fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Weena Truscelli

Publié

le

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique.

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Allemagne

La France étant classée en zone à incidence élevée depuis le 28 mars par les autorités fédérales allemandes, tout voyageur y ayant séjourné durant les 10 derniers jours, quelle que soit sa nationalité ou son lieu de résidence habituel, doit se conformer aux mesures mises en place par les autorités allemandes. La liste des zones concernées est évolutive. Il convient de consulter très régulièrement le site du Robert Koch Institut (information disponible en allemand et en anglais).

  • Le département de la Moselle est classé en zone de circulation de virus variant avec obligation de tests pour les transfrontaliers entre le département français de Moselle et les régions allemandes limitrophes.
  • Interdiction aux compagnies aériennes ainsi que les compagnies de train, de bus ou de bateau de transporter vers l’Allemagne des personnes en provenance de la Moselle, Afrique du Sud, Botswana, Brésil, Lesotho, Malawi, Mozambique, Swaziland, Zambie, Zimbabwe.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Allemagne et les mesures en vigueur dans le pays

Contacts utiles :

Sites du ministère fédéral de la Santé (en anglais) du Robert Koch Institut (en allemand) et de l’ambassade de France en Allemagne.

> Botswana

Tous les voyageurs qui arrivent au Botswana devront : présenter un test PCR Covid-19 négatif de moins de 72 heures, à compter de l’heure d’arrivée au Botswana, rester en contact avec l’autorité de santé locale pour une période de 14 jours et être sous auto surveillance sanitaire. Si le voyageur présente des symptômes, il devra se soumettre à l’arrivée à un deuxième test PCR réalisé par les autorités botswanaises, et se soumettre ensuite à une période d’isolement ou à une quarantaine de 14 jours à ses propres frais, un nouveau test PCR interviendra au 10e jour.

  • Pour les vols internationaux et intérieurs, un test antigénique est désormais obligatoire. Ce test sera réalisé à l’aéroport à l’arrivée au Botswana pour un vol international, et avant l’embarquement pour un vol intérieur.
  • Il convient de noter que la variante sud-africaine 501.V2 du virus est présente au Botswana, et circule activement dans la région de Maun.
  • Les citoyens et résidents qui reviennent au Botswana et ne satisfont pas aux exigences devront subir une quarantaine obligatoire de 14 jours et paieront les coûts du test (estimés par l’autorité locale). Les voyageurs non-citoyens qui ne répondent pas aux exigences ne seront pas admis au Botswana.

Plus d’informations sur la situation au Botswana

Contact utile :

Ambassade de France au Botswana

> Canada

Interdiction d’entrée sur le territoire pour les ressortissants non canadiens. Cette mesure prévoit un certain nombre d’exceptions, selon le statut des voyageurs concernés et venant dans le pays pour un motif essentiel (cf. site d’Immigration Canada). Tous les voyageurs âgés de 5 ans ou plus entrant au Canada doivent, au moment de leur embarquement, être en possession d’un test PCR négatif de moins de 72h. Plus d’informations sur le site du gouvernement canadien. Toute personne entrant au Canada devra se mettre en isolement pendant 14 jours après son arrivée (ceux qui n’ont pas de plan d’isolement précis seront placés dans un hôtel désigné par les autorités canadiennes). Cet isolement est valable même pour les voyageurs en possession d’un test PCR négatif au moment de leur arrivée sur le territoire.

  • Seuls quatre aéroports canadiens acceptent les vols internationaux : l’aéroport Pearson de Toronto, l’aéroport Montréal-Trudeau, l’aéroport international de Vancouver et l’aéroport international de Calgary. Les vols en provenance de Saint-Pierre et Miquelon pourront toutefois continuer à atterrir dans d’autres aéroports canadiens (voir site de Transport Canada).
  • Les passagers de tous les vols au départ ou à destination d’un aéroport canadien doivent montrer qu’ils ont un masque non médical ou un couvre-visage nécessaire au moment de l’embarquement, sinon ils ne seront pas autorisés à poursuivre leur voyage. Les voyageurs sont invités à se couvrir le nez et la bouche aux points de contrôle des aéroports canadiens, à l’embarquement, lors du vol, et lors de leur trajet à l’arrivée pour se mettre en auto-isolement (cf. site de Transport Canada).
  • Depuis le 22 février 2021, tous les voyageurs doivent se soumettre à un 2ème test PCR à leur arrivée au Canada et avant de quitter l’aéroport, ainsi qu’à un autre test vers la fin de leur période de quarantaine de 14 jours. Les voyageurs doivent donc réserver, avant leur départ, un séjour de trois nuitées dans un hôtel autorisé par le gouvernement du Canada et situé dans la première ville où ils arrivent (celle de l’aéroport international). Ils devront y rester confinés à leurs frais en attendant le résultat du test de dépistage subi à leur arrivée (le coût du test et de l’hébergement est estimé à 2000 CAD, soit environ 1290€, et des informations sur les chambres d’hôtels réservables sont disponibles sur le site de l’Agence de Santé publique du Canada). Si le test est négatif, les voyageurs peuvent poursuivre leur trajet pour finir leur quatorzaine à leur domicile et selon le plan qu’ils auront transmis aux autorités canadiennes via l’application ou le site ArriveCan. En revanche, les personnes dont le test est positif, seront placées en isolement dans un centre de santé publique.
  • Toute personne entrant au Canada devra se mettre en isolement pendant 14 jours après son arrivée (ceux qui n’ont pas de plan d’isolement précis seront placés dans un hôtel désigné par les autorités canadiennes). Cet isolement est valable même pour les voyageurs en possession d’un test PCR négatif au moment de leur arrivée sur le territoire. Le non-respect de cette règle est passible d’amendes élevées et de peines d’emprisonnement. Dans certains cas, les personnes se rendant au Canada pour des motifs humanitaires (soutien à un proche gravement malade, fin de vie, funérailles) pourront demander une exemption (cf. site d’Immigration Canada).

Plus d’informations sur les mesures concernant le Canada

Contact utile :

site de l’ambassade de France au Canada.

> Chili

Les possibilités d’entrée sur le territoire chilien sont limitées et soumises à conditions. Depuis le 7 janvier 2021, toute personne voyageant vers le Chili, qu’elle soit de nationalité chilienne ou étrangère, résidente ou non-résidente au Chili, doit présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test PCR réalisé dans les 72 heures précédant le vol (cette obligation ne s’applique pas aux enfants de moins de 2 ans). Depuis le 31 mars 2021, toute personne entrant dans le pays doit séjourner durant les 5 jours suivant son arrivée dans un “hôtel de transit” désigné par les autorités locales et effectuer un test PCR au Chili au terme des 5 jours. Les frais sont à la charge du voyageur (à l’exception des personnes ayant quitté le Chili avant le 28 mars 2021). Au-delà des 5 premiers jours, la quarantaine pourra être poursuivie à domicile si le test est négatif ou en résidence sanitaire si le test est positif.

  • L’isolement au domicile doit être individuel, ou réalisé avec le groupe avec lequel la personne a voyagé ; il n’est pas possible de cohabiter avec d’autres personnes au sein d’un même foyer, ou de recevoir des visites.
  • Tout voyageur qui présenterait, à son entrée dans le pays, un ou plusieurs symptômes liés à la maladie, sera placé en résidence sanitaire jusqu’à ce que le risque de maladie soit écarté. Tout voyageur qui serait testé positif à la maladie durant les 14 jours suivant son arrivée au Chili devra réaliser sa période d’isolement obligatoire de 11 jours dans l’une des résidences sanitaires mises en place par les autorités chiliennes.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur au Chili

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Chili

> Espagne

Tout passager devant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire. Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Cette obligation est étendue aux voyageurs entrant par la route, depuis la France, à compter du 30 mars. (Certaines personnes ne sont pas concernés par cette mesure)

  • Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le voyage.
  • Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur.
  • L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité »

En savoir plus

Contact utile :

Ambassade de France en Espagne

> Italie

Entrée sur le territoire italien : tous les voyageurs doivent remplir ce formulaire et prendre connaissance, en le signant, de ce document d’information. L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation (italien/anglais).

  • Du 31 mars au 6 avril (et peut-être au-delà si la mesure est reconduite), les voyageurs entrant en Italie en provenance de France (liste dite “Elenco C” consultable en ligne) (PDF – 244Ko) doivent :
  • Présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique réalisé moins de 48h avant le voyage ;
  • Se signaler dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale (consulter la liste des ASL par région) ;
  • Se soumettre à un isolement de 5 jours même si le premier test est négatif, à l’adresse indiquée aux autorités sanitaires (adresse privée ou hôtel) et refaire un test à la fin de l’isolement.
  • Certains voyageurs sont exemptés de test et de quarantaine, en savoir plus
  • En raison de l’augmentation du nombre de cas de Covid-19, les autorités italiennes ont adopté de nouvelles restrictions liées au contexte sanitaire. Le décret-loi (DPCM) en vigueur du 6 mars au 6 avril instaure quatre catégories de risque de transmission du virus selon les régions italiennes, plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France en Italie

> Lituanie

Tout voyageur souhaitant venir en Lituanie en provenance de France aura l’obligation de présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique réalisé moins de 72 heures avant le départ. Ce test pourra également être réalisé à l’arrivée en Lituanie. Le voyageur devra ensuite se soumettre à un auto-isolement de 10 jours, dans le lieu de son choix, avec la possibilité de raccourcir cette période en réalisant un second test par ses propres moyens à compter du septième jour.

  • Depuis le 29 mars 2021, la France est classée par la Lituanie parmi les pays particulièrement affectés par l’épidémie. De nouvelles restrictions s’appliquent pendant les 10 jours d’auto-isolement obligatoire (auto-isolement renforcé), notamment : la sortie dans un périmètre de 1km de son lieu d’isolement n’est plus possible, l’auto-isolement avec d’autres personnes contraint toutes les personnes du logement à s’isoler dans les mêmes conditions.
  • Pour les personnes déclarées guéries de la Covid-19 (au plus 90 jours avant le voyage) ou ayant complété leur vaccination, ni test, ni isolement ne seront requis sur présentation d’un certificat d’un établissement de santé accompagné, d’une traduction en lituanien, en anglais ou en russe.
  • Enfin, quel que soit leur pays de provenance, les voyageurs doivent s’enregistrer sur le site internet du Centre national de la santé publique et être en mesure de présenter la confirmation de cet enregistrement (code QR) au moment d’embarquer.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Lituanie et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Lituanie

> Norvège

La France est désormais classée « rouge » sur la carte de l’Institut norvégien de santé publique (FHI). Seuls les résidents en Norvège sont acceptés sur le territoire norvégien. Les frontières sont fermées pour les non-résidents, y compris les personnes se rendant en Norvège pour une mission professionnelle.

  • Une liste d’exceptions est disponible en anglais sur le site du gouvernement norvégien.
  • Les obligations en vigueur continueront à s’appliquer aux Norvégiens et aux résidents à leur arrivée en Norvège, en cas de provenance d’un pays classé « rouge » par l’Institut norvégien de santé publique (FHI) : enregistrement du voyage, test au poste frontière et quarantaine de 10 jours à domicile.
  • A partir du 1er avril, tous les voyageurs arrivant en Norvège de l’étranger doivent obligatoirement présenter un test négatif au coronavirus, effectué dans les 24 heures avant l’arrivée.
  • Au retour d’un voyage essentiel à l’étranger, les résidents en Norvège doivent effectuer une quarantaine obligatoire à domicile (10 jours, ou 7 jours suite à deux tests négatifs après l’arrivée en Norvège).
  • Au retour d’un voyage non-essentiel à l’étranger (tourisme), les résidents en Norvège doivent effectuer une quarantaine dans un hôtel dédié. Ils pourront rejoindre leur domicile pour y terminer la quarantaine sous condition d’un test négatif réalisé au plus tôt au troisième jour.
  • S’agissant des vols, contacter directement les compagnies aériennes pour connaître l’état du trafic et les possibilités.

Plus d’informations

Contacts utiles :

site de l’institut norvégien de santé publique (en anglais), de la direction pour l’immigration (en anglais) et de l’ambassade de France en Norvège.

> Portugal

Les déplacements vers le Portugal sont strictement limités. À partir du 1er avril 2021, tout voyageur en provenance de la France, ne pourra se déplacer que pour motif essentiel et devra, outre l’obligation de présenter un résultat négatif de test RT-PCR datant de moins de 72h (à l’exception des enfants de moins de 2 ans), respecter une période d’isolement prophylactique de 14 jours, à son domicile ou dans un établissement désigné par les autorités de santé portugaises.

Dans le contexte de la recrudescence des cas de Covid-19 au Portugal, les autorités portugaises ont prorogé l’état d’urgence. Un confinement général sur tout le territoire est en place, avec levée très progressive et réversible de certaines mesures

Plus d’informations sur les mesures d’entrée au Portugal et l’état d’urgence national

Contact utile :

site de l’ambassade de France au Portugal

> Slovénie

L’ensemble du territoire français est placés sur la liste rouge des autorités slovènes à l’exception de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Réunion. Plusieurs options s’offrent aux voyageurs en provenance de régions sur liste rouge : présenter un test PCR négatif délivré depuis moins de 48h à compter de la date du prélèvement et réalisé dans un État membre de l’Union européenne, ou un État membre de l’espace Schengen ou auprès d’un organisme ou d’un particulier habilité par l’Institut national de santé publique, ou, se soumettre à une quarantaine de 10 jours.

  • Plusieurs exceptions à cette restriction sanitaire sont prévues, notamment pour les voyageurs en transit.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Slovénie et les mesures sanitaires en vigueur dans le pays

Contact utile :

site de l’ambassade de France en Slovénie

Autres alertes

Chili -Appel à la vigilance maximale, risque d’attentat (29/03/2021)

Pour rappel, comme indiqué dans l’alerte générale, publiée le 29 octobre 2020, le risque d’attentat étant élevé, les Français résidents ou de passage à l’étranger sont appelés à faire preuve de vigilance maximale.

Il convient en particulier de se tenir à l’écart de tout rassemblement et d’être prudent à l’occasion des déplacements. Il est également recommandé de se tenir informé de la situation et des risques, en consultant les recommandations des Conseils aux voyageurs.

Les Français de passage sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant le pays où ils se trouvent.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR