fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Partir au Québec : Région de la Mauricie

Le Journal des Français à l’étranger passe en revue les 17 régions administratives du Québec. Aujourd’hui, zoom sur la région de la Mauricie

Publié

le

Mauricie

Présentation générale

Située à mi-chemin entre Québec, la capitale nationale, et Montréal, la métropole, la Mauricie se caractérise par de vastes espaces de nature et un nombre considérable d’étendues d’eau dont environ 17 000 lacs. Elle est d’ailleurs bordée par le fleuve Saint-Laurent qui marque la frontière avec les États-Unis.

On y trouve d’immenses territoires de chasse et de pêche, deux réserves fauniques et le parc national de la Mauricie. La capitale de la région, Trois-Rivières, fondée en 1634, est la deuxième ville la plus ancienne du Canada et la ville la plus peuplée de la région avec plus de la moitié de la population mauricienne. Elle se démarque notamment grâce à sa dimension culturelle très importante avec, entre autres, le festival international de la poésie ou encore le festival « rythmes et cultures du monde ».

Sur le plan administratif, la région de la Mauricie est organisée en six municipalités régionales de comté (MRC) et territoires équivalents (TE).

> Repères

  • Population de la Mauricie (2020) : 274 013 hab. (3,19% du Québec)
  • Superficie : 35 448 km2 (2,1% du Québec)

Sources : Institut national de la statistique du Québec.

Les secteurs d’activité en devenir

Dans sa stratégie de développement 2018-2022, le gouvernement du Québec a défini un certain nombre d’actions qui visent à renforcer la vitalité économique de ses régions.

En conséquence, et avec les partenaires de terrain, les autorités québécoises ont ciblé des priorités régionales via les « créneaux d’excellence ». Ceux-ci permettent de faire ressortir des secteurs d’activités qui font l’objet d’un soutien particulier.

Avec la Montérégie, l’Estrie, la Chaudière-Appalaches et le Centre-du-Québec, la Mauricie fait partie des régions concernées par le Créneau d’excellence en technologies propres (CETP). Celui-ci vise à promouvoir toutes les initiatives concourant à la réduction de l’empreinte carbone et au déploiement d’une nouvelle économie verte dans une multiplicité de filières (air, eau, efficacité énergétique, énergies renouvelables, matières résiduelles, gestion environnementale, etc.).

Autre axe de développement porteur avec le pôle d’excellence de la Conception et fabrication de machines qui permet aux entreprises du secteur d’avoir un lieu de partage et de mettre en place des actions collaboratives.

Enfin, le créneau « Design d’ameublement » cherche à coordonner les activités des entreprises de la chaîne logistique du secteur afin de faire face à la concurrence mondiale.

> Pour en savoir plus

Le marché de l’emploi

La région étant un territoire caractérisé par l’abondance de ressources naturelles et par l’industrie, son économie se base sur l’exploitation, la transformation ou encore la mise en valeur de ces ressources.

Ainsi, les secteurs de l’hydroélectricité, de la pâte à papier, de  l’exploitation forestière et agricole, de  la métallurgie et des métaux légers offrent de nombreux emplois. De même, les secteurs du bois et du meuble sont des domaines importants en Mauricie comme peut en témoigner l’appartenance de la région au créneau design d’ameublement de la stratégie de développement 2018-2022 du Québec.

Le secteur de l’hébergement et du tourisme est également un pôle important de l’économie mauricienne.  Le domaine du  « récréotourisme », néologisme québécois englobant le tourisme et les loisirs, connaît d’ailleurs un essor impressionnant. L’offre touristique en Mauricie se distingue par l’omniprésence de la nature, de nombreux lieux culturels et de l’histoire.

La Mauricie développe également son secteur des technologies et de l’innovation avec une importante concentration de centres de recherche et développement et de transferts technologiques. Dans ce secteur, le nombre de petites et moyennes entreprises augmente constamment et l’implantation de la Technopole de la Vallée de Saint-Maurice stimule davantage l’essor de ce secteur.

> Les sites incontournables

Entreprendre

La région Mauricie possède de nombreux organismes et associations permettant de financer la création d’entreprises et de conseiller au mieux les futurs entrepreneurs. À ce titre, le Centre d’aide aux entreprises Laprade à Trois-Rivières permet de contribuer à l’essor des entreprises de la ville mais également d’autres territoires de la Mauricie par le biais de solutions de financements souples et rapides.

Les différentes sociétés d’aide au développement des collectivités des territoires de la Mauricie offrent des services d’accompagnement dans les démarches mais aussi de financement des différents projets entrepreneuriaux mauriciens. Le fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie est un programme qui permet notamment aux entrepreneurs de financer leurs projets à hauteur de 25% maximum. Pour les entrepreneures, l’organisme Femmessor-Mauricie permet, lui aussi, d’offrir du financement, de l’accompagnement, des formations pour des projets d’entreprises détenus majoritairement par des femmes.

Enfin, le Carrefour d’entrepreneuriat et d’innovation de l’UQTR vise à développer la culture entrepreneuriale auprès de la communauté universitaire et d’accompagner au mieux les étudiants désireux de se lancer dans un projet.

> Les sites incontournables

> Le programme d’immigration pour les gens d’affaires

La voie privilégiée pour concrétiser un projet entrepreneurial en région Mauricie, comme dans toutes les autres régions de la province du Québec, consiste à solliciter l’accès à un « programme d’immigration pour les gens d’affaires ». Au nombre de trois, ces programmes sont destinés à celles et ceux qui sont déjà dotés d’une expérience en tant qu’entrepreneur, travailleur autonome ou investisseur (toutefois, ce dernier programme est actuellement suspendu jusqu’au 1er avril 2021, en attente de refonte).

D’une manière générale, tous les candidats au programme « gens d’affaires » – entrepreneur, travailleur autonome ou investisseur – doivent démontrer qu’ils ont les moyens de s’établir économiquement dans la province, avec l’intention de s’y installer. Il est à noter que le programme « entrepreneurs » comprend deux volets différents d’attribution (tous les renseignements sur : www.immigration-quebec.gouv.qc.ca)

Voici trois étapes importantes pour s’informer et accéder à ce programme gens d’affaires :

> Le site incontournable

> La fiscalité des entreprises

Le lien suivant, édité par Investissement Québec et la firme Raymond Chabot Grant Thornton offre des informations très précieuses pour les entreprises étrangères qui envisagent de réaliser un projet d’investissement au Québec. Il présente notamment les principales mesures fiscales qui s’appliquent à une société en exploitation au Québec.

Pour en savoir plus : www.investquebec.com

Éducation

La Mauricie dispose d’une université dans sa capitale Trois-Rivières qui accueille chaque année environ 15 000 étudiants dont environ 13% proviennent de l’étranger. Fondée en 1969, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) dispense près de 300 programmes d’études notamment dans les domaines des sciences et de l’économie. Deux campus accueillent ces étudiants : celui de Trois-Rivières et celui de Drummondville.

Deux collèges d’enseignement général et professionnel (Cégep) permettent de former les étudiants entre les études secondaires et l’université dans la région. Il s’agit de celui de Trois-Rivières et celui de Shawinigan au centre de la Mauricie. Le Cégep de Trois-Rivières offre 42 filières techniques et préuniversitaires à environ 4 000 étudiants notamment dans le domaine technologique. Le collège de Shawinigan, quant à lui, accueille 1 200 étudiants qui peuvent se spécialiser dans de nombreuses formations et en particulier dans le domaine des sciences.

Par ailleurs, dans le cadre du Plan d’action gouvernemental en entrepreneuriat, trois écoles des entrepreneurs ont été mises en place au Québec dont une en Mauricie avec notamment un projet de soutien aux femmes entrepreneures (SFE).

> Les sites incontournables

Remerciements

Contribution: la rédaction du Journal des Français à l’étranger remercie la délégation générale du Québec à Paris pour sa précieuse collaboration.

Sources : État d’équilibre du marché du travail à court et moyen termes, gouvernement du Québec (2019). Occupation et vitalité des territoires, gouvernement du Québec (2018-2022). EmploiQuébec. Site officiel du gouvernement du Québec. Portail du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Un bel Avenir pour vous au Québec. Economie.gouv.qc.ca – qualificationsquebec.com – Statistique.Québec.ca

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Partir au Québec : Région de la Mauricie -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR