fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 22 au 28 décembre

Vous pouvez bénéficier, en exclusivité, des informations de notre partenaire International SOS qui couvre, pour la semaine du 22 au 28 décembre, les événements nécessitant une vigilance accrue.

Publié

le

international-sos-22-28-decembre

Afrique

> Éthiopie

Jours à venir. Les affrontements entre les membres du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) et les forces fédérales éthiopiennes (FDNE) se poursuivent au Tigré malgré la prise par ces dernières de Mekele, la capitale régionale, fin novembre. Des combattants du TPLF se seraient repliés dans des zones rurales environnantes, bases arrières pour continuer le combat contre l’armée fédérale.

> Nigéria

Jours à venir. Après l’enlèvement de plusieurs centaines d’écoliers, libérés ensuite par leurs ravisseurs dans l’État de Katsina (nord du pays), un groupe de la société civile (la Coalition des groupes du Nord – Coalition of Northern Groups) et un syndicat de professeurs ont appelé à une grève nationale et à des manifestations illimitées pour protester contre l’environnement sécuritaire défaillant au sein de cette région.

> République centrafricaine

Jours à venir. De nouvelles attaques de groupes rebelles ont eu lieu dans le sud du pays, notamment le 19 décembre dernier à Yaloké, Bossembélé et Mbaiki. Ces offensives revendiquées par des groupes armés viennent accentuer la tension à quelques jours des élections générales (législatives et présidentielle) du 27 décembre dont l’opposition réclame le report en raison de ce climat délétère.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

> Irak

Jours à venir. L’ambassade américaine a été la cible de plusieurs tirs de roquettes le 20 décembre dernier. Il s’agit de la troisième offensive de ce type depuis le mois d’octobre, et celle-ci survient à quelques jours de la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué par une frappe de drone américaine le 3 janvier 2020 à l’aéroport international de Bagdad. Pour autant, plusieurs factions chiites, donc proches de l’Iran, ont condamné cette nouvelle attaque contre l’ambassade américaine.

> Yémen

Jours à venir. La formation d’un gouvernement d’union nationale le 18 décembre dernier – qui réunit des soutiens du président Abd Rab Mansour Hadi et des membres du Conseil de transition du Sud (groupe séparatiste qui a ensuite trouvé un accord avec l’Arabie saoudite, à la tête de la coalition militaire qui s’oppose aux rebelles houthis présents dans le nord du pays) – risque de favoriser de nouvelles attaques transfrontalières sur le territoire saoudien. L’objectif de cette nouvelle coalition est en effet est de tenter d’unifier toutes les forces pour continuer à combattre les rebelles houthis, soutenus par l’Iran.

Asie-Pacifique

> Népal

Jours à venir. L’annonce, le 20 décembre dernier, de la dissolution du Parlement (chambre basse) a provoqué des manifestations antigouvernementales dans la capitale Katmandou. L’annonce par le Premier ministre Khadga Prasad Sharma Oli de cette dissolution ainsi que la tenue d’élections législatives anticipées en avril et mai 2021 est vilipendée par la population qui la juge anticonstitutionnelle.

> Pakistan

Jours à venir. Le risque d’attaques imputable aux groupes islamistes radicaux qui avaient exprimé leur colère contre les caricatures du prophète reste élevé, particulièrement dans les grands centres urbains durant cette période de Noël. L’opposition a annoncé l’organisation de plusieurs manifestations et ces rassemblements pourraient être le théâtre de passages à l’acte de certains extrémistes. Des attaques de ce type ont ainsi été déjouées récemment dans les villes de Karachi, Rawalpindi et Quetta.

Europe/Communauté des États indépendants (CEI)

> Arménie

Jours à venir. Le Premier ministre Nikol Pachinian est toujours au cœur de la contestation populaire qui lui reproche la signature de l’accord de paix du 10 novembre 2020, actant la fin du conflit avec l’Azerbaïdjan dans la région du Haut-Karabakh. Sa démission est demandée par les manifestants, comme ce fut le cas lors de la « marche de la dignité » qui a eu lieu le 16 décembre dans la capitale Erevan. D’autres rassemblements antigouvernementaux sont attendus prochainement, notamment aux abords du siège du gouvernement arménien.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 22 au 28 décembre -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR