fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Comment travailler… en Hongrie?

Avec un taux de chômage relativement faible, la Hongrie reste un pays dynamique. Le Journal des Français à l’étranger vous donne les conseils clés pour y réussir votre installation.

Grégoire Mandy

Publié

le

Comment travailler… en Hongrie?

Selon les dernières estimations, le nombre de Français en Hongrie avoisinerait les 4 500 personnes. Ces Français sont principalement regroupés dans sa capitale, Budapest.

Pays d’Europe centrale, la Hongrie, dont la capitale Budapest est traversée par le Danube; a subi quelques remous politiques ces dernières années. En effet, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán mène une politique conservatrice qui crée notamment des tensions avec la Commission européenne.

Malgré tout, la Hongrie connaît ces dernières années une croissance au-delà de la moyenne européenne et le chômage est en baisse.

Où travailler en Hongrie ?

On trouve plusieurs axes industriels compétitifs en Hongrie. Parmis eux figurent l’industrie automobile, le secteur des équipements électroniques et des télécommunications, celui des énergies renouvelables et la production de produits pharmaceutiques.

La Hongrie est d’ailleurs réputée pour le dynamisme de son secteur dédié à la santé. Les cures thermales, le tourisme médical, les prestations de soins dentaires à bas coût attirent une large clientèle européenne.

Le manque de main-d’oeuvre se fait sentir par exemple parmi les soudeurs, les ouvriers à la chaîne, les machinistes CNC, les cuisiniers ou les serveurs. Le secteur de l’enseignement recrute également de nombreux étrangers.

Si Budapest est la ville qui propose le plus d’offres d’emploi, les villes plus modestes ne sont pas à négliger. Beaucoup d’importantes usines ou grands groupes s’installent dans des plus petites villes à coûts fixes moins élevés.

Comment trouver un emploi ?

Si le taux de chômage a baissé dans le pays c’est surtout du fait de la multiplication des embauches à temps partiel, peu pérennes et en forçant les demandeurs d’emploi à accepter à des postes sous-payés par rapport à leurs compétences. Cette politique entraîne cependant un exode des jeunes les plus qualifiés.

Plusieurs sites de presse sont clés pour trouver un emploi (www.expressz.hu, www.budapestsun.com, www.bbj.hu). Pour une recherche d’emploi en Hongrie, il est également possible de s’adresser aux bureaux de quartiers chargés de l’emploi ou de se renseigner auprès du site national du service pour l’emploi.

Plusieurs sites sont par ailleurs spécialisés dans le domaine :

www.cvonline.hu

www.profession.hu

www.workania.hu

Vous pouvez aussi consulter les offres d’emploi mises à disposition par la Chambre de commerce franco-hongroise.

L’organisme Pôle emploi international peut en outre vous accompagner dans toutes les démarches administratives. Enfin, le réseau européen Eures, le plus important dispositif d’aide à l’emploi en Europe, propose lui aussi de nombreuses offres d’emploi et conseils sur la Hongrie. Vous pourrez y retrouver des fiches concernant la situation du marché et les habitudes locales de travail.

Entreprendre

Au delà des investissements dans l’industrie de défense et la propriété foncière, l’investissement étranger dans le capital des sociétés hongroises n’est pas limité et le rapatriement des bénéfices et le transfert d’investissements en capital sont libres. La Hongrie souhaite en particulier attirer les investissements étrangers dont les impacts sont positifs sur l’économie et les emplois en Hongrie (environnement, développement des technologies de l’information, etc.). Pour ce faire, le pays a mis en place plusieurs dispositifs ces dernières années pour faciliter ces investissements, notamment en créant un guichet unique, en mettant en place des exemptions fiscales et diverses formes de soutiens directs.

Un niveau de subvention maximum est fixé par secteur et par région d’implantation.A cet effet, le gouvernement a créé l’Agence de promotion des investissements hongrois (HIPA) qui fournit une aide professionnelle aux entreprises étrangères qui ont l’intention d’investir en Hongrie.

Les entreprises de taille moyenne en Hongrie bénéficient d’une imposition réduite, sans retenue à la source en matière de dividendes, royalties et intérêts. La Hongrie, en tant que membre de l’Union européenne, a par ailleurs pleinement accès aux directives de libre échange. Le taux de taxe sur les bénéfices est de 10% seulement pour les premiers 500 millions de forint (soit environ 2 M€) et 19% au-delà (un des taux les plus bas de l’Union européenne, pour des projets de moyenne ampleur). Le taux d’imposition personnelle est également raisonnable (taxe fixe de 16 %).

Pour les jeunes

Un stage peut être effectué dans le cadre d’études professionnelles (gyakorlatiképzés) afin d’acquérir des compétences pratiques mais il s’intègre aussi aux études supérieures (szakmaigyakorlat) traduits en crédits ECTS et parfois rémunérés. Dans certaines filières, les stages occupent une place importante à la fin du cursus (médecine, sciences vétérinaires, pharmacie, psychologie, droit et enseignement par exemple).

Pour faire un stage en Hongrie, vous pouvez passer par le programme Erasmus+. Ce dispositif propose des stages de trois à six mois partout en Europe, peu importe le niveau d’étude. Ce programme, possède un partenariat avec Pôle emploi. Il finance le transport, l’hébergement, l’assurance responsabilité civile et l’assurance rapatriement pendant votre mobilité.

Les missions de volontariat international (VIE et VIA) sont gérées via la plateforme civiweb.fr, mise en place par Bercy et Business France. La durée d’un V.I.E. en Hongrie ne peut excéder deux années. Il est impératif d’avoir participé à la journée d’appel à la Défense.

Les conditions légales pour vivre et travailler

Pour un séjour de plus de 3 mois, il faut impérativement être déclaré à la mairie de son lieu de résidence ou auprès de la direction régionale de l’office de l’immigration au plus tard le 93e jour de présence sur le sol hongrois. Seuls les travailleurs salariés ou les travailleurs indépendants et les étudiants peuvent faire ces démarches. Suite à cette déclaration, un certificat d’enregistrement à durée indéterminée est remis au requérant le jour de la demande.

L’économie hongroise face au covid-19

Avec 4 746 cas recensés et 605 morts à l’heure où nous écrivons, la Hongrie est le 38e pays le plus touché au monde en nombre de décès. Pour répondre à la crise, le premier ministre hongrois a obtenu les pleins pouvoirs pour une « durée illimitée ». De nombreuses mesures exceptionnelles ont été mises en place, telles que des quarantaines, des restrictions de circulation, et le port du masque obligatoire.

Quelques liens utiles

Si vous souhaitez en savoir plus sur le pays, vous pouvez consulter la fiche sur la Hongrie du Journal des Français à l’étranger qui fournit de nombreux conseils.

Il existe également de nombreux groupes Facebook regroupant les Français installés en Hongrie. Parmi eux, le groupe Les Français en Hongrie compte environ 6 700 membres. Ces derniers partagent régulièrement des bons plans pour visiter ou découvrir le pays.

Le dossier pays du site France Diplomatie peut également fortement vous intéresser. Ce dernier aborde de façon très détaillée de nombreux aspects des coutumes et habitudes de vie hongroises.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR