fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Comment travailler … à Malte?

Connu pour son faible coût de la vie et son dynamisme économique, Malte attire de plus en plus de Français chaque année. Le Journal des Français à l’étranger vous donne les conseils clés pour y réussir votre installation.

Grégoire Mandy

Publié

le

Comment travailler … à Malte ?

Membre depuis mai 2004 de l’Union européenne, Malte en est le plus petit pays. L’archipel maltais, composé de trois îles principales : Malte, Gozo et Domino, se situe au centre de la méditerranée, au sud de la Sicile et à moins de 300 km à l’est de l’Afrique. Le climat est donc très chaud l’été et tempéré en hiver et l’économie maltaise est l’une des économies les plus dynamiques de la zone euro.

Les deux langues officielles sont l’anglais et le maltais sur l’île. Cependant, le maltais est une langue réputée difficile à apprendre et à comprendre. Dans les faits, très peu d’étrangers la parlent. 

Où travailler ?

Un bon niveau d’anglais est un atout primordial pour trouver du travail à Malte, mais certains profitent aussi de leur séjour dans le pays pour progresser dans cette langue. Parmi les emplois disponibles avec un faible niveau d’anglais, on peut citer les nombreuses compagnies de jeux en ligne (e-gaming) ayant leur service client français basé à Malte. Betclic (paris sportif, poker en ligne), par exemple, emploie une centaine de Français.

Les employés français sont bienvenus aussi dans le secteur de la restauration. Les salaires sont plus bas qu’en France, un serveur gagne à peu près 700 euros par mois. Le salaire pour un poste standard en service client se situe quant à lui autour de 1300 euros par mois. 

L’île est aussi réputée pour la construction navale, l’industrie textile, la fabrication de chaussures ou encore la production de tabac. Le secteur de l’informatique n’est pas en reste.

Comment trouver un travail ?

Pour trouver un emploi à Malte, il faut s’inscrire auprès des services publics de l’emploi (Employment and Training Corporation-ETC) à Hal Far, l’équivalent du Pôle Emploi français, ou dans l’un des centres pour l’emploi de Malte et Gozo : La Valette (Zachary Street), Mosta (St Anne Street), Vittoriosa (Access Complex, St Edward Street) et Victoria Gozo (St Francis Square). Les recherches par internet et dans les journaux aident aussi.

Le plus important dispositif d’aide à l’emploi en Europe est par ailleurs le réseau européen Eures. Ce dernier propose de nombreuses offres d’emploi et conseils pour connaître le pays. 

Vous pouvez également vous tourner vers la chambre de commerce Franco-Maltaise, qui accompagne les ressortissants Français dans leurs démarches administratives. 

Entreprendre

Le positionnement géographique stratégique de Malte, privilégiant l’accès aux marchés de l’Europe du sud et de l’Afrique du nord, son appartenance à l’UE, ses coût compétitifs, l’économie de niche propice aux investissements (notamment dans le domaine pharmaceutique), sa main d’oeuvre qualifiée et maîtrisant l’anglais, tout cela fait de ce pays un endroit attractif pour les investissements directs étrangers. Les IDE ont cependant décliné du fait de la crise économique internationale puis de la guerre en Libye.

Malte offre des avantages dans de nombreux secteurs pour attirer des investissements directs étrangers, en particulier dans les domaines de la production, du transbordement et des industries des services, notamment la fabrication de produits pharmaceutiques génériques, les technologies de l’information et les services financiers. Le gouvernement offre des avantages fiscaux pour l’investissement dans des projets industriels.

Malte dispose d’une zone franche (le port franc de Malte)qui offre aux sociétés opérant en son sein une imposition réduite et des crédits de taxe sur les investissements.

Pour les jeunes

Avec un taux de chômage particulièrement bas, Malte est une île florissante, spécialisée dans le tourisme mais aussi les cours d’anglais, les jeux en ligne, la finance et l’informatique. Il y a donc des possibilités de stage dans les domaines de l’informatique, de l’assistance téléphonique (hotline) et toujours dans l’industrie du jeu en ligne qui est en pleine croissance. Il est également possible de chercher un stage dans l’une des nombreuses écoles de langue présentes sur l’île (en marketing ou relations clients). Les secteurs du transport maritime et des cosmétiques sont également porteurs.

Plusieurs programmes de stages  ont été mis en place par le gouvernement maltais à l’adresse des jeunes public. Le Student Placement Programme pour les étudiants par exemple, comprend 11 semaines de stage, à raison de 30h par semaine, avec une rémunération de 6,02€ de l’heure (2017).

Les missions de volontariat international (VIE et VIA), pilotées par Bercy et Business France proposent un grand nombre d’offres d’emploi pour les aspirants volontaires. 

Le programme Erasmus+ propose pour sa part des stages de trois à six mois partout en  Europe, peu importe le niveau d’étude. Ce programme, possède un partenariat avec Pôle emploi, finance le transport, l’hébergement, l’assurance responsabilité civile et l’assurance rapatriement pendant votre mobilité. Il veille en outre à l’organisation et le suivi des stagiaires. Pour y participer, il suffit de vous référer à votre conseiller Pôle emploi et de consulter le site internet. De plus le dispositif prévoit un soutien linguistique pour aider l’étudiant avant son départ. 

Conditions légales pour travailler

A partir de trois mois de présence à Malte, il faut obtenir une carte de résident pour continuer à y vivre. Cette carte permet de simplifier de nombreuses démarches administratives sur L’île. La procédure est souvent longue, c’est pour cela qu’il convient de bien se renseigner à l’avance sur les pièces utiles au dossier.

L’obtention d’un visa ou permis de travail permet aux ressortissants étrangers d’accéder à l’emploi dans tous les secteurs professionnels de Malte, aussi bien dans le domaine public que privé. Pour l’obtenir, le futur travailleur doit d’abord trouver un emploi puis adresser une demande auprès du ministère de l’intérieur au Citizen and Expatriate Affairs Department. Une fois le permis obtenu, la signature du contrat de travail peut s’effectuer et le travailleur est désormais soumis à la réglementation et aux conditions de travail en vigueur dans le pays.

Fiscalité

Dans l’archipel maltais, le taux d’imposition sur les revenus est beaucoup plus bas que celui pratiqué en France. Ce taux d’imposition des personnes physiques varie entre 0 et 35 %. Il augmente progressivement selon la tranche du revenu imposable. L’impôt sur les sociétés est fixé à 35 %. Les entreprises réalisant un faible chiffre d’affaires bénéficient d’un dégrèvement partiel ou total de l’impôt sur les sociétés.

Ce taux d’imposition attractif concerne particulièrement les personnes vivant à Malte avec un statut d’indépendant (freelance). Le taux de TVA sur la plupart des biens et services s’élève à 18 % (7% pour l’hôtellerie). 

Quelques généralités

Le temps de travail est en général de 40 heures par semaine et ne peut excéder un total de 48 heures. Il y a 25 jours de congé par an ainsi que le droit aux divers arrêts légaux tels que le congé maternité ou le congé de repos maladie.

A Malte, le réseau routier accuse un retard important de développement par rapport à la moyenne européenne. On roule à gauche, il y a beaucoup d’embouteillages et il est préférable d’être vigilant en conduisant ! Malgré un niveau d’urbanisation élevé, Malte compte moins de 100 km d’autoroutes.

Quelques liens utiles

La fiche Malte du Journal des Français à l’étranger aborde différents sujets pour réussir au mieux votre installation dans le pays.

Il existe également de nombreux groupes Facebook regroupant les Français installés à Malte. Parmi eux, le groupe “Les Français à Malte” compte environ 25 000 membres. Ces derniers partagent régulièrement des bons plans pour visiter ou découvrir le pays. 

Le site France diplomatie vous donner aussi de très nombreux conseils sur le pays. De la situation de la pandémie de covid-19 en temps réel où des conseils sur les habitudes professionnelles et personnelles, ce site est une véritable mine d’or pour tout français intéressé par Malte. 

Le site Malte Conseils propose pour sa part de nombreux conseils sur le pays et explique toutes les démarches administratives à suivre pour réussir au mieux son installation à Malte. 

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR