fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Partir au Québec : Région des Laurentides

Le Journal des Français à l’étranger passe en revue les 17 régions administratives du Québec. Aujourd’hui, zoom sur la région des Laurentides.

Français à l'étranger

Publié

le

Laurentides

Présentation générale

Bordée par la région de l’Outaouais et la province de l’Ontario à l’ouest, par la région de Lanaudière à l’est, les Laurentides se trouvent au nord des régions de Montréal et Laval. La démographie régionale a profité de la migration de nombreux habitants de ces deux régions précitées pour augmenter de manière importante ; les Laurentides présentent en effet l’une des plus fortes croissances démographiques du Québec, essentiellement dans la partie sud de la région, dans les municipalités intégrées à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Les Laurentides présentent également bon nombre d’attraits touristiques. À titre d’exemple, la station de ski Mont-Tremblant fait partie des destinations les plus prisées en Amérique du Nord.

> Repères

  • Population des Laurentides (2020) : 631.592 hab. (7,36% du Québec)
  • Superficie : 20.546  km2 (1,6% du Québec)

Sources : Institut national de la statistique du Québec.

Les secteurs d’activité en devenir

Dans sa stratégie de développement 2018-2022, le gouvernement du Québec a défini un certain nombre d’actions qui visent à renforcer la vitalité économique des régions. En conséquence, et avec les partenaires de terrain, les autorités québécoises ont ciblé des priorités régionales via les « créneaux d’excellence ». Ceux-ci permettent de faire ressortir des secteurs d’activité qui font l’objet d’un soutien particulier. Voici les deux grands axes définis pour la région des Laurentides.

Le créneau d’excellence Signature Bois Laurentides est orienté vers l’accompagnement et la synergie des entreprises de sylviculture de première, de deuxième et de troisième transformation. Ce créneau peut s’appuyer sur la diversité des espèces présentes dans la région.

Le second créneau d’excellence dans les Laurentides est désigné comme Tourisme de villégiature quatre saisons. Il repose sur la forte attractivité de ce secteur dans la région, porté notamment par les activités liées aux sports de glisse, aux hôtels de villégiature, aux nombreuses activités de plein air, etc.

> Pour en savoir plus

Le marché de l’emploi

Dans un marché de l’emploi assez diversifié où les entreprises de transformation alimentaire occupent une place importante, de nombreuses activités bénéficient des retombées de l’industrie touristique. C’est le cas dans les secteurs de la restauration et de nombreux services corrélés (hébergement, offres de loisirs, commerces, etc.) qui sont ainsi pourvoyeurs d’emplois.

Par ailleurs, les Laurentides accueillent bon nombre d’entreprises de haute technologie qui dessinent l’avenir économique de la région grâce à leurs investissements et aux emplois créés. Plusieurs entreprises de fabrication de matériel de transport, notamment pour l’aéronautique, sont également présentes dans les Laurentides. Reconnue pour ses emplois de moyenne et haute technologie, la région occupe le deuxième rang au Québec sur le plan des exportations manufacturières. On note aussi la présence d’entreprises forestières, notamment dans la transformation du bois, et les activités liées à la construction et au commerce de détail connaissent également un réel essor dans le sud de la région. Enfin les compétences professionnelles liées à l’enseignement et surtout au secteur de la santé sont toujours recherchées.

> Les sites incontournables

Entreprendre

Plusieurs organismes soutiennent l’entrepreneuriat dans cette région sous des formes diverses.

La société régionale d’aide au développement de la collectivité (SADC) des Laurentides, organisme à but non lucratif appuyé par Développement économique Canada, propose des services d’accompagnement à la croissance, des actions de mentorat, des offres de financement, ainsi que des conseil en acquisition d’entreprise.

La Maison de l’entrepreneur, située à Mont-Laurier, propose aussi d’accompagner les projets de création ou de développement d’entreprise. Même type d’accompagnement avec la Corporation de développement économique (CDE) de la MRC des Laurentides. De son côté, le Fonds d’emprunt des Laurentides propose des aides dans l’évaluation et la bonification des plans d’affaires et délivre des prêts pour le démarrage ou le développement des entreprises. Notons également Laurentides International qui, elle, est davantage centrée sur les conseils à l’export.

> Les sites incontournables

> Le programme d’immigration pour les gens d’affaires

La voie privilégiée pour concrétiser un projet entrepreneurial en région des Laurentides, comme dans toutes les autres régions de la province du Québec, consiste à solliciter l’accès à un « programme d’immigration pour les gens d’affaires ». Au nombre de trois, ces programmes sont destinés à celles et ceux qui sont déjà dotés d’une expérience en tant qu’entrepreneur, travailleur autonome ou investisseur (toutefois, ce dernier programme est actuellement suspendu jusqu’au 1er avril 2021, en attente de refonte).

D’une manière générale, tous les candidats au programme « gens d’affaires » – entrepreneur, travailleur autonome ou investisseur – doivent démontrer qu’ils ont les moyens de s’établir économiquement dans la province, avec l’intention de s’y installer. Il est à noter que le programme « entrepreneurs » comprend deux volets différents d’attribution (tous les renseignements sur : www.immigration-quebec.gouv.qc.ca)

Voici trois étapes importantes pour s’informer et accéder à ce programme gens d’affaires :

> Le site incontournable

> La fiscalité des entreprises

Le lien suivant, édité par Investissement Québec et la firme Raymond Chabot Grant Thornton offre des informations très précieuses pour les entreprises étrangères qui envisagent de réaliser un projet d’investissement au Québec. Il présente notamment les principales mesures fiscales qui s’appliquent à une société en exploitation au Québec.

Pour en savoir plus : www.investquebec.com

Éducation

Les Laurentides comptent deux Collèges d’enseignement général et professionnel (Cegep). Accueillant pas moins de 6.000 étudiants, le Collège Lionel-Groulx, créé en 1967 dans la ville de Sainte-Thérèse, propose des programmes pré-universitaires et une vingtaine de programmes techniques dans des domaines (santé animale, production horticole, électronique, comptabilité/gestion, soins infirmiers, formations artistiques, etc.). Le Cegep de Saint-Jérôme propose quant à lui des formations dans cette ville ainsi qu’à Mont-Tremblant et Mont-Laurier. Les programmes sont répartis selon cinq grandes dominantes : santé et sciences, sciences humaines, art et culture, gestion et droit, technologie et innovation.

> Les sites incontournables

Remerciements

Contribution: la rédaction du Journal des Français à l’étranger remercie la délégation générale du Québec à Paris pour sa précieuse collaboration.

Sources : État d’équilibre du marché du travail à court et moyen termes, gouvernement du Québec (2019). Occupation et vitalité des territoires, gouvernement du Québec (2018-2022). EmploiQuébec. Site officiel du gouvernement du Québec. Portail du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Un bel Avenir pour vous au Québec. Economie.gouv.qc.ca – qualificationsquebec.com – Statistique.Québec.ca

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Partir au Québec : Région des Laurentides -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR