fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde.

Weena Truscelli

Publié

le

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 78 millions de personnes contaminées

Plus de 1,7 million de décès

Afrique

Un regain de la pandémie de Covid-19 est maintenant évidente sur le continent Africain. Une recrudescence du nombre de contamination est notable dans de nombreux pays. Le Niger par exemple, affronte une deuxième vague, mais un pays comme le Tchad, qui avait été épargné lors de la première vague, commence à devoir faire front à une multiplication de cas d’infection sur son sol. Le pays le plus touché reste l’Afrique du Sud qui, comme l’Angleterre, est confronté à une nouvelle souche du coronavirus. Cette récente mutation du virus se transmet plus rapidement et concerne également une population plus jeune. La progression de la pandémie sur le continent africain reste contrastée et le taux de mortalité est encore faible, mais au vu de cette évolution défavorable, des mesures plus strictes sont imposées dans les régions les plus touchées.

Alors que l’Ethiopie voit un mieux se dessiner sur sa courbe épidémique, le Mali a fermé les écoles, les bars et restaurants et la plupart des commerces non essentiels jusqu’au 10 janvier, un “état d’alerte sanitaire“ a été décrété pour six mois. Des restrictions sont en place aussi au Sénégal depuis la mi décembre, principalement à Dakar, où la progression du virus est inquiétante et où bars et boîtes de nuit doivent cesser toute activité à 23h. La République du Congo a instauré un couvre-feu, afin de tenter d’endiguer la hausse du nombre de cas, importante surtout à Kinshasa. Au Kenya aussi, un couvre-feu est en vigueur et les portes des écoles sont closes. L’Ouganda est dans une situation difficile et le Rwanda interdit les festivités nocturnes depuis le mois de mars…

L’Égypte ne parvient pas à ralentir suffisamment la propagation de la Covid-19 et les rassemblements pour le Nouvel an seront interdits.  Au Maroc, un couvre-feu nocturne (dés 20h) a été annoncé, accompagné d’une nouvelle série de restrictions visant surtout hôtels et restaurants, où les touristes vont affluer pour les fêtes… En Tunisie, le virus tue beaucoup plus que lors de la première vague. Le couvre-feu est prolongé jusqu’au 15 janvier, ainsi que l’interdiction de déplacement entre les régions sauf en cas d’urgence et les festivités de fin d’année sont interdites. L’Algérie,  annonce le début des campagnes de vaccination au mois de janvier, le choix du vaccin n’est pas encore arrêté.

Amériques

Le Canada continue son combat contre la progression du virus. L’Ontario va connaître un nouveau confinement à partir du 28 décembre, le nord de la région sera confiné pour 2 semaines tandis que le sud, plus peuplé, le sera pour 28 jours. Un nouveau sommet du nombre de cas de coronavirus a été atteint au Québec cette semaine, les hôpitaux sont sous tension. Les rassemblements privés, intérieurs ou extérieurs, sont proscrits durant le temps des Fêtes et les commerces non prioritaires seront fermés du 25 décembre 2020 au 10 janvier 2021 sur l’ensemble du territoire.

Aux États-Unis, le nombre de nouveaux cas reste à la hausse, ainsi que celui des décès. Une vaste campagne de vaccination a débuté et chaque État applique ses propres restrictions pour les fêtes de fin d’années. La population est invitée à la prudence et à limiter déplacements et rassemblements trop importants.

Au Mexique, la situation épidémique est préoccupante et toujours trop peu prise au sérieux par les autorités. À l’approche de Noël et de ses réjouissances, le président a demandé aux mexicains de limiter leurs déplacements ou de rester chez eux, mais il a peu été entendu et, à part une limitation sur la vente d’alcool, aucune mesure contraignante n’est envisagée.

Au Brésil l’épidémie est toujours bien présente et le Pérou demeure dans une situation inquiétante. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde où l’évolution de la pandémie diffère énormément d’un territoire à l’autre.

Asie

En Inde et en Indonésie, les situations sanitaires restent alarmantes, même si la mortalité liée à la Covid-19 est loin d’être aussi importante qu’en Europe ou dans les Amériques, les services de santé sont débordés. Depuis la découverte au Royaume-uni de la nouvelle souche du coronavirus, l’Inde a fermé ses frontières avec ce pays et des couvre-feux nocturnes sont désormais imposés dans l’Etat du Karnataka (capitale Bangalore et berceau des hautes technologies en Inde) ainsi que dans l’État du Maharashtra (ouest du pays), où se trouve Bombay, la capitale financière de l’Inde. Ces deux pays vont rapidement entamer de vastes campagnes de vaccination.

En Corée du Sud,  les rassemblements de plus de 4 personnes sont interdits depuis le 21 décembre dans la capitale et sa région, afin de tenter d’endiguer la nouvelle vague épidémique. Le Japon connaît aussi une recrudescence des infections, les autorités déconseillent à la population de voyager pendant la période des congés de fin d’année et du Nouvel An et appellent à redoubler de prudence.

L’Iran, la Jordanie et la Palestine rapportent encore de nombreux cas, bien que l’épidémie semble ralentir dans cette partie du continent. En Israël, où la vaccination a commencé, les autorités ont interdit l’entrée aux ressortissants étrangers en provenance du Royaume-Uni, du Danemark et d’Afrique du Sud, pays où la nouvelle souche du coronavirus a été détectée. L’Arabie saoudite, le sultanat d’Oman et le Koweït ont aussi refermé leurs frontières pour une durée limitée.

Europe

En Europe, la situation cesse de s’aggraver, mais pas suffisamment. La préoccupation principale est actuellement l’apparition au Royaume-Uni d’une nouvelle variante très contagieuse du coronavirus. Les frontières se ferment, le Royaume-Uni se trouve dans un isolement forcé.

La Russie a enregistré cette semaine un record de nouveaux cas quotidiens d’infections au coronavirus, la priorité étant de préserver l’économie, peu de précautions sont prises.

Par ailleurs, des mesures restrictives sont mises en place dans tous les pays à l’approche des fêtes de fin d’année. Retrouvez les détails sur les mesures de confinement, couvre-feux et restrictions en Europe sur le site touteleurope.eu

Océanie

L’épidémie est maitrisée en Nouvelle-Zélande. 

Un foyer épidémique est apparu la semaine dernière au nord de Sydney, alors que l’Australie semblait hors de danger. Ce foyer épidémique a été  rapidement controlé et les restrictions en vigueur ont été assouplies pour Noël.

La Polynésie française continue de rapporter un certain nombre de cas, plutôt en baisse.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance