fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Retour des Français bloqués : et s’ils étaient beaucoup plus?

Le Quai d’Orsay, qui ne publie pas le détail par pays de ses chiffres, a annoncé hier au président Emmanuel Macron qu’il restait entre 4000 et 5000 personnes à faire revenir en France. En restant très conservateur, Français à l’étranger en recense, pour sa part, plus de 20 000 en s’appuyant sur le témoignage d’élus et de personnes sur le terrain. Détails.

Pénélope Bacle

Publié

le

Sans Titre 125

Le Président français Emmanuel Macron s’est rendu hier au Centre de crise et de soutien du ministère des Affaires étrangères. A cette occasion, le Quai d’Orsay a déclaré qu’il ne restait plus que 4000 à 5000 Français bloqués à l’étranger à faire revenir en France. Français à l’étranger, qui a lui aussi fait son propre décompte, avec les informations recueillies auprès des élus et des personnes sur le terrain, comptabilise au moins 20 100 Français bloqués. Et ce, en omettant de nombreux pays sur lesquels nous n’avons pas suffisamment d’informations.

Français à l’étranger partage le détail de son décompte :

> Français bloqués en Asie

En s’appuyant sur des sources sur place, Français à l’étranger décompte au moins 1200 personnes toujours bloquées au Cambodge, au Laos, aux Philippines et dans des îles du Pacifique.

Anne Genetet, députée LREM des Français établis hors de France (Asie, d’Océanie et Europe Orientale), comptait, par ailleurs, en Thaïlande, le 28 mars, plus de 5000 personnes bloquées dans le pays. Neuf vols sont partis depuis. Si ses chiffres s’avèrent exactes, il resterait donc toujours autour de 2000 Français sur place.

Nous comptabilisons donc 3200 Français en Asie sans prendre en compte d’autres pays tels l’Inde, le Vietnam, l’Indonésie etc… 

> Français bloqués en Océanie

6000 Français « de passage » en Australie étaient inscrits le 30 mars, d’après l’ambassade de France en Australie, dans le registre des personnes bloquées. Trois vols spéciaux ont été organisés depuis par la France, à partir de Melbourne, Perth et Sydney. Ainsi, nous considérons dans nos calculs que, même si certaines personnes ont éventuellement réussi à partir, il doit rester au moins 3000 personnes bloquées sur place. 

En Nouvelle-Zélande, le chiffre de 1500 Français bloqués aurait était évoqué, selon nos sources, lors de la réunion le 2 avril entre les élus et le Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne. Un vol est en train d’être organisé depuis Auckland.

Par ailleurs les jeunes en Programmes Vacances Travail (PVT) en Australie et en Nouvelle Zélande sont souvent en situation de difficulté économique face à la crise, le ministre des Affaires étrangères s’était d’ailleurs exprimé à ce sujet dans un entretien avec Europe 1 le 27 mars annonçant qu’il allait « mettre en place un dispositif de retour de ces jeunes ». D’après les dernières statistiques du gouvernement, les pvtistes étaient plus de 35 000 en 2018 en Australie et en Nouvelle-Zélande. Si seulement un cinquième de ces jeunes demande aujourd’hui de rentrer, cela représente 7000 jeunes.

> Français bloqués au Maghreb

Un article du site Observatoire Algérie, et relayé dans les réseaux sociaux par le député LREM des Français établis hors de France (Maghreb et Afrique de l’ouest), M’jid El Guerrab, évoque toujours 2000 Français bloqués en Algérie. 

De nombreux Français sont encore bloqués, par ailleurs, selon nos sources au Maroc, parmi eux de nombreux camping-cars et des voitures qui n’ont pu monter dans les ferrys.  En restant très conservateur, nous décomptons ainsi toujours 2000 Français qui souhaitent rentrer en France du Maroc.

> Français bloqués en Afrique

Nous disposons de peu de chiffres en Afrique, hors Maghreb. Selon des sources parmi les élus, 550 Français au total seraient en attente d’un vol en Afrique du sud, à Madagascar et au Cameroun. Nous recevons par ailleurs de nombreux témoignages de Français toujours bloqués au Sénégal. Ainsi, en restant encore très conservateur, nous décomptons 800 personnes en Afrique, hors Maghreb

> Français bloqués en Amérique du Sud et aux Caraïbes

Il resterait encore, selon les déclarations du centre de crise hier, des personnes bloquées au Pérou. Selon nos sources parmi les élus, il reste actuellement 1000 personnes en Argentine. La France a prévu un vol de Buenos Aires aujourd’hui.

Nous recevons en outre des témoignages de personnes bloquées en République Dominicaine, en particulier à Las Terrenas. Face à ces informations, nous pouvons facilement décompter 600 personnes, sans prendre en compte les autres pays d’Amérique du sud et des Caraïbes.

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR