fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Vietnam : Des entrepreneurs français vendent du pain et des glaces pour survivre

Les frères lyonnais Arnauld et Gaulthier Marrel, propriétaires d’une petite agence de tourisme au Vietnam, vendent aujourd’hui du pain et des glaces pour subvenir aux besoins de leur famille pendant la crise.

Français à l'étranger

Publié

le

Si le Vietnam a été relativement épargné du point de vue sanitaire, les difficultés économiques pour ses habitants sont déjà bien réelles. Elles frappent de plein fouet un grand nombre de résidents depuis trois mois déjà. Les petits entrepreneurs du tourisme, dans l’impossibilité de travailler face à la fermeture des frontières, figurent parmi les professions les plus touchées.

Dans la petite ville de Hue, située entre Hanoi et Hoy An au centre du Vietnam, Arnauld et Gaulthier Marrel connaissent bien cette réalité. Ces frères français sont propriétaires d’une petite agence de voyage spécialisée dans les tours francophones, Stay Travel Agency, fermée depuis trois mois.

> Forcé de se reconvertir

Pour faire face à cette situation, ces Français ont été forcés de se reconvertir pour assurer à leur famille le minimum vital et couvrir leurs frais de logement et de nourriture. Arnauld, père de deux enfants, s’est ainsi reconverti, dès le début de la crise, dans la fabrication de pain. “Je suis venu m’installer au Vietnam il y a 6 ans, avec mon frère Gaulthier. Nous sommes de Lyon. Depuis trois mois, plus de touristes, le pays a fermé ses frontières, rien ne rentre, rien ne sort. Une semaine après la fermeture des frontières, j’ai acheté un four à pain” raconte-t-il. “Depuis, je vends du pain tous les matins aux locaux et quelques expatriés encore ici. Ça nous permet de survivre, on a 10.000.000 Vnd (environ 350 euros) pour vivre par mois, pas un sous de plus”.  Quant à son frère Gaulthier, il s’est mis à fabriquer des glaces pour compléter les fins de mois difficiles de la famille.

> Une aide pour les entrepreneurs ?

Ces deux Lyonnais sont cependant très inquiets sur leur situation à venir. Ils leurs restent encore de long mois à attendre avant d’espérer voir revenir quelques touristes. Le Vietnam pourrait décider, selon leurs informations, de ne pas rouvrir ses frontières avant décembre 2020 ou janvier 2021…

Article rédigé par Jack Scala

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR