Orsay le 24 mars, a largement fuité depuis une semaine dans les réseaux sociaux et les médias. La note dénommée « L’effet pangolin » : la tempête qui vient en Afrique », dresse un rapport inquiétant sur l’impact de la crise sur plusieurs pays africains. Selon ce rapport, cette crise pourrait en effet « être « la crise de trop » qui déstabilise durablement, voire qui mette à bas des régimes fragiles (Sahel) ou en bout de course (Afrique centrale)».

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR