fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le Journal des Français à l’étranger fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Weena Truscelli

Publié

le

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde:

Environ 54 millions de personnes contaminées

Plus de 1,32 millions de décès

Afrique

Le continent africain reste plutôt épargné par la pandémie. Même si la fiabilité des chiffres est parfois discutée à cause du faible niveau de dépistage de certains pays, les infrastructures sanitaires ont rarement été débordées. Malgré tout, depuis quelques semaines plus de nouveaux cas sont déclarés, laissant suggérer l’arrivée d’une deuxième vague et, le taux de mortalité, bien que toujours très faible, est en légère augmentation.

Le pays notifiant le plus de cas est toujours l’Afrique du Sud, surtout dans la région du Cap où la courbe semble repartir lentement vers le haut. En Égypte, le virus circule activement, ainsi qu’en Éthiopie, il reprend malheureusement trop de vigueur au Kenya…

Au Maroc, une grande campagne de vaccination a été annoncée par les autorités sans plus de précisions et, le reconfinement de certaines régions du pays n’est pas exclu. En Tunisie, un couvre feu et d’autres mesures restrictives sont toujours en vigueur. L’Algérie déplore un nombre important de cas, ainsi que de décès. Les couvres-feu en place dans 32 des 48 wilayas (préfectures) du pays sont étendus de 20 h à 5 h, de nombreux espaces publics sont momentanément clos. 

Amériques

Les États-Unis restent le pays le plus touché par l’épidémie de coronavirus et certains États affichent toujours des nombres importants de nouveaux cas (même si l’incidence est moins forte qu’en Europe depuis quelques semaines). Des restrictions sont en vigueur dans la plupart des États, le port du masque commence à se généraliser et, beaucoup d’États jusque là réfractaires aux restrictions, commencent à en imposer. Les habitants de Chicago ont été appelés à rester chez eux, à limiter leurs déplacements et à annuler les fêtes de Thanksgiving. À New York, un couvre feu est instauré au bars et restaurants (fermeture à 22h) et les écoles devrait peut être fermer…

Au Canada, plusieurs provinces affichent encore des indicateurs incitant à la prudence, l’Ontario dépasse maintenant le Québec pour le nombre de nouveaux cas recensés chaque jour. Les mesures restrictives dans les zones en «alerte rouge» sont prolongées jusqu’au 23 novembre.

Au Brésil l’épidémie continue de se stabiliser, mais le virus est toujours présent et largement actif. En Argentine, la situation sanitaire est contrastée. En nombre cumulé de cas, comme de décès, l’Argentine figure parmi les  pays au monde les plus touchés par la crise de Covid-19. Toutefois, récemment, la situation sanitaire semble se caractériser par une légère amélioration. Il existe d’importantes disparités géographiques. Actuellement, la région métropolitaine affiche une incidence du virus beaucoup plus faible qu’auparavant, tandis que plusieurs provinces de l’intérieur du pays, notamment dans le sud (Patagonie), voient leurs taux augmenter sensiblement. La Colombie et le Mexique notifient encore un grand nombre de cas de contaminations et le Pérou est toujours dans une situation inquiétante.

Asie

En Inde, la situation est fluctuante, le pic semble passé, mais le nombre de cas déclarés reste important. Au Népal, l’OMS informe d’une progression assez forte de l’épidémie et, bien qu’à peu près stable, d’un nombre de nouveaux cas toujours élevé en Indonésie et au Bangladesh.

Ces derniers jours, la Corée du Sud connait une recrudescence du nombre de nouveaux cas de contamination, le pays change de niveau d’alerte et passe du niveau 1 au niveau 1,5 sur une échelle de 5 des mesures sanitaires. Au Japon, bien que faible, la propagation du virus s’accélère sensiblement depuis deux semaines.

Au Liban, un confinement général est imposé du 14 jusqu’au 30 novembre et en Turquie aussi : confinement partiel, interdiction de recevoir des clients dans les restaurants et école à distance sont instaurés. En Iran, 27 provinces (sur 31) sont classées en «zone rouge» par les autorités iraniennes. Cela inclut les provinces de Téhéran et d’Ispahan, différentes catégories de lieux accueillant le public sont fermés. En Iraq la pandémie continue de se propager dans le pays, la hausse des cas déclarés est significative, les mesures de protection sont, semble-t-il, peu respectées. Israël de son côté, poursuit un déconfinement prudent.

Europe

L’Europe est encore, depuis plusieurs semaines maintenant, le foyer principal  de l’épidémie de Covid-19 dans le monde. Les cinq pays déclarant le plus de cas sont la France, la Russie, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Italie. Mais même si la Suisse, la Belgique, l’Autriche ou l’Allemagne, ne figurent pas dans ce triste peloton de tête, des mesures restrictives de plus en plus strictes y sont instaurées. L’Autriche reconfine, la Grèce aussi, seuls les commerces de première nécessité sont ouverts. Le Monténégro n’échappe plus à la règle, compte-tenu de la hausse du nombre de cas, la mise en place de mesures restrictives a été annoncée dans tout le pays à partir du 15 novembre. La Suède, jusqu’ici plutôt épargnée et qui se différenciait des pays voisins en misant sur une forme d’immunité collective, a finalement mis en place des restrictions locales dans 18 régions sur 21. Ces restrictions prennent principalement la forme de “recommandations” devant être observées de façon volontaire.

Retrouvez les détails sur les mesures de confinement, couvres-feu et sur les restrictions en Europe sur le site touteleurope.eu

Océanie

En Nouvelle-Zélande, le virus est quasiment éradiqué. L’Australie, prudente, a annoncé un confinement de six jours, à partir du 18 novembre, afin d’endiguer la progression du virus (21 nouveaux cas) dans l’état du South Australia (Australie Méridionale), un nouveau foyer de contaminations ayant été détecté à Adélaïde, la capitale de l’état. 

La propagation du virus est très virulente en Polynésie française, un couvre feu est en place jusqu’au 14 décembre, mais les autorités n’envisagent pas de confinement.

Trouver certaines données épidémiologiques

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR