fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Tour d’Europe de l’emploi : Suède

Adepte d’une stratégie risquée au plus fort de la crise sanitaire, la Suède, qui peut compter sur des finances publiques saines et une économie diversifiée, sera probablement le pays européen le moins impacté économiquement au terme de l’exercice 2020.

Publié

le

Tour-dEurope-de-lemploi-Suede

La Suède peut s’enorgueillir d’un niveau de vie élevé, et si la réputation du modèle politique et social suédois n’est plus à faire, le véritable potentiel du marché domestique est trop souvent sous-estimé alors que les consommateurs suédois sont dotés de l’un des plus hauts pouvoirs d’achat d’Europe. La capitale, Stockholm, construite sur 14 îles reliées par 59 ponts, n’a cessé de se développer tout en s’internationalisant. En revanche, si l’environnement naturel du pays est souvent somptueux, son climat est rigoureux, avec des journées très courtes en hiver. La Suède est aussi une destination riche culturellement, ses architectes et créateurs design jouissent d’ailleurs d’une notoriété internationale.

Où travailler

Selon des études concordantes, le pays devrait avoir des difficultés dans les années à venir à trouver suffisamment de ces jeunes diplômés parmi sa population pour répondre à la demande des entreprises. Il s’agit en particulier les métiers de la santé (médecins, infirmières en psychiatrie, gériatrie, pédiatrie, radiologie ou infirmières de services d’urgence), mais aussi les ingénieurs et les techniciens dans l’exploitation minière et la métallurgie. Les autres secteurs qui recrutent sont l’enseignement, les métiers de l’informatique (développeur de logiciels), les analystes, etc.

Il existe aussi une demande dans des professions requérant un savoir-faire manuel : métiers du bâtiment, chefs cuisiniers, etc. En Suède, plus de 400 entreprises françaises sont présentes dans le pays, dans l’agroalimentaire, le transport, l’énergie, le développement durable, la santé et les biotechnologies. Cela représente autant d’opportunités à saisir.

Comment trouver un emploi

Les ressortissants des pays de l’Union européenne bénéficient des mêmes services pour l’emploi que les citoyens suédois. On peut consulter les emplois sur internet, dans les journaux ou s’adresser aux agences nationales pour l’emploi : Arbetsförmedlingar. Le site Internet de cette agence pour l’emploi est le plus utilisé. Attention, les annonces sont le plus souvent rédigées en suédois. L’agence offre également un service d’informations générales et d’assistance au numéro suivant : +46 (0)771 416 416.

Pour trouver un emploi, il est aussi possible de se tourner vers les sociétés d’intérim ou de recrutement comme Kompetensföretagen. La Chambre de commerce France-Suède propose un service ressources humaines : offres d’emploi, recrutement, collecte de CV, et plusieurs ateliers de formation et de sensibilisation pour trouver un poste. En Suède, les candidatures spontanées sont courantes. Elles sont une preuve de votre motivation. Ainsi il est même conseillé de téléphoner au directeur des ressources humaines d’une entreprise pour demander quels profils sont recherchés. Le CV doit être bref et faire une page au maximum.

Pour les jeunes

Même si la plupart des Suédois parlent anglais, ne pas connaître le moindre mot de la langue locale peut s’avérer pénalisant lorsqu’on sollicite un stage. Pour les ressortissants de l’UE, l’enseignement est gratuit, mis à part le coût d’un droit d’inscription peu élevé. En Suède, la plupart des universités sont gérées par l’État. Il existe une vingtaine d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur dans le pays. Pour s’inscrire dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur, il faut normalement avoir l’équivalent du baccalauréat en Suède ou à l’étranger. Des connaissances préalables dans une ou plusieurs matières sont presque toujours exigées.

Les services d’orientation des universités suédoises sont en contact avec les entreprises pour trouver des lieux de stages. Il est possible aussi pour les étudiants de contacter directement les entreprises pour présenter leur candidature, les plus grandes entreprises ont même des programmes de stage.

Entreprendre

Grâce à son environnement politico-économique stable, la Suède occupe le dixième rang du classement Doing Business 2020 de la Banque mondiale, qui évalue les pays où il est le plus aisé de réaliser des affaires. L’impôt sur les sociétés est l’un des plus bas d’Europe. Le pays pratique l’exonération de participation, autorise la déduction fiscale totale pour les intérêts et n’a pas de règles de capitalisation strictes.

L’économie est ouverte, diversifiée (spécialisée dans des secteurs à fort potentiel comme les produits high-tech et l’économie durable) et extrêmement compétitive. Le pays possède de très nombreuses structures d’aides aux PME sur l’ensemble de son territoire, ainsi qu’un grand centre pour les entrepreneurs, le NyföretagarCentrum. Les centres pour les entrepreneurs cofinancés par les communes (il y en a plus de 200) proposent de nombreux contacts de professionnels et conseillers pour aider les futurs entrepreneurs dans la création de leur entreprise, des séminaires, des cours gratuits… Les régions peuvent aussi subventionner des entreprises avec des montants différents selon la région.

Pour entreprendre, vous pouvez également vous tourner vers la Chambre de commerce France-Suède qui offre de nombreux outils pour favoriser votre implantation dans le pays voyages d’études (Learning Expedition), listes d’entreprises, réseau d’avocats et de comptables franco-suédois pour la création d’entreprise, recrutement de collaborateurs en Suède, hébergement dans le « french corner », domiciliation postale et téléphonique, et gestion salariale déléguée.

Contexte administratif

Un passeport ou une carte d’identité en cours de validité permettent de séjourner jusqu’à trois mois en Suède si vous êtes ressortissant de l’UE. Aucun besoin non plus de permis pour travailler. Vous pouvez vous installer dans le pays avant même d’entreprendre les démarches nécessaires pour trouver un emploi. Votre famille est autorisée à vous rejoindre si tous sont membres ou citoyens d’un des pays de l’UE. Si votre séjour en Suède dépasse 90 jours, chacun doit alors se faire enregistrer auprès de l’agence suédoise de migration (Migrationsverket).

Il faudra aussi vous adresser au bureau local du Skatteverket (l’administration des impôts), car il faut se procurer un numéro d’état civil si vous êtes salarié (personnummer) ou un numéro de coordination si vous êtes demandeur d’emploi (samordningsnummer). Votre numéro d’état civil, d’identité ou de coordination est personnel et indispensable pour toutes les formalités quotidiennes en Suède, il vous servira dans toutes vos démarches avec les administrations ou encore pour l’ouverture d’un compte bancaire.

En contrepartie du « modèle suédois » attrayant, la fiscalité est ici très élevée (par exemple la TVA sur les biens et services s’élève à 25% ). Si vous êtes étranger, travaillant pendant six mois au maximum dans une entreprise installée sur le sol suédois, votre employeur devra prélever l’impôt prévu sur votre salaire et le reverser à l’État. Cet impôt s’élève à 25% du revenu total.

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Tour d’Europe de l’emploi : Suède -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR